Pétrole : OPEP, Saudi Aramco, OPEP+ et production américaine

Le cours du pétrole rebondit depuis le début du mois malgré un début de semaine sous tensions. L’espoir de voir l’OPEP et ses partenaires prolonger ou augmenter la baisse des quotas de production soutient le marché

OPEP : les enjeux de nouvelles mesures

L’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole se réunissent aujourd’hui à Vienne pour la traditionnelle conférence de l’OPEP, suivie de l’OPEP+ demain. Les problématiques sont nombreuses et peu de solutions s’ouvrent à eux. La production, notamment américaine, est en surabondance pendant que les perspectives concernant la demande se rétractent.

L’organisation, qui perd de plus en plus de poids sur le marché du pétrole chaque jour, pourrait décider d’une nouvelle prolongation, complétée ou non d’une baisse plus importante des quotas. Actuellement l’OPEP réduit sa production de 1,2 million de barils par jour et ce jusqu’à fin mars 2020, ce qui représente près de 1,2% de la production mondiale.

OPEP+ : la Russie pourrait s’opposer à une poursuite de la baisse des quotas

Certains partenaires et acteurs du marché critiquaient la surproduction américaine, alors que l’OPEP tente de la limiter afin de soutenir les prix du baril de pétrole mais également les sanctions américaines à l’encontre de l’Iran et du Venezuela, qui faussent le marché.

La Russie, principal partenaire de l’OPEP et un des trois premiers producteurs mondiaux avec l’Arabie Saoudite et les Etats-Unis, confirmait qu’elle respecterait les mesures mises en place jusqu’à maintenant même si certaines statistiques suggèrent le contraire et pourrait en revanche s’opposer à une réduction plus importante, voire même à une simple prolongation des mesures actuelles.

Arabie Saoudite : le timing pourrait encourager des annonces importantes à Vienne

Le chef de fil de l’OPEP joue gros sur un autre tableau ces prochains jours avec l’introduction en bourse de Saudi Aramco, la plus importante jamais réalisée à travers le monde, qui est la société qui contrôle les réserves de pétrole de l’Arabie Saoudite.

Alors que nous devrions connaitre le prix d’introduction aujourd’hui, la première cotation est prévue mercredi 11 décembre sur la bourse Tadawul en Arabie Saoudite. Ce dernier aura donc intérêt à montrer une certaine unité et à annoncer des mesures de soutien importantes afin de regagner la confiance des investisseurs dans la capacité de l’OPEP à remonter les prix du baril d’or noir.

Saudi Aramco pourrait lever plus de 25Mds$, valorisant la société plus de 1600 Mds$

En effet le succès de l’introduction de 1,5% du capital de Saudi Aramco permettra de poursuivre la vente au public, qui pourrait atteindre 5% du capital et dont le but est ensuite de diversifier les sources de revenus du Royaume, encore beaucoup trop dépendant du pétrole et de sa volatilité.

Les dirigeants d’Arabie Saoudite pourraient se montrer confiants et donner un discours engagé en proposant des mesures importantes afin de soutenir les prix du baril de pétrole. Cette posture permettrait également de soutenir l’introduction de Saudi Aramco, dont l’offre de titres a d’ailleurs été souscrite 3 fois, ce qui suggère déjà un engouement important.

Graphique du cours du Brent en données 4 heures

Analyse graphique du cours du baril de Brent

Le cours du pétrole conserve une tendance haussière depuis le plus bas d’octobre, situé à 56,08 dollars le baril, tout en observant un rythme de progression qui se contracte depuis la première semaine de novembre.

A plus court terme, de nombreux évènements géopolitiques, commerciaux ou encore sur le marché du pétrole lui-même ont rendu le cours du baril volatil et les deux jours à venir pourraient soutenir cette tendance.

Graphiquement, en cas de franchissement du plus haut depuis le 24 septembre dernier situé à 63,62$, le cours du Brent pourrait amorcer une accélération haussière.

Graphique du cours du Brent en données journalières

Analyse graphique du cours du baril de Brent

En données journalières nous observons une tentative de franchissement de la moyenne mobile 200 périodes à 63,30$ et un test du niveau de prix observé en données 4 heures. Le Brent, qui évolue sous la MM200 depuis plus de 2 mois pourrait ainsi confirmer une impulsion haussière au-delà de ces deux cours et rejoindre le plus haut du 19 septembre, situé à 64,84 dollars, voire tester les 50,0% de Fibonacci (hausse de juin 2017 à octobre 2018) à 65,59 dollars.

L’échec sous la MM200 en revanche pourrait conduire à une invalidation du scénario et conduire à une accélération baissière.

L’accélération de la tendance CT, qu’elle soit haussière ou baissière dépendra principalement de la position de l’OPEP et de l’OPEP+ sur les mesures à prendre pour soutenir le marché du pétrole.

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Réunion de l'OPEP

Découvrez comment l’OPEP impacte les prix du pétrole à l’approche de la réunion.

  • Qu’a-t-il été décidé lors de la dernière réunion de l’OPEP ?
  • Pourquoi les pays membres de l'OPEP s'entendent-ils sur les quotas de pétrole ?
  • Quels sont les pays membres de l'OPEP ?

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement aux idées de trading quotidiennes

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les idées de trading quotidiennes par e-mail, du lundi au vendredi.


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 68% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.