Qu'est-ce que le trading sur CFD, quelle est sa fonction ?

Le trading des contrats pour la différence (CFD) permet de négocier sur les marchés financiers sans avoir à acheter ou vendre un actif sous-jacent. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le trading sur CFD, de ses caractéristiques et son fonctionnement à la vente à découvert, l’effet de levier et le hedging (ou couverture).

Intéressé(e) par le trading de CFD avec IG ?

Contactez-nous au 01 70 98 18 18 ou par email à l'adresse info.fr@ig.com pour toute question concernant l'ouverture d'un compte. Nous nous tenons à votre disposition du lundi au vendredi de 8h30 à 20h.

Contactez-nous au 01 70 98 18 18

Qu’est-ce que le trading sur CFD ?

Le trading sur CFD correspond à « l’achat et la vente de CFD », soit de « contrats pour la différence ». Un CFD est un produit dérivé qui vous permet de négocier sur les marchés financiers tels que les actions, le forex, les indices et les matières premières sans avoir à posséder les actifs sous-jacents.

Au lieu de cela, lorsque vous tradez un CFD, vous acceptez d'échanger la différence de prix de l’actif entre le moment où le contrat est conclu et le moment où il est clôturé. L’un des principaux avantages du trading sur CFD est de pouvoir négocier sur les mouvements de cours à la hausse ou à la baisse, et les gains réalisés dépendent de la justesse de votre prédiction.

Les sections ci-dessous détaillent certaines des principales fonctionnalités et utilisations des contrats pour la différence :

Les positions longues et les positions courtes

Le trading sur CFD vous permet de négocier sur les mouvements de cours à l’achat et à la vente. Vous pouvez ainsi reproduire un ordre standard et réaliser des profits lorsque le marché augmente, mais vous pouvez également ouvrir une position sur CFD qui générera des gains si le cours du marché sous-jacent diminue. Il s’agit d’une vente, ou d’une « position courte », qui s’oppose à l’achat, ou « position longue ».

Si vous pensez que le cours des actions Apple va diminuer, vous pouvez vendre un CFD sur action de cette société. Vous échangerez toujours la différence de valeur de l'actif entre le moment où vous ouvrez la position et le moment où vous la clôturez, mais vous réaliserez un profit si le cours de l'action baisse et subirez une perte s'il augmente.

Que ce soit dans le cadre d’une position longue ou short, les profits et pertes sont toujours réalisés une fois la position clôturée.

position longues et courtes

Effet de levier sur CFD : explication détaillée

Le trading sur CFD utilise l’effet de levier, ce qui signifie que vous pouvez augmenter votre exposition sans avoir à immobiliser le coût total dès l’ouverture de la position. Supposons que vous souhaitez ouvrir une position correspondant à 500 actions Apple. Avec un ordre standard, vous devrez payer la totalité du prix des actions en avance. En revanche, avec un contrat pour la différence, vous ne devrez immobiliser que 20% de son coût total. Découvrez quelles sont les différences entre le trading sur CFD et le compte titres.

Bien que l’effet de levier permette de répartir votre capital, il est important de garder à l’esprit que les gains et les pertes sont calculés sur la base du montant total de votre position. Dans notre exemple, cela correspondrait à la différence de prix des 500 actions Apple entre l’ouverture de la position et sa clôture. Cela signifie que vos profits mais aussi vos pertes peuvent être drastiquement amplifiés, parfois même au-delà de votre investissement initial. C’est pourquoi il est essentiel de prêter attention au ratio de l’effet de levier et de vous assurer que vous restez maître de votre trading.

Taux de couverture sur CFD : explication détaillée

Le trading avec effet de levier est souvent appelé « trading sur marge » car les fonds nécessaires pour ouvrir et maintenir une position (la « marge ») représentent seulement une partie de son montant total.

Le trading sur CFD se compose de deux types de marges, ou couvertures. La marge de dépôt est requise pour l’ouverture d’une position. La marge de maintenance, quant à elle, peut être requise si votre marge dépôt et les fonds additionnels sur votre compte ne sont plus en mesure de couvrir les pertes latentes de votre position. Si cela vous arrive, votre courtier pourra vous demander de réapprovisionner votre compte par le biais d’un appel de marge. Si vous n’ajoutez pas les fonds suffisants, la position pourrait être clôturée et les pertes latentes seraient réalisée.

