Cours de l’or : entraîné dans la tempête boursière, le métal jaune peine à rebondir

Les prix de l’or peinent à rebondir vendredi après-midi à 1573$ (-0,17%) au lendemain de la séance la plus noire des marchés actions depuis 1987.

Entre mardi et jeudi, le métal précieux a connu trois séances consécutives de pertes, avec une chute de près de 3,6% jeudi. La panique des marchés provoquée par l’épidémie de coronavirus n’a pas soutenu les cours du métal précieux cette semaine, qui affiche une contraction de plus de 6% sur les cinq dernières séances..

Soutien de la Fed

Après la baisse surprise des taux de la Fed, le 4 mars, le métal précieux avait ainsi connu un coup d’accélérateur, passant de 1635 dollars à 1680 dollars lundi dernier, un niveau qu’il n’avait pas atteint depuis janvier 2013 !

Actif refuge par excellence, l'or profite normalement de projections économiques dégradées et de la frilosité des investisseurs à l'égard des placements risqués : sans rendement à offrir, l’étalon-or permet notamment de se couvrir contre la hausse de l’inflation et tend à retrouver de l’éclat lorsque les taux d’intérêts réels baissent (taux d’intérêt nominal corrigé de l’inflation).

Sans surprise, le coup de chaud de l'or consécutif à la Fed a laissé place à une correction mardi et mercredi pour se consolider au-dessus des 1630 dollars. Avec le krach d'hier, la baisse s'est intensifié. En pleine tempête boursière, le métal jaune n’a pas su profiter de l’aversion au risque extrême des opérateurs.

Ce phénomène – une chute de l’or sur fonds d’aversion au risque – a déjà été observé à la fin du mois de février : lorsque le développement de l’épidémie de coronavirus s’est accéléré en Europe et que les premiers cas de malades ont été déclarés aux Etats-Unis, les marchés boursiers ont commencé à dégringoler après près de deux mois d’un spectaculaire rallye.

A l’issue de la plus mauvaise semaine enregistrée par les indices depuis la crise des subprimes (24-28/02), les investisseurs s’étaient réfugiés vers les actifs réputés les moins risqués, comme le yen ou le franc suisse, mais avaient délaissé l’or : son cours s’était contracté de 3,54% le 28 février pour repasser sous la barre des 1600 dollars, au-dessus de laquelle il évoluait depuis une dizaine de jours.

Les prix de l’or tirés vers le bas par les « margin calls »

Selon les spécialistes, son recul trouve son origine dans les besoins urgents de couvertures des opérateurs, qui ont été pris de court par les violents mouvements de baisse enregistrés à Wall Street et en Europe. Contraints de céder en nombre leurs positions sur l’or pour couvrir leurs appels de marge, ils avaient ainsi entraîné les prix du métal vers le bas.

C’est sans doute pour les mêmes raisons que l’or s’est replié avec une telle intensité jeudi. En petit rebond jusqu’à 13h (+0,43%, 1634 dollars), il s’est finalement laissé entraîner par la pire séance des marchés depuis le krach boursier de 1987. En fin de journée, l’or au comptant avait perdu plus de 58 dollars, en décrochant de 3,58%.

Fait notoire : un phénomène différent a pourtant été observé quatre séances plutôt. Malgré une baisse de plus de 8% des indices européens et américains, lundi 9 mars, les cours de l’once avaient tenu bon en grimpant de 0,37% à l’issue d’une journée particulièrement volatil, profitant à plein de leur statut de valeur refuge.

Dans ce cas de figure, les opérateurs avaient peut-être davantage anticipé le mouvement baissier des marchés. Leur chute avait été provoquée par celle des cours du pétrole, qui avait été entamée en fin de semaine dernière. Le veto russe aux nouvelles coupes de productions de l’Opep+ a été posé vendredi, mais la rumeur de la dissension de Moscou courrait déjà depuis plusieurs jours.

Les cours de l’or vs. le S&P 500 cette semaine

  • Lundi 9 mars : +0,37% -> 1680,3$ (plus haut : 1703,60$) vs. S&P 500 : -7,6%
  • Mardi 10 mars : -1,83% ->1649,6$ vs. S&P 500 : +4,94%
  • Mercredi 11 mars : -0,91% ->1634,60$ vs. S&P 500 : -4,89%
  • Jeudi 12 mars : -3,58% -> 1576$ (plus bas : 1560,35$) vs. S&P 500 : -9,51%
  • Vendredi 13 mars à 15h15 > +0% 1576$

Découvrez comment trader sur le cours de l'or avec IG

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Négociez sur les matières premières

Tradez des contrats à terme sur les matières premières et sur 27 valeurs sans date d'échéance fixe.

  • Large gamme de métaux populaires et de niches, d'énergies et de matières premières agricoles
  • Des spreads à partir de 0,3 points sur l’or au comptant, 2 points sur l’argent au comptant et 2,8 points sur le pétrole
  • Consultez des graphiques en continu, avec des données rétroactives pouvant aller jusqu'à cinq ans

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement aux idées de trading quotidiennes

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les idées de trading quotidiennes par e-mail, du lundi au vendredi.


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.