Action Vivendi : les prévisions de résultats des analystes

Vivendi SA, propriétaire de Canal+ et d’Universal Music, lèvera le voile jeudi 13 février sur ses résultats financiers annuels après la fermeture de la bourse de Paris. Porté par la performance de sa major de musique mais ralenti par les difficultés de la chaîne cryptée, Vivendi démarre l’année 2020 sous de meilleurs auspices, malgré la poursuite de sa bataille judiciaire avec l’Italien MediaSet.

La cession de parts d'Universal Music Group (UMG)

L’année 2019 du groupe a terminé sur une note positive avec un accord de vente de 10% d’UMG au Chinois Tencent sur une base de valorisation de 30 milliards d’euros. L’accord inclut une option permettant d’acquérir sur la même base de prix jusqu’à 10% du capital supplémentaire d’Universal d’ici au 15 janvier 2021. Vivendi, qui a annoncé au cours de l’année souhaiter à terme se séparer de 50% du capital du major de la musique, a par ailleurs engagé avec Tencent de nouvelles négociations pour la cession de participations minoritaires supplémentaires.

Les espoirs de Canal+

Si la chaîne cryptée est restée la mauvaise élève du groupe les neuf premiers mois de l’exercice, les bureaux d’analyses caressent l’espoir d’un retour à la croissance de Canal+ en 2020. Cette dernière a fait l’acquisition d’un ensemble de droits sportifs, signé un contrat d’exclusivité pour la diffusion des chaînes du qatari BeInSports mais également pour celle de la plateforme de streaming Disney+ qui débarque en France à partir du 31 mars prochain. Dans le contexte de rachat de nouveaux droits de diffusion de compétitions de football, Oddo a relevé à la hausse ses estimations d’EBITDA pour la chaîne pour 2020 à 2022 (+18%).

Les perspectives de Canal+ devraient impacter légèrement l’actif net réévalué de Vivendi, estime Oddo, qui devrait passer de 26 à 26,5 euros par action. Le bureau d’analyses anticipe le recrutement de 650 000 nouveaux abonnés en France métropolitaine d’ici à 2022 après 12 années de baisse.

Poursuite du conflit avec Mediaset

Enfin en toile de fond, les opérateurs surveilleront l’évolution du conflit qui oppose le groupe français à l’Italien Mediaset depuis maintenant trois ans après que Vivendi soit revenu sur sa proposition de rachat de son bouquet de chaînes premium.

Au début du mois, un tribunal italien a rejeté la demande de Vivendi de suspendre des résolutions issues de deux AG récentes de Mediaset (dont il dispose de 9,99% des droits de votes) qui concernent le projet de fusion de ses activités européennes dans la holding MediaForEurope. Le Français s’oppose à la création de cette entité de regroupement aux Pays-Bas dont les conditions lui seraient défavorables au profit de la famille Berlusconi, première actionnaire du groupe de médias italien.

Ces derniers mois il a multiplié les recours en justice pour s’y opposer. Vivendi a indiqué qu’il ferait appel de cette décision, et qu’il attendait dans les prochains jours les résultats d’une audience à Amsterdam. Le groupe a déjà obtenu la suspension du processus de fusion en Espagne par une décision du tribunal de commerce Madrid. Le bras de fer est donc parti pour durer…

Les résultats de Vivendi au 3e trimestre

Sur la période juillet-septembre 2019, le groupe a enregistré un chiffre d’affaires de 3,97 milliards d’euros, en progression de 7,2% à données constantes, au-dessus des prévisions du marché. Universal Music Group (1,8 milliard d’euros a surperformé avec une hausse de 15,7% de ses revenus grâce aux abonnements et au streaming, tandis que Canal+ (1,28 milliard d’euros) s’est contracté de 0,9%, continuant à perdre des abonnés. Havas est resté stable à 567 millions d’euros tandis qu’Editis a progressé de 15,3% à 210 millions d’euros.

Les recommandations des analystes sur l’action Vivendi

  • Cette semaine, Oddo a confirmé son opinion neutre assortie d’un objectif de cours de 26,5€ après que le groupe a annoncé avoir procédé à un rachat de 1,29 million d’actions au prix moyen pondéré de 24,8324 euros. D’après le bureau d’analyses, Bolloré, qui détient virtuellement 27,6% du capital de Vivendi, pourrait poursuivre ces acquisitions de titres dans les prochains mois si le cours cote sous les 25 euros. Avec 8,1% d’actions supplémentaires rachetées, il se situerait juste en-dessous du seuil d’OPA à 29,9% du capital.
  • Le consensus FactSet sur le titre Vivendi est à conserver avec un objectif de cours à 28€. Confiant sur le titre et l’année 2020 de Canal+ dont l’accord d’exclusivité de distribution de Disney+ devrait lui être profitable.
  • JP Morgan a aussi réitéré son conseil « surpondérer » et sa cible de cours à 43 euros en amont des résultats annuels du groupe.
  • En janvier, HSBC a pour sa part abaissé sa recommandation d’ « achat » à « conserver », en conservant son objectif de cours à 28,5 euros.

Le consensus sur les résultats 2019 de Vivendi

Bloomberg

  • Chiffre d’affaires : 15,7 milliards d’euros
  • Ebitda : 2,15 milliards d’euros
  • Bénéfice net ajusté : 1,29 milliard d’euros

S&P Global Market Intelligence

  • Chiffre d’affaires : 15,7 milliards d’euros
  • Ebitda : 2,10 milliards d’euros
  • Bénéfice net ajusté : 1,16 milliards d’euros
  • Bénéfice net par action : 0,96 euro
  • Dividende par action : 0,52

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Saisissez les opportunités de trading

Positionnez-vous à l'achat ou à la vente sur plus de 17 000 valeurs avec IG.

Tradez depuis notre plateforme plusieurs fois récompensée, avec des spreads compétitifs sur les indices, les actions, les matières premières et plus encore.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement aux idées de trading quotidiennes

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les idées de trading quotidiennes par e-mail, du lundi au vendredi.


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.