La Chine autorise de nouveau les importations de riz américain

Nouveau signe d’apaisement de la part de Pékin à l’égard des Etats-Unis. Préparant le terrain des négociations commerciales à venir, la Chine vient de réautoriser les importations de riz américain.

bg_rice_plant_1289191

Ce feu vert concernant les importations de riz américain a été annoncé ce vendredi sur le site Internet du service des douanes chinoises. Il prépare le terrain des nouvelles négociations entre la Chine et les Etats-Unis sur les tarifs douaniers, qui débuteront le 7 janvier avec la venue à Pékin d’une délégation américaine, conduite par le représentant adjoint au commerce Jeffrey Gerrish.

Depuis le 27 décembre, les importations de riz américains sont de nouveau autorisées en Chine, à la condition que les cargos respectent les critères d’inspection des autorités chinoises et qu’ils soient enregistrés auprès du ministère de l’Agriculture américain. Sont concernés par ces autorisations le riz brun, le riz blanc ainsi que le riz brisé (crushed rice).

Pour les analystes, cette nouvelle autorisation est un signal de bonne volonté de réchauffement des relations entre les deux pays, sans conséquences néfastes sur l’économie chinoise, actuellement morne. Le riz américain est peu compétitif par rapport à ceux importés d’autres pays d’Asie du Sud.

Un conflit commercial de plus de dix ans

Les importations de riz en Chine ont été autorisées lorsque le pays a rejoint l’Organisation Mondiale du Commerce en 2001. Un agrément concernant les importations américaines a vu le jour en 2007, mais l’absence de protocole phytosanitaire entre la Chine et les Etats-Unis a conduit à un conflit entre les deux pays, la Chine pratiquant des droits de douane excessifs sur ces produits. Plus récemment, en novembre, cette dernière avait bloqué une demande d'arbitrage des Etats-Unis à l'OMC.

Depuis le mois de juillet dernier, la Chine avait imposé 25 % de taxes supplémentaires sur ces importations, même si elles étaient encore interdites à ce moment-là. La nouvelle hausse des tarifs douaniers chinois et américains fait actuellement l’objet d’un moratoire. Les nouvelles négociations entre le président des Etats-Unis Donald Trump et le président chinois Xi Jingping, qui débuteront donc en janvier, doivent aboutir à un accord sous 90 jours.

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.