Les principaux événements financiers de la semaine du 20 janvier

Le récapitulatif des dernières séances des marchés boursiers, le point sur les principaux dossiers du 20 au 25 janvier...

Encore des records pour les indices boursiers cette semaine ! L’appétit américain pour les actifs risqués s’est aiguisé tout au long de la semaine, en grande partie grâce à la signature de l’accord commercial de phase 1 entre la Chine et les Etats-Unis.

Son contenu a confirmé des promesses d’achats chinoises de plus de 200 milliards de dollars sur deux ans ainsi qu’un certain nombre d’engagements relatifs à la protection de la propriété intellectuelle américaine et au transfert de technologies forcé.

Les marchés financiers ont également profité d’un bon démarrage de la saison de résultats, en particulier les banques Morgan Stanley, JP Morgan Chase, Citigroup, Goldman Sachs et le géant de la gestion d’actifs BlackRock.

Des statistiques économiques inégales

A cela s’est ajouté un ensemble de statistiques américaines plus ou moins solides. Parmi les bons chiffres parus, l’indice manufacturier de la Fed de Philadelphie de janvier s’est apprécié à son plus haut niveau depuis mai 2019, tandis que la production manufacturière du pays a connu un léger mieux en décembre (+0,2%).

En revanche, si les inscriptions hebdomadaires au chômage sont ressorties au beau fixe (204k), le rapport JOLT sur les offres d’emploi s’est présenté comme la mauvaise surprise de la fin de la semaine : le nombre de nouveaux postes est tombé à 6,8 millions en novembre, bien en deçà des 7,36 millions d’offres comptabilisées en octobre, et à son plus bas niveau depuis juin 2018. Ces statistiques n’étaient pas passées sous les 7 millions depuis novembre 2019.

Quant à l’inflation américaine, elle manque toujours de souffle : l’IPC a ralenti son rythme de croissance à 0,2% en décembre, et l’IPC core n’a progressé que de 1%.

Reprise de la production industrielle chinoise

En Asie, les investisseurs ont été soulagés par les chiffres du PIB chinois, conforme aux attentes à 6% (au plus bas depuis 29 ans), ainsi que par une accélération de la production industrielle du pays en décembre, à son meilleur rythme annuel depuis neuf mois.

En Europe, enfin, des déclarations de l’administration américaine sur sa volonté de taxer les importations automobiles du Vieux Continent ont entraîné le secteur à se contracter jeudi, mais l’optimisme est revenu après que le commissaire européen au Commerce, Phil Hogan, ait salué « le bon début » de ses pourparlers avec Washington.

Concernant les indicateurs économiques, le Royaume-Uni a enregistré un ensemble de signaux négatifs : le PIB du 4e trimestre est tombé à +0,6% en glissement annuel, les productions industrielle et manufacturière ont marqué le pas en novembre, tout comme l’IPC, ressorti flat en décembre, et les ventes au détail, en baisse de 0,6%.

Nouveaux records à Wall Street et à Paris

L’ensemble du tableau a permis à Wall Street de battre de nouveaux records historiques : le Dow Jones a gagné 267,42 points (0,92%) à 29.297,64. Le S&P 500, plus large et principale référence des investisseurs, a pris 27,52 points, soit 0,84%, à 3.316,81, franchissant pour la première fois le seuil des 3.300 points. Le Nasdaq Composite, à forte composante technologique, a avancé de son côté de 98,44 points (1,06%) à 9.357,13 points.

A Paris, le CAC 40 a terminé vendredi à un plus haut de juillet 2007 vendredi au dessus des 6100 points.

L’essentiel du calendrier économique de la semaine du 20 janvier 2020

Les bourses américaines et européennes débuteront la semaine à venir plus calmement, avant la réunion de politique monétaire de la BCE mercredi et jeudi. Wall Street sera fermée lundi et les premières publications d’importance sont attendues à partir de mardi.

