La baisse de nouveaux cas de coronavirus rassure les marchés actions, l’euro à un plus bas d’avril 2017

Les Les bourses japonaises et hongkongaises ont fini en hausse ce matin, les investisseurs ayant retrouvé de l’appétit pour les valeurs risqués alors que le nombre de nouveaux cas quotidiens touchés par le coronavirus en Chine a baissé hier par rapport à lundi.

Selon les dernières données du gouvernement, 1749 personnes infectées supplémentaires ont été recensées mardi, contre 1886 cas la veille : c’est la plus faible progression d’infections enregistrées depuis le 29 janvier. Au total, la Chine rapporte 74 185 individus touchés par le Covid-19 et 2004 décès depuis le début de l’épidémie.

Rebond des bourses japonaises

La stabilisation de ces chiffres, qui suit la décision de la banque centrale chinoise d’abaisser le taux d’intérêt de ses prêts à moyen terme, a rassuré les opérateurs japonais cette nuit : la bourse de Tokyo a terminé en progression de 0,89% pour le Nikkei et de 0,37% pour le Topix. A Hong Kong, le Hang Seng Index a rebondi de 0,40%. En Chine, en revanche, le Shanghai Composite a clôturé en contraction de 0,32% et le Shenzhen Composite de 0,63%.

Hier, la séance à Wall Street a été plombée en partie par la chute de l’action Apple, après que la compagnie américaine a annoncé un avertissement sur résultat au 1er trimestre 2020 en raison de l’impact du coronavirus sur sa chaîne de production.

Apple en décrochage

Dans le courant de la journée toutefois, le géant des smartphones a annoncé qu’une partie de sa production allait être relocalisée à Taïwan. L’action a finalement terminé en baisse de 1,83% alors qu’elle s’était contractée de plus de 3% en intraday. Le Nasdaq a terminé en légère hausse (+0,02%), mais le Dow Jones s’est contracté de 0,56% à 29 232 points, et le S&P 500 de 0,29% à 3370 points.

Vers 8h45, les contrats à terme sur indices européens gagnent 0,50% pour le CAC 40, à une quinzaine de points de son record annuel, 0,31% pour le Dax 30 et 0,74% pour le FTSE 100. L’Euro Stoxx 50 s’apprécie de 0,29%.

Renault en chute libre

A la bourse de Paris, l’attention se portera notamment sur Renault, qui a enregistré une perte nette de 141 millions d’euros en 2019, annoncé un important plan d’économies qui pourrait aboutir à des fermetures d’usines, et dont la note de Moody’s a été abaissée à Ba1, reléguant ainsi que le constructeur dans la catégorie des émetteurs spéculatifs.

Cette dernière information a été communiquée après la fermeture de la bourse de Paris, séance au cours de laquelle l’action s’est déjà contractée de 6,31%. Le ministère de l’Economie et des Finances français est déjà intervenu publiquement en déclarant que l’Etat, son principal actionnaire, « sera très vigilant » concernant le plan de réduction de coûts de Renault.

L’euro plombé par la macro allemande

A contrario, l’euro, qui est passé sous la barre des 1,08$ hier après-midi après un ZEW du sentiment économique allemand largement sous les attentes à 8,7 (en chute de 18 points), continue d’évoluer à un plus bas d’avril 2017. La monnaie européenne se reprend cependant de 0,1%, la paire EUR/USD tentant de se stabiliser vers les 1,0800$ après 1,0792$ hier après-midi. Elle a décroché de 3,68% depuis le début de l’année, alors que la livre n’a pour sa part cédé que 1,97% face au billet vert.

L’euro a commencé à décélérer avec la montée des inquiétudes de l’impact du coronavirus sur l’économie mondiale. Particulièrement exposée à la Chine, l’Allemagne a commencé à montrer des signes de fléchissement avec l’indicateurs avancé du ZEW. La première puissance économique de la zone euro a également publié un PIB du 4e trimestre en stagnation, et des commandes à l’industrie toujours dans le rouge au mois de décembre, en contraction de 2,1%. La publication des prochains PMI des principaux pays européens et des Etats-Unis vendredi permettra de prendre plus précisément la mesure des conséquences du coronavirus sur la croissance des pays développés.

L’essentiel du calendrier économique du mercredi 19 février

  • 0h50 : Japon : commandes de machines : -12,5% (déc. Consensus : -9%)
  • 0h50 : Japon : balance commerciale : -1312,6 Mds (janv. Consensus : -1,694 Mds)
  • 10h30 : Royaume-Uni : IPC/IPC core (janv. Consensus : 0,2%/0,2%)
  • 14h30 : Etats-Unis : permis de construire (janv. Consensus : 1,45M)
  • 14h30 : Etats-Unis mises en chantier (janv. Consensus : 1,39M)
  • 14h55 : Etats-Unis : indice Redbook des ventes au détail (fév. Précédent : -0,7%)
  • 20h : Etats-Unis : Minutes de la Fed (compte-rendu de la réunion du 28-29 janvier)
  • Résultats d’entreprise : Alten, Atos, Covestro, Deutsche Telekom, Eramet, Gecina, Hyatt, Petrobras, Plastic Omnium, Puma, Vallourec, Worldline

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Saisissez les opportunités de trading

Positionnez-vous à l'achat ou à la vente sur plus de 17 000 valeurs avec IG.

Tradez depuis notre plateforme plusieurs fois récompensée, avec des spreads compétitifs sur les indices, les actions, les matières premières et plus encore.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement aux idées de trading quotidiennes

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les idées de trading quotidiennes par e-mail, du lundi au vendredi.


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.