Wall Street : le Dow Jones attendu stable à l’ouverture après les premiers résultats des banques américaines

Les contrats futures américains évoluent sans direction une demi-heure avant l’ouverture de Wall Street ce mardi après-midi. Emboîtant le pas de la correction des marchés européens observée ce matin, le S&P 500 et le Nasdaq sont attendus en léger retrait tandis que le Dow Jones pourrait toutefois ouvrir en territoire positif (+0,03% à28 878 points), entraîné par les solides résultats de JP Morgan Chase.

JP Morgan Chase & Citigroup battent le consensus

Pour le dernier trimestre de l’année 2019, JP Morgan Chase enregistre une progression de son chiffre d’affaires de 9% à 29,2 milliards de dollars, grâce aux excellents résultats de ses activités de courtage liées aux matières premières, agricoles, obligations et devises (FICC) et d’une bonne tenue de sa banque de détail (crédits automobiles, cartes bancaires +9,33%). Son bénéfice net a bondi de 20,6% sur cette période, le BPA ajusté atteint 2,57 dollars par action, au-dessus du consensus à 2,35 dollars.

La première banque du pays a ainsi engrangé ses plus importants revenus et bénéfice de son histoire, avec 36,43 milliards de dollars de bénéfice en 2019, en hausse de 12,2% par rapport à 2018, pour un chiffre d’affaires de 118,7 milliards de dollars, en hausse de 6,4%. Le rebond des activités de courtage y a largement participé (+86% au dernier trimestre), même si il profite d’une base de comparaison très favorable par rapport au 4e trimestre 2018.

Enfin, elle anticipe un bénéfice net de 14 milliards de dollars au premier semestre 2020, légèrement au-dessus des attentes à 13,95 milliards de dollars après avoir enregistré 9,08 milliards de gains nets au 2e trimestre.

De quoi faire bondir le cours du titre de 0,95% à 138,5 dollars moins d’une demi-heure avant l’ouverture de Wall Street.

Pour sa part, Citigroup s’en sort également très bien, justifiant un bénéfice net en hausse de 15% à 4,98 milliards de dollars pour un BPA de 2,15 dollars, bien au-dessus du consensus de Bloomberg qui tablait sur 1,11 dollar, pour des revenus en progression de 7% à 18,39 milliards de dollars au 4e trimestre. Sur l’ensemble de l’année 2019, la banque newyorkaise voit son BPA ajusté décoller de 8% à 19,47 milliards de dollars et son chiffre d’affaires progresser de 2% à 74,3 milliards de dollars.

Vers 15h05, le cours de l’action s’échange à 81,05 dollars, en progression de 0,5% en prémarket.

Wells Fargo pénalisée par 1,5 milliard de charges

Autre grand groupe du secteur à avoir dévoilé ses résultats en début d'après-midi, Wells Fargo a pour sa part été fortement pénalisée par un montant de 1,5 milliard de dollars de charges pour litiges, conséquence du scandale de ses faux comptes entamé en 2016 et pour lequel la banque avait déjà versé 575 millions de dollars en décembre 2018 dans le cadre de ces poursuites judiciaires.

Grevé par ces charges conséquentes, le leader du crédit immobilier aux Etats-Unis a fait état d’une bénéfice net trimestriel en net baisse, à 2,9 milliards de dollars pour un BPA de 60 cents par action (93 en données ajustées), soit deux fois moins qu'à la même période en 2018 où il avait atteint 1,21 dollar.

Sanctionnée par les marchés après cette publication, l’action Wells Fargo décroche de près de 3% en prémarket à 50,56 dollars.

J-1 avant l’accord commercial

En dehors des dossiers bancaires, la séance des marchés américains s’annonce plutôt attentiste à la veille de la signature tant attendue de l’accord commercial de phase 1 entre la Chine et les Etats-Unis, qui devrait se dérouler en présence du Vice-Premier ministre chinois Liu He et du président des Etats-Unis Donald Trump.

Cette nuit, l’administration chinoise des douanes a annoncé que l’excédent commercial de Pékin vis-à-vis de Washington, l’une des principales sources de son conflit avec les Etats-Unis, s’était réduit de 8,5% en 2019 à 295,8 milliards de dollars contre 323 milliards de dollars en 2018.

Le texte de l’accord – un document de près de 90 pages – n’a toujours pas été rendu public. Les Etats-Unis assurent que leur partenaire s’est engagé à acheter quelque 200 milliards de dollars de produits et services américains sur deux ans, mais la Chine n'a toujours confirmé ce montant.

Enfin, concernant le calendrier économique, les Etats-Unis ont connu un ralentissement de la croissance des prix à la consommation (IPC) au mois de décembre, qui n'ont augmenté que de 0,2% après 0,3% en novembre et 0,4% en octobre.

Aucune autre statistique économique d'importance n'est attendu au cours de la séance américains : les stocks hebdomadaires de pétrole bruts de l’API seront publiés à 22h30, après la fermeture de Wall Street.

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Prenez position sur les indices

Négociez les principaux indices boursiers dès aujourd'hui.

  • Tradez les spreads de Wall Street au coût le plus bas du marché
  • Des spreads à 1 point sur le FTSE 100 et l’Allemagne 30
  • Le seul courtier à proposer des cotations 24h/24

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement aux idées de trading quotidiennes

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les idées de trading quotidiennes par e-mail, du lundi au vendredi.


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 68% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.