Que sont les ETF et comment les trader ?

Le trading sur ETF est un moyen populaire d’accroître son exposition sur une variété de marchés, dont les indices, les secteurs, les matières premières et les devises. Découvrez ce que sont les ETF et comment ouvrir votre première position.

Contactez-nous au 01 70 98 18 18 ou par email à l'adresse info.fr@ig.com pour toute question concernant l'ouverture d'un compte. Nous nous tenons à votre disposition du lundi au vendredi de 8h30 à 20h.

Contactez-nous au 01 70 98 18 18

Qu'est-ce qu'un ETF (exchange-traded fund) ?

Un ETF (un exchange-traded fund en anglais) ou un tracker est un produit d’investissement qui réplique la performance d’une valeur et d’un groupement de valeurs. Le fonds recourt à l’achat physique d’un panier d’actifs qu’il suit ou à des méthodes d’investissement plus sophistiquées afin de répliquer les mouvements du marché sous-jacent.

Les trackers s’achètent et se vendent sur une place boursière, tout comme les actions. Toutefois, leurs détenteurs ne bénéficient pas de mêmes droits que les investisseurs traditionnels. Par exemple, les ETF sur actions donnent lieu à un paiement de dividendes mais ne confèrent pas le droit de vote à leur détenteur. De même, en investissant dans un ETF sur matières premières, vous ne devenez pas propriétaire de l’actif sous-jacent.

Il est important de savoir que la plupart des trackers sont des produits d’investissement passifs, censés répliquer les mouvements des actifs sous-jacents et non de surpasser leur performance. Chez IG, vous pouvez négocier les ETF au travers des CFD.

Apprenez comment investir sur les ETF ou commencez à trader dès maintenant.

Quels sont les ETF populaires à surveiller ?

  • Le iShares Core S&P 500 ETF réplique l’indice S&P 500 qui mesure la performance des actions des entreprises US à forte capitalisation
  • Le Grayscale Bitcoin Trust (BTC) suit le cours du bitcoin, exprimé en nombre d’actions détenues dans l’ETF, calculé quotidiennement. Cela permet aux investisseurs de s’exposer de manière indirecte à la volatilité de la cryptomonnaie
  • Le iShares Core MSCI Total International Stock ETF réplique la performance des actions des sociétés non US à forte, moyenne et faible capitalisation
  • Le Vanguard FTSE 100 UCTIS ETF suit la performance de l’indice boursier FTSE 100, regroupant les 100 plus grandes entreprises britanniques en termes de capitalisation boursière
  • Le Global X Cannabis ETF réplique l’indice cannabis, offrant une exposition aux entreprises opérant sur le marché du cannabis
  • Le WisdomTree WTI Crude Oil ETF permet de s’exposer de manière indirecte au cours du pétrole brut, en répliquant les mouvements du Bloomberg Crude Oil Subindex
  • Le iShares US Energy ETF suit la performance du Dow Jones US Oil & Gas Index, regroupant les compagnies pétrolières et gazières américaines

Ouvrez un compte pour investir sur ces ETF avec IG.

Les différentes catégories d'ETF

Les investisseurs et les traders disposent d’une gamme de trackers adaptés à leurs objectifs, leurs préférences de marché et leur appétence au risque. Voici les principales catégories de trackers.

Indices boursiers via ETF

Les ETF sur indices boursiers suivent la performance de l’indice concerné. Étant donné que les indices boursiers ne sont que des chiffres représentant un groupe d’actions, les investisseurs et les traders doivent trouver un moyen de négocier sur leurs cours. Les trackers permettent d’acquérir une telle exposition par le biais d’une seule position car ils peuvent suivre de nombreuses actions.

Par exemple, un ETF sur FTSE 100 suivrait la performance du FTSE 100 et serait composé des actions physiques des sociétés membres de cet indice ou bien des produits répliquant les mouvements de son cours.

Devises sur ETF

Les ETF sur devises permettent aux investisseurs de se positionner sur le marché du Forex, sans devoir acheter ou vendre les devises sous-jacentes. Il existe des trackers qui répliquent une seule monnaie mais la plupart suivent des paniers de devises.

Les ETF sur devises permettent de s’exposer à la santé économique d’une région, telle que l’UE, ou à l’économie d’un pays émergent. Ils permettent aussi de se couvrir contre l’inflation et le risque lié aux actifs étrangers.

ETF sectoriels

Un ETF sectoriel suit un indice composé des entreprises opérant dans le même secteur. La plupart des secteurs disposent d’un indice qui regroupe les principales actions. Par exemple, le secteur de l’or est représenté par le S&P 500 Global Gold Index qui comprend les actions des sociétés d’exploration et de production minière.

Comme les ETF sur devises, les ETF sectoriels peuvent être utilisés pour capitaliser sur les changements de la santé économique et pour couvrir d’autres positions. Les investisseurs et les traders qui s’exposent à un risque important dans un secteur donné, peuvent gérer ce risque en ouvrant une position courte sur un ETF sectoriel.

ETF matières premières

Les ETF sur matières premières ne comprennent pas les matières premières sous-jacentes mais des contrats dont le cours est dérivé de celui de la matière première concernée. Cela permet aux investisseurs et aux traders de négocier sur les cours de matières premières sans se préoccuper de la livraison physique ou du stockage des actifs.

Il est important de distinguer les ETF sur matières premières des ETF liés aux matières premières, tels que les ETF sectoriels mentionnés ci-dessus. Les ETF sur matières premières répliquent le cours de la matière première sous-jacente tandis que les ETF liés aux matières premières suivent les entreprises du secteur.

