Richemont : des ventes trimestrielles en hausse de 6% malgré Hong Kong

Richemont a vu ses ventes progresser de 6% au troisième trimestre de son exercice décalé 2019-2020, à 4,156 milliards d’euros. Le numéro deux mondial du luxe et leader de l’horlogerie-joaillerie (Cartier, Van Cleef & Arpels, Vacheron Constantin, Piaget, Montblanc…) a publié des résultats trimestriels supérieures attentes du consensus qui font bondir ce matin le cours de son action de près de 5% à la bourse de Zurich, s’échangeant près de 90 CHF.

La joaillerie, qui pèse pour plus de la moitié de son chiffre d’affaires, enregistre un taux de croissance de 9%, avec une performance « particulièrement notoire » de Cartier, Van Cleef & Arpels et de Buccellati, rapporte la société dans un communiqué. L'horlogerie et le e-commerce (Yoox Net-à-Porter, Watchfinder) ont progressé plus modestement de +4% et +5%. Le reste de ses activités, principalement la mode et accessoires, est dans le rouge, à -1%.

La maison suisse a été fortement impactée ces derniers mois par la situation politique à Hong Kong, l’un de ses premiers marchés à l’export, qui l'a conduite à femer temporairement plusieurs de ses magasins. Une situation qui s’est soldée par une nouvelle contraction à deux chiffres de ses ventes réalisées dans l'ancienne colonie britannique, déjà observée au 2e trimestre, mais qu'elle est tout de même parvenue à compenser grâce aux bonnes performances du reste de la région asiatique et de l’Europe.

Bonne performance du Vieux Continent

Au sein du Vieux Continent (1,26 milliards d’euros), tous secteurs confondus, le chiffre d’affaires de Richemont est en croissance de 10% par rapport au troisième trimestre 2018/2019, et de 9% à changes constants, grâce à une base de comparaison favorable « et de solides ventes dans la plupart des marchés ».

Dans la zone Asie-Pacifique, avec près de 1,43 milliards d’euros de chiffre d’affaires trimestriel, les ventes, en hausse de 3%, ont été portées par la bonne tenue de la Chine et de la Corée - où l’activité a bondi de deux chiffres entre octobre et décembre - mais ont été freinées par le Japon (-7%), qui a souffert de moindres dépenses touristiques et d’un effet de change défavorable.

Concernant les canaux de ventes, le retail et les ventes en ligne sont en hausse de 8% et de 5% à données constantes. A +2%, le rythme de croissance du commerce de gros est proche de celui de l’an passé, la demande des magasins coréens ayant compensé l’impact d’une révision en cours des procédures d’inventaires sur les montres et des opérations d’optimisation de distribution qui ont été récemment terminées.

Renforcement dans l’e-commerce

En 2019, les difficultés rencontrées à Hong Kong, qui pèse pour 11% de ses ventes mondiales d'horlogerie, ont fortement pénalisé Richemont. Une situation critique, qui l’avait même mené à geler les recrutements au sein de ses marques en octobre (à l’exception de Cartier). Pour maintenir le cap de sa croissance, Richemont a procédé à une nouvelle acquisition d’importance dans la joaillerie haut-de-gamme (Buccellati, à la fois bijoutier et orfèvre, reconnu pour le style singulier de ses collections et son savoir-faire artisanal) et annoncé un projet de « start-up » dans la mode en collaboration avec le styliste Albert Elbaz.

En matière de e-commerce surtout, après le rachat en 2018 du site Yoox Net-à-Porter, une référence du luxe online, le groupe s’est associé à Alibaba en octobre 2019 en lançant sa première boutique virtuelle sur la plateforme du géant chinois, par laquelle il espère attirer davantage de clients chinois. La e-boutique de Richemont les collections de Net-à-Porter, du site de mode masculine Mr Porter, et d’un ensemble de marques de montres, bijoux et vêtements.

Le défi de la concurrence LVMH

Les prochains mois représente un nouveau défi pour la maison suisse qui devra trouver un moyen de résister à l’agressivité commerciale de son principal concurrent LVMH, qui multiplie les « coups » sur son coeur de métier.

Le géant français a annoncé en novembre le rachat d’une des dernières grandes marques de joaillerie indépendantes, Tiffany. En ajoutant l'iconique marque américaine à son pôle horlogerie et joaillerie dans les prochains mois, LVMH devrait lui briguer la place de numéro 1 du secteur.

Histoire de s’imposer davantage sur ce marché, Louis Vuitton a annoncé hier l’acquisition du deuxième plus gros diamant jamais découvert, un roc de 1758 carats dont la valeur est évaluée à plusieurs dizaines de millions d’euros. En horlogerie, LVMH a en outre lancé son propre salon à Dubaï, la « Watch Week 2020 ». La bataille entre les deux mastodontes ne fait que commencer...

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Saisissez les opportunités de trading

Positionnez-vous à l'achat ou à la vente sur plus de 16 000 valeurs avec IG.

Tradez depuis notre plateforme plusieurs fois récompensée, avec des spreads compétitifs sur les indices, les actions, les matières premières et plus encore.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement aux idées de trading quotidiennes

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les idées de trading quotidiennes par e-mail, du lundi au vendredi.


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 68% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.