Marchés financiers : bilan du mois de juillet

Les résultats et les statistiques confirment la forte dégradation de l’économie et les risques encore à venir mais les marchés continuent de s’y désintéresser, grâce à l’inondation de liquidité de la Fed.

L’économie mondiale traverse la pire crise depuis la grande dépression de 1929 mais les marchés financiers poursuivent leur hausse entamée en mars, grâce à un soutien sans faille des banques centrales et notamment de la Fed. En effet le bilan de la réserve fédérale américaine est passé d’un peu plus de 4000 milliards de dollars en mars à plus de 7000Mds$ au début du mois de juin.

Cet incroyable soutien permet de créer l’illusion que la situation n’est pas si dramatique mais les informations quant aux faillites et aux licenciements, qui deviennent permanent même après la réouverture de l’économie, donnent une toute autre vision de l’économie globale.

Les PIB mondiaux accusent une des plus fortes baisse jamais enregistrée

Le mois de juillet a été marqué par la publication des PIB mondiaux, faisant ressortir un fort ralentissement au second trimestre. Les Etats-Unis ont vu leur PIB baisser de 32,9% sur un an selon les premières estimations. En Europe la baisse a été entre 10 et 18% selon les pays et a atteint 12,1% pour la zone euro.

Bien que les anticipations pour le troisième trimestre montrent une forte hausse attendue, le recul observé au cours du premier semestre pourrait mettre des années à être effacé, malgré l’aide importante réalisée par les banques centrales et les gouvernements du monde entier.

Sans même parler d’une seconde vague, déjà visible dans certaines régions du monde, la perspective d’un V shape, soit d’un retour rapide de la croissance économique, parait de plus en plus lointaine quand bien même l’administration américaine continue de défendre cette idée.

Saison des résultats : les investisseurs continuent de se voiler la face

Au-delà de la croissance mondiale, le mois écoulé a permis aux investisseurs de découvrir les résultats des entreprises pour le second trimestre, correspondant à la période de confinement de la plupart des économies du monde. Les résultats ont été, pour la grande majorité des secteurs, en très forte baisse mais les marchés semblent se satisfaire, comme nous l’attendions, d’une part de résultats un peu meilleur qu’attendus par les analystes et d’autre part d’un discours plutôt positif quant à l’accélération de l’activité constatée sur la fin du mois de juin et le début du mois de juillet.

Malgré cet optimisme sans faille, les annonces de licenciements et de faillites continuent de se poursuivre à travers le monde. Par ailleurs, les résultats des banques donnent une bonne indication de la situation. En effet celles-ci ont réalisé, pour un grand nombre, un trimestre record en ce qui concerne l’activité de trading mais on toutes été impactées par la hausse des provisions pour risques de défaut.

Autrement dit celles-ci ont profité de la forte hausse des marchés financiers grâce à l’incroyable soutien monétaire mais leurs résultats montrent une augmentation du risque concernant l’économie globale, ainsi que de voir une crise financière amenée par la hausse des faillite et les défauts de paiements.

Covid19 : la situation dérape aux Etats-Unis, Melbourne se reconfine

La situation sanitaire ne s’est pour autant pas amélioré, bien au contraire. En effet les Etats-Unis qui comptabilisaient en moyenne 30 000 nouveaux cas journaliers au mois de mars ont dépassé les 60 000 par jour au mois de juillet. Cette hausse s’est accompagnée naturellement d’une augmentation du nombre d’hospitalisations et de décès sur la fin du mois. D’autres pays ont vu le nombre de cas exploser à l’image du Brésil ou de l’inde. L’Australie a été contrainte de confiner une nouvelle fois Melbourne après avoir constaté une forte hausse du nombre de cas dans la seconde ville du pays.

En Europe, bien que jusqu’à mi-juillet la situation semblait contrôlée, les récentes communications ont montré une augmentation régulière des risques, avec le nombre de cas en hausse dans de nombreux Pays de la zone économique. L’Espagne a également confiné une ville de 200 000 habitants près de Barcelone. Bien que nous n’attendions pas de nouveau confinement total comme au mois de mars, l’évolution de la pandémie pourrait conduire les pouvoirs à augmenter les restrictions, notamment en matière de déplacement et de conditions d’ouverture des commerces.

Mois d’aout : nouveau soutien économique et inquiétude face au covid

Au cours du mois d’aout, les investisseurs surveilleront les nouvelles aides du congrès américains, alors que de nombreuses venaient à échéance fin juillet. En effet les 600$ d’aides aux chômeurs s’est terminé le 31 juillet et sans une nouvelle vague de soutien des millions d’Américains pourraient se retrouver sans revenus suffisants pour faire rebondir l’économie ou même survivre.

Les républicains ont proposé une nouvelle enveloppe de 1000Mds$ mais aucun accord n’a pu être trouvé avec l’opposition.

D’autres résultats d’entreprises seront également sous surveillance mais les marchés seront plus attentifs aux soutiens budgétaires et monétaires qu’à la situation économique, comme cela est le cas depuis l’annonce des soutiens sans précédent de la réserve fédérale américaine en mars.

La situation sanitaire sera également suivi de près et notamment en Europe, qui pourrait être la prochaine région du monde à observer une seconde vague et cela devrait conduire à de nouvelles inquiétudes quant au timing de la reprise économique mondiale.

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement aux idées de trading quotidiennes

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les idées de trading quotidiennes par e-mail, du lundi au vendredi.


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.