Mi-séance CAC 40 : bref dunk au-dessus des 5500 points

Source : Bloomberg

Minorités ouighours et crise hongkongaise, NBA… les rebondissements de la guerre commerciale entre Pékin et Washington prennent des contours politiques inédits.

A la veille d’une nouvelle session de négociations entre les deux puissances économiques, chacune active ses armes pour entamer la rencontre avec le plus de munitions possibles.

Ces dernières 48h, et alors que l’éventualité d’une exclusion des sociétés chinoises des cotations de Wall Street serait bien sur la table, les Etats-Unis ont enclenché deux nouvelles séries de sanctions. La première – la moins surprenante – est l’inscription de 28 structures chinoises du secteur high-tech sur sa liste « noire » qui leur interdit de pratiquer des activités commerciales avec d’autres Américaines. Un ensemble d’entreprises chinoises sont déjà sous le joug de ces restrictions depuis plusieurs semaines, mais elles l’étaient pour des raisons de sécurité nationale.

Le cas de la répression des minorités au Xijiang

Mais cette fois, c’est sur le terrain des droits de l’homme que les Etats-Unis ont – officiellement - décidé de s’engager : Si les nouvelles entités blacklistées sont épinglées pour être impliquées dans des pratiques de surveillance de population illégales, elles le sont plus précisément pour leurs agissements dans la région du Xijiang, où seraient détenus plus d’un million de musulmans ouïghoures dans des camps « de rééducation politique ».

C’est aussi en vertu de « la répression brutale des minorités ethniques » que le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a annoncé mardi une deuxième série de sanctions : la mise en place de restrictions d’accès aux visas américains pour un ensemble de hauts responsables chinois, dont les Etats-Unis estiment « qu’ils sont responsables, ou complices, de la détention et de la pression des Ouighours, Kazakhs et autres membres des minorités musulmanes », dans le territoire du Nord-Est de la Chine.

« Les Etats-Unis demandent à la République populaire de Chine de stopper immédiatement sa campagne de répression dans le Xinjian, de relâcher toutes les personnes détenues arbitrairement, et de relâcher ses efforts pour contraindre les membres des minorités musulmanes chinoises résidant à l’étranger de revenir en Chine pour faire face à un destin incertain ».

Des accusations que la Chine a fermement contestées, en demandant à Washington de rester « en dehors de ses affaires intérieures » et de retirer les 28 nouvelles inscriptions sur sa blacklist économique.

L’affaire de la NBA

De son côté, Pékin a également tapé du poing de façon inédite, en réagissant violemment à une déclaration de soutien aux manifestants de Hong-Kong d’un responsable de l’équipe de basket américaine des Houston Rockets : sur ce dossier particulièrement crispant, le gouvernement chinois – dont la population est grande amatrice de ce sport – a décidé de supprimer toutes les retransmissions des matchs de la NBA et d’annuler toutes les manifestations de galas programmées sur son territoire.

Attendue demain à Washington, l’arrivée du vice-Premier ministre chinoise Liu He, qui mène la haute délégation au commerce de l’Empire du Milieu intervient donc dans un contexte particulièrement explosif.

Une main tendue de dernière minute

Pour calmer le jeu a minima, Pékin a fait savoir en fin de matinée par Bloomberg qu’il était favorable à un accord « intérimaire » commercial (une option que Donald Trump avait encore écarté la semaine dernière), et que la Chine était prête à acheter 10 milliards de dollars de produits agricoles américains supplémentaires… De quoi rassurer les investisseurs européens, qui ont faire rebondir le CAC 40 au-dessus des 5500 points vers 11h30, pour repasser en dessous peu avant midi. Pour autant, les évolutions des négociations de ces prochaines 24h seront à surveiller de très près…

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement à l'idée de trading du jour

Chaque jour, notre bureau d’analyse technique partenaire, Day By Day, vous suggère une idée de trading en analysant les figures graphiques d'une valeur (action, indice, paire de devises, matière première).


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 75% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.