Introduction en bourse (IPO) de Spotify

Spotify a fait son entrée en bourse le 3 avril, l’entreprise étant évaluée à environ 26,37$ à la fermeture des marchés. Quel avenir pour Spotify ?

Le service d’exécution d’ordres sur CFD présente un risque élevé. Selon le type de compte utilisé, le risque de perte en capital peut être supérieur au montant investi.

Pourquoi investir sur Spotify avec IG ?

  • À l'achat ou à la vente

    Vous pensez que le cours de l'action va baisser ? Vendez à découvert

  • Investir sur le cours de l’action...

    Augmentez votre exposition grâce au trading sur CFD

  • ... ou acquérir des titres Spotify

    Achetez des actions au travers de notre compte titres

Comment investir sur Spotify

Maintenant que l’action Spotify est disponible sur les marchés, vous pouvez vous positionner à l’achat ou à la vente via le  trading sur CFD ou acheter des actions via notre  compte titres

Comment s’est déroulée l’entrée en bourse de Spotify ?

Le géant du streaming musical a ouvert sur le New York Stock Exchange (NYSE) à 165,90$, bien au-delà des 132$ de cours indicatif basé sur des ventes privées récentes. La valeur des actions a cependant chuté au cours de la journée, clôturant 10% plus bas à 149,01$ pour une capitalisation boursière s'élevant à 26,37 milliards de dollars. D’un point de vue global, cette journée n’était ni un désastre, ni un triomphe. Les premiers acheteurs ont perdu de l’argent mais la société a malgré tout fini la journée au-dessus du cours indicatif. 

 

Quel avenir pour Spotify ?

Bien que Spotify soit une marque reconnue et qu’elle ait une base d’utilisateurs considérable, la société n’a pas encore réalisé de bénéfices. Il est d’ailleurs difficile de dire si elle y parviendra un jour, étant donné la taille et les réserves financières de ses deux plus grands concurrents, à savoir Apple (Apple Music) et Alphabet (Google Play Music).
Désormais, Spotify devra satisfaire les intérêts de ses actionnaires, qui pourraient exiger des mesures de réduction des coûts, comme de meilleurs accords avec les maisons de disques, tout en rivalisant avec des géants technologiques qui sont en mesure d’absorber les pertes liées à leur service. À cela s’ajoute le pouvoir de négociation limité de Spotify : 85% de la musique diffusée sur la plateforme en 2017 provenait de l’une des trois principales maisons de disques (Universal, Sony Music et Warner Music), rendant le service tributaire de leur contenu.
Cependant, Spotify a encore plusieurs raisons de rester optimiste. En effet, il demeure le plus grand service de streaming et se trouve en bonne position pour produire de la musique originale, aidant ainsi les artistes à atteindre directement leur public. Cela pourrait lui permettre de prendre de la distance face à ses concurrents et de limiter sa dépendance à l’égard des maisons de disques dans le futur.

 

Informations clés

  • Au lieu d’effectuer une introduction en bourse traditionnelle, Spotify a décidé de recourir à une cotation directe

  • La société cote sur le New York Stock Exchange (NYSE), sous le symbole SPOT

  • Apple (Apple Music) et Alphabet (Google Play Music) font partie de ses concurrents principaux.

  • Spotify a publié des revenus s’élevant à 4,09 milliards d’€ en 2017 contre 2,95 milliards d’€ en 2016

  • Perte d’exploitation de 378 millions d’€ en 2017 contre 349 millions d’€ en 2016

  • L’an dernier, Spotify revendiquait 159 millions d’utilisateurs actifs mensuels et 71 millions d’abonnés premium

  • Le service de streaming musical déclare avoir au moins le double d’abonnés premium qu’Apple Music

Spotify : une IPO ou une cotation directe ?