Inverse ETF ou tracker inversé

Les trackers inversés sont des fonds qui évoluent dans la direction opposée à celle de l’actif sous-jacent. À chaque mouvement du sous-jacent correspond donc un mouvement inverse du tracker. Les trackers inversés sont disponibles pour chacune des catégories d’ETF que nous venons d’examiner.

Les investisseurs et les traders utilisent les trackers inversés pour ouvrir des positions courtes dans le but de couvrir leurs positions longues existantes ou de négocier sur les marchés baissiers.

ETF à effet de levier

Les ETF à effet de levier répliquent les mouvements de l’actif sous-jacent et recourent à des produits dérivés pour accroître l’exposition des investisseurs. Par exemple, les trackers à effet de levier 2x offrent une exposition de 2 € sur l’actif sous-jacent pour chaque 1 € investi.

Lorsque vous utilisez un produit à effet de levier, vos pertes peuvent aussi être amplifiées. C’est pourquoi il est important d’analyser ce type de tracker de manière approfondie et de mettre en place une stratégie de gestion du risque avant de prendre une position.

Comment se positionner sur les ETF

Trading sur ETF

Le trading sur ETF est un bon moyen de capitaliser sur les mouvements de cours à court terme dans certains secteurs. Lorsque vous négociez sur les ETF au travers des CFD, vous pouvez tirer parti de l’effet de levier pour augmenter votre exposition sur le tracker de votre choix.

Les CFD vous permettent d’ouvrir une position en n’immobilisant qu’une partie du capital requis dans le cadre d’un investissement traditionnel. Si l’effet de levier peut amplifier vos gains, il peut également amplifier vos pertes. Il est donc important de mettre en place une stratégie de gestion du risque avant de commencer à trader.

Investir dans un ETF

Les ETF sont populaires parmi les investisseurs car ils offrent une exposition accrue sur le marché au travers d’une seule position. Vous pouvez acheter et vendre des ETF sectoriels, sur indices, sur obligations, sur matières premières et plus encore.

Au départ, il faudra décider quelle proportion de votre capital vous souhaitez investir dans les différentes catégories d'actifs ou régions. Ensuite, vous devrez choisir entre une approche passive ou un fonds géré de manière active. Il a été démontré qu’il était difficile de trouver un gestionnaire de fonds capable de battre régulièrement le marché après déduction de frais. C’est pourquoi les trackers sont devenus un moyen répandu d’obtenir de meilleurs taux de rendement.

Les trackers sont peu coûteux et combinent les meilleures caractéristiques de fonds à capital fixe et variable.

FAQ

Les trackers sont une solution d'investissement intéressante et vous pouvez y recourir pour construire votre portefeuille. Ils sont non seulement moins coûteux que les fonds gérés de manière active, mais ils partagent également les caractéristiques de fonds à capital fixe (proposés par des sociétés d’investissement) car ils peuvent être négociés tout au long de la journée.

Ils présentent aussi certaines caractéristiques de fonds à capital variable (tels que les sociétés d'investissement à capital variable et les organismes de placement de type unit trust) car ils sont évolutifs, ce qui signifie que le cours d’un ETF reflète sa valeur nette d'actif.

Les ETF fonctionnent de manière similaire aux actions. Le gestionnaire de fonds conçoit un ETF pour répliquer la performance d'un actif et d’un groupe d’actifs et il vend les actions de ce fonds aux investisseurs. Ces derniers détiennent une portion de l’ETF mais ne disposent d’aucun droit sur les actifs sous-jacents. En revanche, le tracker suit le cours du sous-jacent et offre aux investisseurs des rendements quasi identiques.

Une action est une part d’une société qui peut être achetée ou vendue après avoir été cotée sur une place boursière au travers d’une IPO (introduction en bourse). Lorsque vous détenez les actions d’une société, vous possédez une portion de ladite société, ce qui vous permet de bénéficier de dividendes, le cas échéant, et du droit de vote.

Les trackers se négocient de manière similaire aux actions, mais ils suivent un actif sous-jacent ou un panier d’actifs. Ils peuvent répliquer divers marchés, tels que les actions, les indices et les matières premières, mais leurs détenteurs ne sont pas propriétaires des actifs sous-jacents concernés.

Le cours d’un ETF dépend de la valeur de ses actifs sous-jacents, connue sous le nom de valeur nette d’actif. Généralement exprimée en tant que valeur par action, elle est calculée quotidiennement en fonction du dernier cours de clôture de l’actif ou des actifs sous-jacent(s).

Toutefois, le cours d’un tracker peut différer de sa valeur nette d’actif car le cours auquel les investisseurs sont prêts à acheter ou à vendre peut varier selon l’offre et la demande.

En général, les ETF dégagent des profits lorsque la valeur du sous-jacent répliqué augmente. Les trackers inversés constituent une exception à cette règle.

Le gain que vous réalisez peut varier en fonction de la catégorie d’actif suivie par votre tracker. Par exemple, si vous détenez un ETF sur actions qui suit les actions à dividendes élevés, vous pourriez réaliser des gains en capital et en même temps bénéficier des dividendes versés aux actionnaires.

Votre méthode d’investir dans un ETF aura, elle aussi, un impact sur votre rendement. En effet, vos résultats varieront selon que vous achetez un ETF ou négociez au travers de produits dérivés. En savoir plus sur nos solutions d’investissement.

Ces sujets pourraient vous intéresser…

Tradez avant et après les horaires d'ouverture de la bourse sur 70 des principales actions américaines (US)

Découvrez en quoi consiste le trading sur CFD

Apprenez comment négocier les actions avec IG

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.