Lundi 20 janvier

  • Etats-Unis : marchés fermés pour la Journée de Martin Luther King Junior
  • 8h : Allemagne : prix à la production (déc. Consensus : 0,2%)
  • Chine : investissements directs étrangers (janv. Précédent : 6%)

Mardi 21 janvier

  • 10h30 : Royaume-Uni : évolution du nombre de demandeurs d’emploi (déc. Consensus : 24,5k), taux de chômage (déc. Consensus : 3,8%)
  • 11h : Allemagne : indice ZEW du sentiment économique allemande (janv. Consensus : 15)
  • Zone euro : indice ZEW du sentiment économique (janv. Consensus : 5,5)
  • 14h55 : Etats-Unis : indice Redbook des ventes au détail (janv. Précédent : -0,2%)

Mercredi 22 janvier

  • 8h45 : France : Climat des affaires de l’industrie manufacturière (janv. Consensus : 101)
  • 10h : Italie : Nouvelles commandes à l’industrie (nov. Consensus : 0%), ventes à l’industrie (nov. Consensus : -0,8%)
  • 10h30 : Royaume-Uni : ventes au détail (déc. Consensus : +0,5%)
  • 12h : Royaume-Uni : enquête BCI de conjoncture dans l’industrie - commandes (janv. Précédent : -28)
  • 13h : Etats-Unis : indice du marché hypothécaire (janv. Précédent : 2 444,7)
  • 16h : Etats-Unis : ventes de logements existants (déc. Consensus : 5,43M), indice des prix immobiliers (nov. Précédent : 280,2)
  • 22h30 : Etats-Unis : stocks hebdomadaires de brut API (précédent : 1,100M)

Jeudi 23 janvier

  • 00h50 : Japon : balance commerciale (déc. Consensus : -150Md)
  • 13h45 : zone euro : Décision de politique monétaire de la Banque centrale européenne (consensus : statu quo)
  • 14h30 : zone euro : Conférence de presse de Christine Lagarde, présidente de la BCE
  • 14h30 : Etats-Unis : inscriptions hebdomadaires au chômage (précédent : 204k)
  • 16h : zone euro : confiance des consommateurs (janv. Consensus : -7,6)
  • 17h : indices de la Fed de Kansas City (manufacturier : précédent : -7 ; composite : précédent : -8)

Vendredi 24 janvier

9h15 : France

  • PMI manufacturier (janv. consensus : 50,6)
  • PMI services (janv. consensus : 52,3)
  • PMI composite (janv. consensus : 52,1)

9h30 : Allemagne

  • PMI manufacturier (janv. consensus : 44,5)
  • PMI services (janv. consensus : 53,1)
  • PMI composite (janv. consensus : 50,8)

10h : zone euro

  • PMI manufacturier (janv. consensus : 46,8)
  • PMI services (janv. consensus : 52,9)
  • PMI composite (janv. consensus : 51,2)

10h30 : Royaume-Uni

  • PMI manufacturier (janv. précédent : 47,5)
  • PMI services (janv. Précédent : 50)
  • PMI composite (janv. précédent : 49,3)

15h45 : Etats-Unis

  • PMI Markit manufacturier (janv. consensus : 52,6)
  • PMI Markit services (janv.consensus : 52,9)
  • PMI Markit composite (janv. Précédent : 52,7)

Résultats d’entreprise

Lundi 20 janvier : Etats-Unis : American Express, Nomura, LG Display

Mardi 21 janvier : Etats-Unis : IBM, Netflix, UBS Group

Mercredi 22 janvier

  • Etats-Unis : Bank First National, Burberry, Cathay, Logitech, United Technologies,
  • France : Elior

Jeudi 23 janvier

  • Etats-Unis : Comcast, Intel, Hyundai Motor, Kimberly-Clark, Microsoft, Western Digital
  • Italie : Fiat

Vendredi 24 janvier

  • Etats-Unis : Baker Hughes, Salisbury, eBay
  • France : Rémy Cointreau

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement aux idées de trading quotidiennes

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les idées de trading quotidiennes par e-mail, du lundi au vendredi.


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 68% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.