L'action Orange profite des recommandations de Goldman Sachs et d'Oddo

Orange retrouve un peu d'éclat à la bourse de Paris aujourd'hui. Le titre a bénéficié de deux récentes hausses de recommandations d'analystes, passés à l'achat.

L’action Orange progresse ce midi de 1,4% à 9,64€, au-dessus de la moyenne parisienne, sur un CAC 40 en hausse de 0,37% à 5086 points.

L’opérateur français, qui s’est essoufflé en bourse depuis le début du mois, est porté ce matin par des recommandations positives de Goldman Sachs et d’Oddo BHF.

Ces dernières semaines, Orange a été pénalisé par un ensemble d’éléments : exclu de l’Euro Stoxx 50, délaissé par BlackRock qui est passé sous les 5% de détention de son capital, le groupe a par ailleurs annoncé le report de plusieurs contrats d’envergure. Le titre a cédé plus de 2,5% sur un mois glisant, et reste en baisse de 26% par rapport à son niveau du 31 décembre 2019.

Mais la correction boursière du groupe français représente aujourd’hui une opportunité d’achat, considèrent aujourd’hui Goldman Sachs et Oddo.

Hausse de dividende ?

Ces derniers jours, les deux banques sont passées à l’achat sur le titre Orange avec des objectifs de cours respectives de 12,5€ et 12,3€. Chez Oddo, on observe que l’action a sous-performé ses concurrentes ces derniers mois et qu’elle reste bien positionnée sur ses marchés, en particulier celui de la cybersécurité.

D’autant que son rendement est susceptible d’être un peu dopé dans les prochains mois. Afin de retrouver grâce aux yeux des investisseurs, son président Stéphane Richard a déclaré la semaine dernière qu’il proposerait de ramener le dividende 2020 à 0,7€ après l’avoir abaissé à 0,5€ en 2019 en raison de la pandémie.

Orange, à la traîne sur le mobile, bien positionné sur la fibre

Au 2e trimestre, Orange était parvenu à limiter la casse de la crise du coronavirus avec un chiffre d’affaires en recul de 0,4% à 10,4 milliards d’euros, grâce à la résilience du marché français (+2,7%), mais aussi l’Afrique-Moyen-Orient, un secteur où il souhaite s’imposer comme le leader (+1,3%), tandis que le groupe a été ralenti par l’Espagne (-4,6%).

Sur cette période, l’opérateur a recruté 238 000 nouveaux clients français sur la fibre, soit 50 000 de plus qu’entre janvier et mars, encore devancé par Free. Sur le mobile en revanche, seuls 29 000 forfaits ont été signés, le plaçant à la dernière place du marché derrière ses trois autres rivaux (Free, Bouygues et SFR). Son activité cybersécurité a surperformé, en croissance de 11%.

L’année s’annonce délicate pour le groupe qui s’attend à une baisse d’1% de son excédent brut d’exploitation et devra limiter ses investissements dans une période où il comptait initialement les porter à 200 millions d’euros.

A lire aussi : « Le groupe Orange : tout ce qu’il faut savoir avant d’investir sur le géant de la téléphonie »

Dans la bataille de la 5G toutefois, qui débute « officiellement » à la fin du mois avec l’attribution des fréquences, Orange peut espérer tirer son épingle du jeu. Car en faisant le choix d’être accompagné d’Ericsson et de Nokia au détriment de Huawei pour ses antennes françaises, il s’épargne des désagréments de taille :

L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’informations (Anssi) a en partie barré la route à l’équipementier chinois en soumettant les opérateurs souhaitant utiliser ses matériels (Bouygues et Free) à une autorisation d’exploitation de 8 ans non renouvelable.

Un feu vert que ses concurrents n’ont pas obtenu, contraignant ainsi Bouygues Telecom à retirer 3000 antennes-relais sur le territoire national d’ici à 2028, et les engageant dans un bras de fer juridique avec l’Etat : Bouygues et Free ont déjà saisi le Conseil d’Etat pour contester le décret anti-Huawei adopté en 2019.

A l’international, en revanche, où il utilise les équipements Huawei, Orange devra composer avec de potentielles restrictions à venir. Le groupe a déjà annoncé qu’il pourrait réduire le nombre de ces installations en Pologne et en Belgique. En Espagne, son 2e marché le plus important après la France, il est déjà lancé dans la course : accompagné de Huawei et de ZTE pour ses installations, l’opérateur a démarré il y a une semaine son réseau 5G dans cinq grandes villes.

Investissez avec IG sur plus de 12 000 actions du monde entier, à l'achat ou à la vente avec effet de levier

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Investissez sur les actions dès aujourd'hui

Prenez position à l’achat ou à la vente sur des milliers d'actions internationales.

  • Augmentez votre exposition sur les marchés grâce à l'effet de levier
  • Bénéficiez de spreads à partir de 0,1% sur les principales actions mondiales
  • Négociez les CFD directement dans les carnets d'ordres grâce à l'accès direct aux prix du marché

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement aux idées de trading quotidiennes

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les idées de trading quotidiennes par e-mail, du lundi au vendredi.


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.