Le hedging : explication détaillée

Les CFD peuvent aussi être utilisés pour couvrir les pertes d’un portefeuille existant.

hedging

Par exemple, si vous détenez des actions de l’entreprise ABC dans votre portefeuille et que vous pensez que leur valeur va chuter suite à des résultats d’entreprise décevants, vous pouvez compenser une partie des pertes potentielles au travers de la vente à découvert. Si vous initiez une position de vente à découvert, alors la perte causée par la chute du cours de l'action ABC sur le marché sous-jacent sera compensée par le profit généré par votre position de vente à découvert sur CFD.

Comment les CFD fonctionnent-ils ?

Maintenant que vous savez ce que sont les contrats pour la différence, il est temps d’analyser leur fonctionnement. Étudions désormais quatre concepts clés du trading sur CFD : le spread, la taille de contrat, la durée et les gains et pertes.

Spread et commission

La cotation d’un CFD est définie par deux cours : le cours d'achat et le cours de vente.
  • Le cours de vente ("bid") est le cours auquel vous pouvez ouvrir une position courte sur CFD.
  • Le cours d’achat (ou offre, "ask") est le cours auquel vous pouvez ouvrir une position longue sur CFD.
Les cours de vente sont toujours légèrement inférieurs aux cours actuels du marché, et les cours d'achat sont toujours légèrement supérieurs. L'écart entre ces deux cours est appelé spread.

spread et comission

La plupart du temps, les frais relatifs à l'ouverture d'une position sur CFD sont inclus dans le spread. En d'autres termes, les cours vendeur et acheteur s’ajustent pour refléter le coût de la transaction.

Seul le spread des CFD sur actions n’inclut pas les frais de transaction. En effet, pour les CFD actions, nos cours d’achat/vente correspondent à ceux du marché sous-jacent, nous appliquons donc une commission pour couvrir les frais de transaction. De par ce système de commission, la négociation sur actions au travers des CFD se rapproche de l’achat et la vente d’actions en direct sur le marché.

Taille de contrat

Les CFD se négocient au travers de contrats standards (lots). La taille d'un contrat varie selon l'actif sous-jacent et reflète souvent ce qu’il se passe sur le marché.

L'argent par exemple se négocie sur les places boursières dédiées aux matières premières par lots de 5 000 onces troy. Son équivalent en contrat CFD représente également 5 000 onces troy. Pour les CFD sur actions, la taille d’un contrat correspond généralement à une action de la société en question. Ainsi, pour ouvrir une position équivalente à l’achat de 500 actions Technicolor, vous devrez acheter 500 contrats CFD Technicolor.

C'est ce qui rend la négociation sur CFD souvent plus proche du courtage traditionnel que d’autres types de dérivé

Durée

La plupart des positions sur CFD n'ont pas de date d'échéance fixe. Pour clôturer une position, il suffit d’ouvrir une position sur la même valeur dans le sens opposé. Par exemple, une position à l'achat sur 500 contrats sur l'or sera clôturée par la vente de 500 contrats sur l'or.

Lorsque vous conservez une position ouverte après la fin d’une session de trading (généralement après 23h, heure de Paris mais cela peut varier pour les valeurs internationales), nous appliquons des frais de financement dits « overnight » sur votre compte. Ces frais reflètent le coût du capital que nous vous avons prêté afin d'ouvrir une position à effet de levier.

Cependant, ces frais ne sont pas toujours appliqués, comme par exemple pour les contrats à terme. Un contrat à terme a une date d'échéance définie dans le futur, les frais overnight sont donc déjà inclus dans le spread.

Gains et pertes

Afin de calculer le gain ou la perte généré(e) par une position sur CFD action, il suffit de multiplier la taille de la position (nombre de contrats) par la valeur du contrat (par mouvement de point). Il faut ensuite multiplier ce chiffre par la différence de valeur entre le cours d'ouverture et le cours de clôture du contrat.

