Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.

Budget : la France va émettre une émission de dette record en 2019

Un record : la France va porter son programme d’émission de dette à moyen et long terme nets des rachats à 200 milliards d’euros en 2019.

bg_paris_1193295

La France portera son programme d’émission de dette à moyen et long terme nets des rachats à 200 milliards d’euros en 2019. Ce montant est supérieur de cinq milliards à celui prévu dans le projet de loi de Finances présenté en septembre.

Il vient corriger le tir des finances publiques fortement impactées par les mesures récemment annoncées par E. Macron en réponse au mouvement des Gilets Jaunes.

Financer le creusement du déficit

Ce programme sera complété par 21,5 milliards d’euros d’autres ressources. Il servira à financer un déficit budgétaire prévisionnel de 107,7 milliards d’euros et à rembourser 130,2 milliards d’euros de dette à moyen et long terme à échéance, compte tenu d’une variation de trésorerie de -1,3 milliards d’euros, indique l’Agence France Trésor (AFT), en charge de la gestion de la dette et de la trésorerie de l’Etat.

« L’année 2019 va être compliquée et ce sera plus difficile avec 200 milliards d’euros à émettre qu’avec 195 milliards », a concédé lors d’un point de presse Anthony Requin, le directeur général de l’AFT, selon des propos rapportés par Reuters.

D’après l’Agence, il est encore trop tôt pour observer un éventuel changement d’attitude des investisseurs étrangers vis-à-vis de la dette française alors que les dernières émissions à moyen et court terme « s’étaient bien déroulées ».

Bilan 2018

L’AFT a émis 225,4 milliards d’euros brut de dette à moyen et long terme en 2018, répartis entre 203 milliards d’euros d’obligations à taux fixe (OAT) et 22,4 milliards d’euros d’obligations indexées sur l’inflation.

Elle a réalisé 19,8 milliards d’euros de rachats de titres arrivant à échéance en 2019, et à 10,6 milliards d’euros de rachats de titres arrivant à échéance en 2020.

L’encours de la dette à court terme devrait augmenter de 15 milliards d’euros. Il atteindra 112,9 milliards d’euros à la fin de l’année, en baisse de 13,6 milliards d’euros par rapport à 2017.

Pour son programme d’émission, l’AFT prévoit de lancer l’an prochain une nouvelle adjudication de dette de maturité 2/3 ans, une autre à 5 ans et deux nouvelles autres à 10 ans.

Elle continuera à abonder l’ensemble des adjudications en fonction de la demande, y compris l’OAT 2 % 25 mai 2048, son actuel titre de référence à trente ans.

L’AFT n’exclut pas d’étudier la possibilité d’émettre une nouvelle ligne à 30 ans. Elle procèdera aussi à l’émission par adjudication d’une nouvelle ligne indexée sur l’inflation européenne (OAT€i) de maturité 10 ans, et continuera par ailleurs d’abonder son obligation verte au gré de la demande du marché et dans la limite des dépenses vertes éligibles pour 2019.

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.