Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.

L'action Total profite de la hausse du CAC 40, le pétrole décroche face au dollar

Total bénéficie de l'appétit au risque des marchés européens malgré des prix du pétrole tirés vers le bas par un renforcement du dollar.

Sujette à une certaine volatilité, l’action Total progresse ce matin de 0,81% à 33,57€ au sein d’un CAC 40 en hausse de plus de 1,8% à 5125 points.

Le groupe pétrolier avait terminé hier avec un peu plus d’1% à 33,29€, après deux séances consécutives de pertes, porté par une hausse de plus d’1,7% de l’indice parisien.

La performance de ces deux dernières séances reste toutefois relative, l’action se situant plutôt en deuxième partie de tableau des 40 composantes star de la bourse de Paris, l’appétit au risque des investisseurs français étant ralenti par une baisse des prix du pétrole.

L’action Total, une bonne affaire ?

Au cours de clôture de mercredi, Total affiche recul de 32,3% depuis le début de l’année. Parvenu à rebondir au-dessus des 38€ en juillet, il s’est ensuite affaissé jusqu’à un plus bas de 31€. Ces quatre dernières semaines, l’action a toutefois récupéré une partie de son gap – en progression de plus de 6,3% sur un mois glissant.

La société française, qui a essuyé quelque 8,4 milliards de dollars de pertes au 2e trimestre, a subi une chute de son résultat net ajusté de 96% sur cette période, plombé par un recul de sa production de 4% en pleine crise du coronavirus.

Face à des prévisions de prix du pétrole abaissé, Total a également procédé à 8,1 milliards de dollars de dépréciations d’actifs.

Total reste pourtant dans les petits papiers des analystes car le groupe est parvenu à se maintenir dans le vert et à proposer la distribution d’un acompte de dividende de 0,66par action. Un niveau de dividende que le groupe parviendra à maintenir tant que le baril de pétrole restera au-dessus des 40$, assure-t-il.

Sa diversification stratégique dans l’électricité, le gaz, et les énergies renouvelables lui a également permis de limiter la casse, puisque ces activités ont été la première source de revenus de Total au premier semestre. D’autant que la pandémie de coronavirus devrait accélérer cet engagement : Patrick Pouyanné, PDG du groupe, a assuré fin mai que Total devrait avoir réduit de 60% l’empreinte carbone de ses produits d’ici à 2050.

Avec IG, tradez au travers des CFD et des produits à barrière désactivante sur une vaste sélection d'énergies, de métaux et de matières premières agricoles

A son cours actuel, l’action Total est en outre considérée comme une bonne affaire : son rendement est proche de 8%, pour un PER qui devrait être négatif sur l’ensemble de l’année 2020.

Relevé par S&P Global Market Intelligence, la recommandation moyenne des analystes sur le titre est à l’achat avec un objectif de cours moyen de 42,3€. Barclays vise 40€, et Crédit Suisse 41€.

Analyse technique de l’action Total

Techniquement, l’action Total SA (FP) évolue sans tendance (comme l’indice CAC 40) après avoir inscrit un sommet à 38,67€ en juin. L’action consolide autour de 33€ et les bandes de Bollinger se resserrent ce qui rend l’action peu intéressante à trader.

Néanmoins, elle le deviendra lorsque l’action sortira de ses bandes de Bollinger. Généralement, plus la consolidation est longue, plus le mouvement directionnel qui suit est ample. Par conséquent, il sera important de surveiller l’évolution de l’action.

Une sortie par le haut serait un signal en faveur d’une reprise de la tendance haussière. Les perspectives deviendraient alors haussières à court terme jusqu’au sommet de juin vers 38€.

A l’inverse, une sortie par le bas serait un signal en faveur d’un retournement baissier, qui ouvrirait la voie à un retour aux plus bas d’avril-mai vers 28€.

(Analyse de Valentin Aufrand, analyste technique indépendant)

Le pétrole baisse, freiné par la reprise du dollar

Depuis deux jours, les prix du pétrole sont repartis à la baisse. Le Brent de la Mer du Nord, qui a reculé de 3,1% mercredi, cède 1,4% supplémentaire ce matin à 43,89$ (spot) sur les cours CFD. Le WTI américain recule de 1,12% à 41,2$, retombé à un plus bas d’un mois.

Malgré une nette baisse des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière, le prix de l’or noir décélère face à la reprise du dollar.

D’après des données compilées par l’institut de recherche IFP Energies Nouvelles la semaine dernière, les prévisions de cours du brut pour la fin de l’année devraient toutefois permettre à Total de servir ses actionnaires. L’institut anticipe pour le 3e trimestre un prix du Brent à 44,3$, et à 45,6$ pour le 4e trimestre.

En maintenant le 20 août leur accord de baisse de production, les pays producteurs de l’Opep et leurs alliés de l’Opep+ ont renouvelé leur engagement commun de respecter ces coupes pour soutenir les prix. Une assurance bienvenue alors que l’Organisation a encore révisé à la baisse ses estimations de la demande en 2020, tablant sur une chute de 9,06 millions de barils par jour, contre 8,95 millions de bpj précédemment.

Mais toutes ces projections, au même titre que le rebond des économies, restent assujetties au risque d’une seconde vague de coronavirus alors que l’arrivée rapide d’un vaccin contre la Covid-19 n’est toujours pas actée.

Comparaison entre le cours de l’action Total et le prix du Brent

Comment trader le pétrole et les ETF pétroliers ?

  1. Rendez-vous sur IG Academy pour obtenir un guide détaillé sur les marchés financiers
  2. Ouvrez un compte réel et choisissez parmi des milliers de valeurs internationales, notamment une gamme d’ETF pétroliers
  3. Choisissez votre position et placez votre premier ordre

Si vous souhaitez négocier le cours des matières premières, vous pouvez ouvrir un compte de trading sur CFD. Les CFD vous permettent de vous positionner à la hausse et à la baisse sur le Brent, le WTI, le gaz naturel et bien plus.

Vous pouvez également ouvrir un compte démo pour vous entraîner, sans risque pour votre capital.

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Soyez prêt à réagir à la prochaine réunion de l’OPEP

Découvrez comment l’OPEP influence les prix du pétrole à l’approche de la prochaine réunion le 20 novembre 2020.

  • Qu’a-t-il été décidé lors de la dernière réunion de l’OPEP ?
  • Pourquoi les pays membres de l'OPEP s'entendent-ils sur les quotas de pétrole ?
  • Quels sont les pays membres de l'OPEP ?

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement aux idées de trading quotidiennes

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les idées de trading quotidiennes par e-mail, du lundi au vendredi.


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.