Brexit : le Parlement britannique vote en faveur d'une renégociation avec l'Union européenne

Après avoir rejeté massivement le texte de Theresa May sur le Brexit il y a deux semaines, le Parlement britannique a, voté, ce soir, et à une infime majorité, en faveur d'une renégociation du Backstop avec l'Union européenne.

Source : Bloomberg

Les parlementaires britanniques ont voté, ce soir, pour une renégociation de l’accord du Brexit à Bruxelles sur la question du backstop irlandais. Et c'est une victoire pour Theresa May.

La Première ministre pouvait faire face à deux issues de cette session parlementaire : obtenir suffisamment de voix en faveur de son texte amendé, et retourner à Bruxelles rouvrir les négociations sur les conditions de sortie du Royaume-Uni ; ou connaître un nouveau désaveu et être plus que jamais politiquement isolée.

Le vote de ce soir a été arraché de justesse par une majorité fébrile, qui a soutenu deux amendements conservateurs. Le premier, porté par la député Caroline Spelman, à 8 voix de différence, pose le principe de l’exclusion d’une sortie du Royaume-Uni sans deal.

Rejet du "Backstop"

Le second amendement, portant la pierre d’achoppement des mois de négociations, est celui de Sir Graham Brady, qui exige la suppression du backstop au profit « d’arrangements alternatifs de nature à éviter la frontière physique ». Passé à 317 voix contre 301, il donne au gouvernement conservateur le feu vert du Parlement pour aller de nouveau taper à la porte de l’Union européenne.

L’issue du vote de ce soir ouvre de meilleures perspectives pour l’avenir de Theresa May, qui garde pour l'instant la main des négociations du Brexit, mais la Première ministre britannique devra maintenant porter les exigences de Londres concernant la frontière irlandaise devant une Union européenne frileuse à l’idée de rouvrir le dossier des négociations.

Après les résultats du vote, le président du Conseil européen Donald Tusk a indiqué à la BBC que l'accord de sortie avec l'Union européenne était la meilleure des solutions pour la Grande-Bretagne, que les conditions du Backstop en faisaient parti et qu'elles n'étaient donc pas négociables.

Tous les autres amendements présentés dans la soirée ont été rejeté : ceux de l’opposition déposés par leur leader fil Jeremy Corbyn et par Yvette Cooper, celui du parlementaire Blackford, porté par le SNP, tout comme celui de la député conservateur Rachel Reeves. Egalement rejeté, l’amendement Grieve, proposant d’engager des discussions parlementaires sur les différentes issues possibles jusqu’au 29 mars, l’a été de peu, à 20 voix. Theresa May avait énergiquement tenté de dissuader le vote en faveur de ces amendements qui la priveraient d’avoir la main mise sur une partie des négociations à venir.

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement à l'idée de trading du jour

Chaque jour, notre bureau d’analyse technique partenaire, Day By Day, vous suggère une idée de trading en analysant les figures graphiques d'une valeur (action, indice, paire de devises, matière première).


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 75% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.