Mi-séance CAC 40 : luttant à 4800 points, la bourse de Paris boit la tasse

Lundi noir pour la bourse de Paris. L’accélération de l’épidémie du Coronavirus en Italie – et dans une moindre mesure en France – plonge ce midi le CAC 40 à son niveau de janvier 2019, en décrochage de 6,57% légèrement au-dessus des 4800 points.

Les marchés financiers sont entrés dans un cercle vicieux ce week-end. Plus de 107 000 personnes dans le monde ont été contaminées par le virus, et la Chine a annoncé samedi une chute de 17,2% de ses exportations en janvier-février sur une base annuelle.

Conséquence du bras de fer entre l’Arabie Saoudite et la Russie, la lourde chute des cours du brut – avec un WTI sous les 30$a entraîné avec elle celles des indices asiatiques. A Tokyo, les principaux indices se sont contractés de plus de 5%, tandis qu’à Hong Kong, le Hang Seng Index a fermé à plus de 4,5%.

Au sein du Vieux Continent, la mise en quarantaine d’un quart de la population italienne (le nord du pays) et les nouvelles mesures d’urgence adoptées par le gouvernement français face à la propagation du Covid-19 (interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes, fermetures d’écoles dans les foyers de l’épidémie touchant plus de 300 000 élèves), a accentué l’aversion au risque des opérateurs : les bourses européennes ont enregistré des baisses spectaculaires lundi matin, créant une série de disfonctionnements dans les cotations.

Peinant à gérer la chute des cours, Euronext a peiné à ouvrir la bourse de Paris, qui n’a débuté sa séance avec près de 20 minutes de retard, et plusieurs cotations de valeurs suspendues pendant plusieurs minutes suivant son ouverture.

Entrée en Bear Market

Le CAC 40 est entré en phase de « Bear Market » (marché baissier) en passant sous les 4889 points, effaçant l’intégralité de son rallye de 2019, et enregistrant sa plus forte baisse en séance depuis le 24 juin 2016, après le référendum sur le Brexit.

Ailleurs en Europe, les mouvements baissiers sont aussi élevés. L’Euro Stoxx 600 est également en situation de Bear Market à La volatilité des marchés européens est extrêmement élevée : le V2TX qui mesure celle de l’Euro Stoxx 50, bondit de 26,85%, à son plus haut depuis 2008.

Aux Etats-Unis, même combat : les futures sur indices ont été interrompus ce matin pour stopper la cote à -5%. Ils reprendront en début d’après-midi avec un nouveau plancher de suspension à -7%.

Les différents scénarios sur les conséquences économiques du Covid-19 continuent de se noircir et tous les regards sont désormais tournés vers la réponse de la BCE, qui rendra sa décision de politique monétaire jeudi.

Contraction attendue de la demande d’or noir, une première depuis 2009

Côté pétrole, l’AIE estime désormais que la demande devrait se contracter en 2020, du jamais vu depuis 2009. La baisse est évaluée à 90 000 barils par jour selon son scénario central. Le scénario le plus pessimiste est à -730 000 bpj et la plus optimiste à +480 000 bpj.

« Avec le plongeon des marchés actions et du pétrole, de nouvelles craintes surgissent sur le marché du crédit où certaines entreprises pourraient se trouver en difficulté pour rembourser leur dette », font observer à Reuters plusieurs intervenants du marché.

Selon Bruno Le Maire, l’épidémie de Coronavirus devrait entraîner une forte contraction de la croissance française en 2020, laquelle devrait être inférieure à 1%, à son plus faible niveau depuis 2014. Le ministre de l’Economie français a appelé les entreprises à « se déclarer en activité partielle », une situation qui aurait déjà été adoptée par près de 900 sociétés. « Quel que soit le coût, nous répondrons présents. Je pense que c’est aujourd’hui la solution la plus efficace », a-t-il assuré sur France Inter ce matin.

Les plus fortes baisses du CAC 40 lundi 9 mars à midi

Ce midi, ce sont les valeurs des secteurs pétroliers et des matières premières, du tourisme et les bancaires qui connaissent les replis les plus conséquents. Renault chute pour sa part après l'effondrement des ventes chinoises de Nissan en février, à -78,5% y/y à environ 252 000 unités (source : China Passenger Car Association), et ce malgré une base de comparaison favorable.

  • Technip -18,42% (parapétrolier)
  • ArcelorMittal -13,32% (acier)
  • Société Générale -12,21% (bancaire)
  • Renault -11,26% (auto)
  • Total -11,79% (pétrolier)

Les valeurs qui résistent le mieux

  • Hermès International -3,47%
  • Danone -3,67%
  • Pernod Ricard -3,29%

Ces trois composantes limitent les dégats alors que la situation en Chine se dirige progressivement vers un retour à la normale.

Les dernières infos sur le Coronavirus

En France (1209 personnes contaminées, 19 décès), le député du Val d’Oise Guillaume Vuilletet a été testé positif samedi. Un salarié de Disneyland Paris également, selon une information du Parisien, mais ce dernier n’aurait pas été en contact avec les visiteurs, a précisé le parc d’attractions.

La SNCF a proposé les reports et les annulations de voyages sans frais jusqu’au 30 avril. Enfin, dimanche, un avion de la compagnie britannique Easyjet a été détourné, avec à son bord un cas suspect. Ce vol Porto-Lyon a été contraint d’atterrir à Toulouse, où la personne malade, en détresse respiratoire, a été prise en charge sur le tarmac et conduite directement au CHU de Toulouse.

L’Allemagne a franchi la barre des 1000 cas ces dernières 24h, avec un dernier bilan de 1112 malades, mais aucun décès.

Avec 13 premières personnes infectées sur un vol Londres-Hanoï, le Vietnam a adopté ses premières mesures de lutte contre le COvid-19. Pour sa part, l’Inde a décidé d’interdire l’accès de ses ports à tous les navires de croisière étrangers.

En Iran, le procureur général du pays a déclaré avoir libéré 70 000 prisonniers en raison du coronavirus.

Les autres indices européens

(11h45)

  • Dax : 10 796 points, -6,43%
  • FTSE 100 : 6051 points, -6,37%
  • FTSE MIB : 18 782 points, -9,81%
  • Euro Stoxx 600 : 344,52 points, -6,14%
  • Euro Stoxx 50 : 3010 points, -6,79%

Les matières premières

(11h30)

  • WTI : 31,75$ (-23,09%)
  • Brent : 35,36$ (-21,9%)
  • Or : 1676$ (+0,21%)
  • Argent : 16,93$ (-1,9%)
  • Cuivre : 2,472 (-3,46%)

Les devises

(11H30)

  • EUR/USD à 1,1435 (+1,32%)
  • GBP/USD à 1,3114 (+0,51%)
  • EUR/GBP à 0,8720 (+0,77%)
  • USD/JPY à 102,26 (-2,89%)
  • USD/CHF à 0,9285 (-0,93%)

Les rendements obligataires

(11h30)

  • US 10 ans : 0,473
  • Allemagne 10 ans : -0,845%
  • France 10 ans : -0,388%
  • Italie 10 ans : 1,265%

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Réunion de la Banque centrale européenne

Découvrez comment la BCE impacte les taux d’intérêt et la stabilité des prix à l’approche de la réunion.

  • Comment la prochaine réunion pourrait-elle impacter les marchés ?
  • Quelles sont les décisions clés sur les taux d’intérêt à surveiller ?
  • Pourquoi l’annonce du Conseil des gouverneurs est-elle importante pour les investisseurs ?

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement aux idées de trading quotidiennes

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les idées de trading quotidiennes par e-mail, du lundi au vendredi.


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.