Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Les clients professionnels peuvent perdre plus que leur capital investi. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Les clients professionnels peuvent perdre plus que leur capital investi.

EUR/GBP : la livre sterling impactée par le risque toujours prégnant d’un Brexit sans accord

Après son rebond de la semaine dernière, sur fonds de bonnes statistiques économiques britanniques et des propos rassurants du président de la Bank of England, la livre sterling a de nouveau rechuté ces derniers jours pour se rapprocher un peu plus de son plus bas annuel face à l’euro.

Ce mercredi matin, le cours CFD de la paire enregistre sa troisième séance consécutive de hausse, à 0,9038£, après avoir enregistré un pic à 0,9050 plus tôt vers 9h.

Cours CFD de la paire EUR/GBP en données journalières (26/06-17/07)

La monnaie britannique décroche sévèrement à l’approche de l’élection du successeur de Theresa May au poste de Premier ministre du Royaume-Uni – dont le résultat est attendu le 23 juillet.

Les deux candidats dans la course à Downing Street, le sulfureux Boris Johnson, et l’actuel ministre des Affaires étrangères Jeremy Hunt, ont tout deux exprimé leur volonté de renégocier avec l’UE les termes de l’accord de sortie, rejeté déjà trois fois par le Parlement britannique, en particulier l’épineuse question du « filet de sécurité » à la frontière irlandaise.

La menace Boris Johnson

Surtout, le grand favori de cette élection, Johnson, promet au pays un scénario de « Do or Die » à l’échéance du 31 octobre prochain, qui inclut un risque élevé de Brexit sans deal. Car Bruxelles, qui a toujours refusé de rouvrir les conditions de l’accord conclu avec Theresa May en novembre 2018, n’entend pas changer de braquet et renégocier avec le prochain chef de gouvernement britannique. Or, si le texte n’est pas révisé à la faveur de Londres, le futur Premier ministre devrait – promet-il – mener le Royaume-Uni à sortir de l’Union européenne sans filet le 31 octobre.

Seul phare dans la nuit, hier, par les parlementaires européens, de la future présidente de la Commission, Ursula Van den Leyen, augure toutefois de la possibilité d’un nouveau report du Brexit, un scénario auquel cette proche d’Angela Merkel s’est récemment déclarée favorable, mais qui devra encore remporter l’adhésion des chefs d’Etat européens.

Une inflation britannique en berne en juin

La publication, en milieu de matinée, de chiffres économiques décevants, au Royaume-Uni, n’a pas permis à la livre sterling de reprendre son souffle. Londres enregistre une inflation flat au mois de juin après +0,3% en mai. Sur une base annuelle, l’IPC atteint 2%. Cette stagnation se reflète dans les différents indices des prix. Pour ceux de détails, ils augmentent de 2,8% en rythme annuel après 3% en mai. L’indice des prix immobilier tombe à 1,2% après 1,5% la période précédente tandis que les prix à la production core se contractent de 1,4% en mensuel pour les produits bruts et intermédiaires, et augmentent faiblement de 0,1% pour les produits finis.

Côté européen, l’inflation dépasse en revanche les attentes, se situant à 1,3% de progression annuelle au mois de juin, après 1,2% au mois de mai. L’inflation « core », référence des marchés, se situe également en progression de 10 points de base, à +0,4% de hausse mensuelle, portant son rythme annuel à 1,1% contre 0,8% précédemment.

L’euro est également porté par les chiffres de l’industrie italienne, qui progressent en mai là où le consensus des analystes anticipait une contraction de l’activité. Les nouvelles commandes à l’industrie ont progressé de 2,5% par rapport à avril où elles avaient légèrement baissé. Les ventes du secteur ont par ailleurs augmenté de 1,6%, après avoir reculé de 1,10% le mois précédent.

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Le trading autour du Brexit

Découvrez comment la sortie du Royaume-Uni de l'UE continue d'affecter les traders, mais aussi :

  • Comment négocier après le Brexit
  • Les marchés à surveiller
  • Les différentes stratégies de trading liées au Brexit sur des actifs clés

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement aux idées de trading quotidiennes

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les idées de trading quotidiennes par e-mail, du lundi au vendredi.


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.