Gain ou perte
=
(nombre de contrats x la valeur du point)
x (cours de clôture - cours d'ouverture)

Pour calculer le gain ou la perte net(te) sur une position, il faudra soustraire les frais relatifs à cette position. Il peut s’agir de frais overnight, de commissions ou encore d’un coût associé à un stop garanti.

Supposons, par exemple, que vous achetiez 50 contrats France 40 lorsque le cours s'élève à 5000. Un contrat France 40 correspond à 10€ par point. Pour chaque mouvement de point à la hausse, votre position générera donc un gain de 500€ et pour chaque mouvement de point à la baisse, vous subirez une perte de 500€ (50 x 10€ par contrat).

Si vous vendez votre position lorsque le France 40 cote à 5005, vous réaliserez un gain de 2500€

2500 = (50 x 10) x (5005 - 5000)

Si vous vendez votre position lorsque le France 40 cote à 4997, vous subiriez une perte de 1500€

-1500 = (50 x 10) x (4997 - 5000)

FAQ

Puis-je trader les CFD sans utiliser l’effet de levier ?

Certains courtiers proposent de trader les CFD sans utiliser l’effet de levier. Cependant, avec IG, toutes les transactions CFD utilisent l’effet de levier. L’effet de levier proposé dépend de plusieurs facteurs, dont la volatilité et la liquidité du marché sous-jacent, et de la réglementation du pays dans lequel vous vous trouvez.

Comment utiliser les CFD dans le hedging ?

Utiliser les CFD comme outil de couverture (hedging) correspond à ouvrir une position qui deviendra gagnante si une autre de vos positions devient perdante. Par exemple, vous pouvez ouvrir une position courte sur un marché qui suit le cours de l’actif que vous détenez. Toute chute de la valeur de votre actif serait donc compensée par les gains de votre position CFD.

Supposons, par exemple, que vous détenez un certain nombre d’actions Apple mais que vous estimez que ces actions vont perdre de la valeur dans le futur. Vous pouvez vous positionner à la vente sur Apple via un CFD. Si votre prédiction s’avère correcte et que les actions Apple perdent de la valeur, alors les gains engendrés par votre position courte CFD compenseront la perte.

Quelle est la différence entre les CFD et les contrats à terme (futures) ?

Lorsque vous négociez sur les CFD (contrats pour la différence), vous achetez un certain nombre de contrats sur une valeur si vous pensez que son cours va augmenter, et vous les vendez si vous pensez qu’il va chuter. Les variations de valeur de votre position reflètent les mouvements du marché sous-jacent. Avec les CFD, vous pouvez clôturer votre position à tout moment, sous réserve que le marché soit ouvert.

En revanche, les contrats à terme (ou futures) sont des contrats indiquant que vous devrez négocier l’instrument financier dans le futur. Contrairement aux CFD, ils spécifient une date précise pour cette transaction, qui peut impliquer la prise de possession de l’actif sous-jacent à cette date, et doivent être achetés via une place boursière. La valeur d’un contrat à terme dépend tout autant du sentiment de marché concernant le futur prix de l’actif que des mouvements actuels du marché sous-jacent.

Il est important de garder à l’esprit qu’un compte de trading CFD chez IG vous permet d’investir sur le cours des contrats à terme sans avoir à détenir les contrats eux-mêmes.

De quelle manière les CFD sont-ils imposables ?

Les CFD offrent un certain nombre d’avantages fiscaux par rapport à d’autres formes de trading. Il est possible, entre autres, de déduire les moins-values sur les plus-values.

Veuillez noter que la réglementation fiscale est sujette à modification et dépend de circonstances individuelles. Cette réglementation peut varier selon la juridiction dans laquelle vous résidez.

ig academy

Développez vos connaissances des CFD avec IG

Apprenez-en plus sur le trading des CFD et testez vos connaissances à l'aide de nos cours en ligne IG Academy.

Ces sujets pourraient vous intéresser…

Découvrez quelles sont les valeurs que vous pouvez trader avec les CFD

Apprenez-en plus sur les outils de gestion du risque, dont les ordres stop et limite

Plateforme de trading disponible sur ordinateur, mobile et tablette

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 75% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.