Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.

Alarmiste, le FMI met en garde contre une « tempête économique mondiale » et les ambitions du Moyen-Orient dans le pétrole

En déplacement à Dubai samedi 9 février, la directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, a averti des dangers d’une tempête économique mondiale « qu’un éclair suffirait à déclencher ».

La directrice générale du FMI, en déplacement à Dubai à l’occasion d’un forum sur la fiscalité, n’a pas ménagé ses hôtes, s’inquiétant du niveau d’endettement des pays du Golfe et de leurs perspectives économiques « incertaines ».

D’après Christine Lagarde, « avec la baisse des recettes, les déficits publics ne diminuent que très lentement, en dépit des réformes significatives à la fois sur la partie dépenses et la partie recettes, qui inclut notamment l’introduction de la TVA », conduisant ainsi à une forte hausse de la dette publique, « de 13 % du PIB en 2013 à 33 % en 2018 », a-t-elle indiqué.

La directrice générale du FMI a également souligné que les incertitudes pesant sur l’horizon de croissance du marché ont mené certains pays à accélérer la transition vers les énergies renouvelables.

Au Moyen-Orient, « où le court-termisme et le déficit de crédibilité » pèsent sur la confiance des investisseurs, Christine Lagarde a mis en garde contre la tentation des gouvernements de la région de favoriser « des projets trop ambitieux », l’Arabie saoudite comptant par exemple donner son feu vert au projet « NEOM », une zone économique de 500 milliards de dollars.

Protéger les finances publiques de la volatilité des cours

D’après la directrice générale du FMI, il est fréquent que les fonds souverains financent directement des projets, échappant ainsi aux processus budgétaires normaux. Elle préconise à la place de suivre l'exemple de pays riches en ressources naturelles comme le Chili ou la Norvège, qui appliquent des règles budgétaires communes pour protéger leurs priorités politiques (telles que les dépenses sociales par exemple), de la volatilité des cours des matières.

Par ailleurs, si la croissance a redémarré chez les pays pétroliers du Moyen-Orient, elle reste bien inférieure à son niveau d'avant la dernière crise financière mondiale ainsi que depuis le dernier choc pétrolier de 2014.

Les quatre « nuages » planant sur l’économie mondiale

Elle a par ailleurs souligné que la croissance de l’économie mondiale était « plus lente que prévu », mettant en garde contre une éventuelle « tempête économique ».

Le FMI avait déjà abaissé ses prévisions de croissance mondiale en janvier, annonçant que celle-ci devrait atteindre 3,5 % en 2019, 3,6 % en 2020, en baisse respectivement de 0,2 et 0,1 point de pourcentage par rapport aux prévisions du mois d’octobre.

Mme Lagarde a évoqué ce qu'elle a appelé les « quatre nuages » qui planent selon elle sur l'économie mondiale et averti qu'une « tempête » pourrait la frapper. Elle a parlé à ce propos des tensions commerciales, notamment entre la Chine et les Etats-Unis, du resserrement des taux d'emprunt, des incertitudes liées au Brexit et d'un ralentissement de l'économie chinoise.

Un pesant conflit sino-américain

Selon elle, les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis ont commencé à affecter l'économie mondiale. Les discussions entre les deux pays, en trêve commerciale depuis le 1er décembre, reprennent cette semaine à Pékin, où la délégation américaine emmenée par le secrétaire du Trésor par Steven Mnuchin est arrivée ce lundi.

C’est la troisième fois que les deux pays se rencontrent pour des pourparlers de 48 à 72 h depuis le début du mois de janvier. Si quelques avancées ont été annoncées, Pékin et Washington n’ont pas encore trouvé de terrain d’entente sur les points les plus fondamentaux de leurs négociations (la protection de la propriété intellectuelle américaine, le transfert de technologies et les subventions à l’industrie chinoises).

Si aucun accord n’est trouvé d’ici le 2 mars prochain, les Etats-Unis appliqueront des taxes supplémentaires sur quelque 200 millions de dollars de produits chinois, leurs droits de douane passant ainsi de 10 % à 25 %.

Un niveau d’endettement à risque

La directrice générale du FMI, enfin, a relevé que le resserrement des taux d'emprunt intervient au moment où les Etats, les entreprises et les ménages ont accumulé de « très lourdes dettes ». « Quand il y a trop de nuages, il faut un éclair pour déclencher la tempête », a averti M. Lagarde, qui a appelé les gouvernements à s'y préparer et à éviter le protectionnisme.

(avec Reuters)

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement aux idées de trading quotidiennes

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les idées de trading quotidiennes par e-mail, du lundi au vendredi.


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.