CAC 40 : la bourse de Paris en décrochage à la mi-séance

A l’instar des autres places européennes, le CAC 40 a évolué dans le rouge tout au long de la matinée pour se situer vers les 5379 points à midi et demi, en baisse de 0,53 %.

Après avoir touché un pic de trois semaines mardi, alimentée par l’accord commercial entre les Etats-Unis et le Mexique, et quelques signes d’apaisement sur le front des négociations avec la Chine, la bourse de Paris de nouveau cédé à la frilosité.

L’indice parisien a suivi la tendance des marchés asiatiques qui ont terminé leur séance dans le rouge sur regain de tensions entre Donald Trump et Xi Jinping. Le président des Etats-Unis a annoncé qu’un accord commercial avec la Chine ne verrait pas le jour tant que cette dernière ne revenait pas sur l’abandon d’un certain nombre d’engagements, qualifiés de « quatre ou cinq points majeurs » sans donner plus de détails.

L'inflation américaine au programme de l'après-midi

Côté datas, la hausse des prix à la consommation chinoise a accéléré en mai (+2,7% sur un an) mais les prix à la production ont marqué le pas (+0,6% sur un an le mois dernier, après +0,9% en avril).

Ce midi, les investisseurs restent également attentistes avant la publication des nouvelles données de l’inflation américaine, cet après-midi, à 14h30, particulièrement surveillées à quelques jours de la prochaine réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine. Le consensus Bloomberg table sur un léger ralentissement de l’inflation à 1,9 % sur un an, et une stabilité à 2,1% détachée des prix de l’alimentation et de l’énergie.

Les valeurs à surveiller à Paris ce mercredi

Sur le CAC 40, le secteur pétrolier a vacillé ce matin à l’instar du prix de baril de Brent, impacté par la hausse des stocks de brut américain de la semaine dernière selon les chiffres de l’American Petroleum Institute (API) et avant la publication des données fédérales à 16h30. Total décroche de 1,69 % , Technip de 2,95 %.

Pour la tenue de son assemblée générale, où la question de l’échec de la fusion avec Fiat Chrysler sera à l’ordre du jour, Renault décroche de 1,35 %. Selon des informations de Reuters, les manœuvres du groupe français contre les réformes de gouvernance que souhaite adopter Nissan auraient mis en danger leur alliance.

Du côté de Dassault Systèmes, l’annonce de l’acquisition du spécialiste américain de logiciels d’essais cliniques Medidata Solutions, a été accueilli froidement par les marchés. L’action perdait 1,25 % à midi, l’opération étant mal perçue car éloignée du cœur de métier du groupe, et relativement chère en comparaison à la création de valeur attendue à court terme (opinion Invest Securities).

L’univers du BTP est également en berne aujourd’hui. L’indice européen Stoxx de la construction se replie de 1,02 %. En Suisse, LafargeHolcim a vu la participation de l’un des plus importants actionnaires fortement réduite. Ce dernier a placé 3,7 % du capital du groupe à 48,70 euros par action alors que le titre avait clôturé la veiller à 50,32 euros. Il évoluait ce midi à -4,63 % signant l’une des plus fortes baisses du SRD. Dans son sillage, Bouygues était en baisse de 0,69%, Saint-Gobain de 0,45%, Schneider Electric de 0,48 %. Unbail-Rodamco-Westfield de 1,57 %.

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement à l'idée de trading du jour

Chaque jour, notre bureau d’analyse technique partenaire, Day By Day, vous suggère une idée de trading en analysant les figures graphiques d'une valeur (action, indice, paire de devises, matière première).


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD et les options sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.