Spotify n’a déposé aucun dossier concernant une introduction en bourse traditionnelle mais a choisi de mettre ses actions en circulation via une cotation directe. Si cela n'a pas eu de répercussion majeure pour les investisseurs particuliers (les actions Spotify seront disponibles à l’achat et à la vente sur le NYSE), il existe des différences non négligeables entre ces deux modes opératoires.

La plus importante est l’absence de mise en circulation de nouveaux titres. Spotify ne cherchait donc pas à lever des capitaux suite à son entrée en bourse. À la place, les actionnaires existants ont pu vendre leurs titres au public pour la première fois. Cela signifie que Spotify n’a pas eu besoin de garantir son introduction en bourse auprès d’une banque, processus qui s’accompagne de procédures fastidieuses, et a ainsi limité ses coûts.  Cela veut également dire que les titres détenus par les actionnaires existants n'ont pas dilués.

Ouvrir un compte

L'ouverture de compte est gratuite et sans engagement.

Notre formulaire ne prend pas plus de 5 min à remplir.

FAQ

Quand Spotify est-elle entrée en bourse ?

Spotify a fait son entrée en bourse le 3 avril 2018. La société avait initialement déposé une demande d’IPO en février 2018.

Qui possède Spotify ?

Daniel Ek et Martin Lorentzon ont fondé Spotify en 2006 et détiennent 80,4% des parts de l’entreprise à l’approche de son introduction en bourse. Daniel Ek est le PDG actuel et contrôle 37,3% des droits de vote, tandis que Martin Lorentzon siège au conseil d'administration et possède 43,1% des parts.

Cependant, leurs parts négociables cumulées s'élèvent à 21,45%. Si l'on considère que la valeur globale de Spotify est d'environ 19,9 milliards de dollars à la fin de l'année 2017, les parts de D. Ek et M. Lorentzon auraient donc une valeur d'environ 4,08 milliards de dollars. 

Tencent (2,4%) et le fonds spéculatif Tiger Global (2,2%) font partie des autres actionnaires majeurs de Spotify.

Comment Spotify réalise-t-elle des profits ?

Spotify possède deux sources de revenus : les frais versés mensuellement par les abonnés premium et les frais versés par les publicitaires afin d’apparaître sur les services non-premium.

L’entreprise a annoncé avoir 71 millions d’abonnés premium sur les 159 millions d’utilisateurs actifs mensuels. Ces 71 millions d’abonnés premium représentent la grande majorité des revenus de la société, 10% de ses revenus en 2017 provenaient de la publicité.

Il est important de relever que Spotify ne réalise pas de profits pour l’instant. En 2017, sa perte d’exploitation s’élevait à 378 millions d’euros. Cela s’explique principalement par les royalties qu’elle doit verser pour diffuser la musique, amenant 80% des fonds entrants à ressortir aussitôt.

Une IPO d’entreprise de haute technologie qui subit une perte n’est pas particulièrement inhabituelle. Facebook, Twitter et Snapchat sont notamment arrivés sur le marché avant même d'avoir réalisé quelconque profit. Cependant, les chances de Spotify quant à sa future rentabilité sont certainement un élément à prendre en compte.

Comment puis-je trader sur les actions Spotify ?

Il est possible trader sur les actions Spotify via un compte CFD qui vous permet d’investir sur les mouvements de cours de l’action, à la hausse ou à la baisse, sans avoir à acheter ou vendre les actions physiques sous-jacentes. Les gains ou les pertes que vous réalisez dépendent de la précision de vos anticipations.

Comment puis-je investir dans des actions Spotify ?

Vous pouvez acheter ou vendre des actions Spotify en direct au travers d’un compte titres IG. 

Malgré ses origines suédoises, Spotify sera cotée aux États-Unis. Avant d’investir vous devrez donc remplir un formulaire W8-BEN.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Nous contacter

Notre Service Clients est disponible 24h/24 à partir de 9h le dimanche jusqu'à 23h le vendredi et de 10h à 18h le samedi.

01 70 98 18 19

ou par email à  support.fr@ig.com.