Rejet du Brexit : Theresa May peut-elle échapper à la motion de censure ?

La Chambre des communes a rejeté hier à une écrasante majorité l’accord de sortie du Royaume-Uni avec l’Union européenne. La Première ministre fera face à un nouveau vote ce soir : une motion de défiance déposée par l'opposition.

Ce dernier, qui a évoqué une « défaite catastrophique » pour la Première ministre, l’a accusé hier soir d’avoir délibérément créé un contexte de panique autour du vote et fait jouer la montre en vue d’obtenir le soutien de cet accord. Pour le leader du Labour, l’organisation d’élections générales serait le meilleur des dénouements possible pour le pays.

La motion de censure, actuellement débattue, sera soumise au vote de la Chambre des communes à 19h GTM. Pour y échapper, Theresa May doit recueillir 318 voix.

Prenant la parole à l’ouverture des débats aujourd’hui, Jeremy Corbyn estime que l’accord du Brexit actuel est « mort » et que le gouvernement de Theresa May n’est plus qu’un gouvernement « zombi ».

Pour sa part, la Première ministre a déclaré devant l’assemblée que l’organisation d’élections générales serait le pire des scénarios, car elles mèneraient de facto à une extension de l’article 50.

Le plan de l’opposition

Et c’est bien ce qu’espère Jeremy Corbyn. Eurosceptique notoire à la tête d’un mouvement majoritairement europhile, ce dernier compte sur un report de la date de sortie du Royaume-Uni de l’UE du 29 mars, pour lui permettre de rouvrir les négociations avec l’Europe sur les conditions du Brexit.

De son côté, un partisan du « remain », Dominici Grieve, a déposé au parlement un projet de loi afin d’organiser la tenue d’un deuxième référendum sur la sortie du Royaume Uni hors de l’Union européenne.

Pour l’instant, l’Union européenne n’a pas changé d’un iota sa position. Hier soir, juste après les résultats, le président de la Commission européenne Jean-Claude Junker s’est exprimé sur Twitter, « regrettant le rejet du texte » et urgeant le Royaume-Uni « à clarifier ses intentions aussi vite que possible », « time is almost up », sous-entendant que l’UE s’opposerait à une extension de l’article 50.

Ce midi, la Commission européenne a souligné que l’accord de retrait négocié avec Londres n’était pas ouvert à une renégociation, campant sur ses positions en attendant le deuxième vote probable du texte amendé la semaine prochaine.

La Chancelière allemande, Angela Merkel, a pour sa part estimé qu’il était encore temps de négocier un accord sur le Brexit, attendant de nouvelles propositions de la part de la Première ministre britannique.

Theresa May prête à « faire des concessions »

Malgré les désaffections qu’elle rencontre au sein de ses propres rangs, et la majorité relative dont elle dispose à la Chambre des communes, il y a de fortes probabilités que Theresa May échappe à la motion de censure : les Conservateurs devraient préférer poursuivre les négociations sur le Brexit, et en position de force pour arracher à la chef du gouvernement une nouvelle version de l’accord, plutôt que prendre le risque de voir le pays basculer dans l’opposition.

Si la Première ministre remporte suffisamment de voix pour se maintenir à la tête du gouvernement et échapper à l’organisation de nouvelles élections, elle devrait présenter un accord amendé et renégocié avec son parti d’ici lundi prochain.

Au pied du mur, Theresa May a assuré cet après-midi devant la Chambre des communes qu’elle serait prête à faire des concessions sur le texte.

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement aux idées de trading quotidiennes

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les idées de trading quotidiennes par e-mail, du lundi au vendredi.


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 68% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.