Données économiques Chine : baisse surprise de la production industrielle et des ventes au détail

Source : Bloomberg

La croissance des ventes au détail et de la production industrielle a ralenti en avril. Les ventes au détail n’ont progressé que de 7,2 % après une hausse de 8,7 % en mars, tandis que le niveau de la production industrielle a marqué le pas à 5,4 % contre une progression de 8,5 % le mois précédent.

Les deux statistiques sont ressorties sous le consensus qui anticipait +8,6 % de croissance pour les ventes au détail et +6,5 % pour la production industrielle.

Les ventes au détail sont à leur plus faible niveau de croissance depuis 2003, selon les données du Bureau national des statistiques chinoises. Les données montrent que les Chinois ont réduit leurs dépenses tant relatives à un ensemble de biens de consommation courants qu’à des produits plus onéreux tels que les voitures.

Un ralentissement qui touche la classe moyenne

Interrogé par Reuters, l’économiste Nie Wen chez Hwabao Trust, explique que le repli des ventes a été partiellement impacté par une détérioration du niveau de l’emploi et par une baisse des revenus de la classe moyenne et inférieure.

Concernant le ralentissement de la production industrielle, à son plus bas niveau depuis 4 ans et demi, les analystes estiment que ces mauvais résultats ont été en partie dus à un effet de saisonnalité au mois de mars.

Les exportations chinoises se sont effondrées en avril, continuant d’être impactées par les sanctions commerciales des Etats-Unis ainsi que par la faiblesse de la demande, tandis que les nouvelles commandes, domestiques et internationales, ont stagné.

Chute de la production automobile chinoise

La production industrielle de véhicules a particulièrement pesé sur ces résultats, en chutant de près de 16 %, alors que les dernières statistiques du secteur, publiées cette semaine, ont montré que les ventes d’automobiles en Chine s’étaient de nouveau fortement repliées de 14,6 % en avril, pour leur dixième mois consécutif de contraction.

Après avoir montré des signes de reprise le mois précédent, ces nouvelles données montrent que le ralentissement économique de l’Empire du Milieu se poursuit malgré ses mesures de relance.

Pour Nie Wen, « afin de soutenir la consommation, la Chine devrait poursuivre les baisses d’impôt et taxes en ciblant plus spécifiquement les classes moyennes et inférieures ».

Sur le recours à de nouvelles réductions des ratios de réserve obligatoire bancaires, les avis sont partagés.

Certains analystes considèrent que ces réductions seront nécessaires pour doper la croissance chinoise, d’autres estiment que Pékin ne devrait pas se risquer à davantage creuser l’endettement des acteurs économiques et devrait privilégier des mesures fiscales.

Dans tous les deux cas, les observateurs s’accordent à dire que l’administration de Xi Jinping ne devrait pas rester les bras ballants d’ici la prochaine rencontre du président chinois avec Donald Trump, prévue fin juin, alors que les conséquences des nouvelles sanctions douanières pourraient coûter au pays jusqu’à 0,4 % de PIB.

Regain de tensions dans les négociations commerciales avec les Etats-Unis

Ces statistiques interviennent en effet en plein regain de tension avec les Etats-Unis, après que Donald Trump a adopté de nouvelles sanctions à l’encontre de la Chine, en augmentant vendredi 10 mai de 10 à 25 % le niveau des droits de douanes qui pèsent sur 200 milliards de dollars d’importations chinoises depuis l’été 2018, accusant Pékin d’avoir « fait marche arrière » sur un certain nombre d’engagements lors de leurs précédentes discussions au mois de mai.

Répondant à ces mesures, la Chine, qui assure au contraire que ce sont les Etats-Unis qui ont fait marche arrière lors de ces négociations, a annoncé hier de nouveaux droits de douanes sur 60 milliards de dollars de produits américains et indiqué qu’elle ne « céderait pas sur ses principes ».

Washington menace également la Chine de taxes supplémentaires sur 325 milliards de dollars d’importations chinoises qui ne sont pas encore surtaxées.

Nouvelles menaces et fermeté diplomatique

Dressant une liste de produits susceptibles d’être concernés, le département américain au Commerce a répertorié un ensemble de biens allant des produits agricoles aux équipements informatiques, en passant par les vêtements, l’électroménager et les appareils photos. Les Etats-Unis ont annoncé une période de concertation courant jusqu’au 17 juin.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a réagi ce matin à ces nouvelles menaces en indiquant que la Chine répondra aux pressions américaines par des contre-mesures. « Si les Etats-Unis ne veulent pas faire affaire avec la Chine, d’autres prendront la place ». « Les tensions commerciales auront des effets économiques mais qui seront surmontés ».

Dans l’intervalle de ces menaces, le président des Etats-Unis a confirmé qu’il rencontrerait son homologue chinois, Xi Jinping, en marge du prochain G20 les 28 et 29 juin à Osaka, en soufflant le chaud et le froid sur l’issue de cette future rencontre. « Peut-être que quelque chose se produira » et qu’elle sera « très fructueuse », a-t-il déclaré hier devant les journalistes à la Maison blanche, en ajoutant qu’il prévoyait de débloquer 15 milliards de dollars d'aide aux agriculteurs américains pour les aider à faire face aux mesures de rétorsion de la Chine.

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

La guerre commerciale mondiale menée par Donald Trump

Tout ce que vous devez savoir concernant la confrontation entre Trump et la Chine.

  • Que s'est-il passé jusqu'à présent ?
  • Actions, pétrole et autres marchés à surveiller
  • Découvrez comment profiter de la volatilité

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement à l'idée de trading du jour

Chaque jour, notre bureau d’analyse technique partenaire, Day By Day, vous suggère une idée de trading en analysant les figures graphiques d'une valeur (action, indice, paire de devises, matière première).


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD et les options sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.