Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Les clients professionnels peuvent perdre plus que leur capital investi. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Les clients professionnels peuvent perdre plus que leur capital investi.

Action Peugeot (PSA) : crash-test du 1er trimestre demain

Le constructeur français UG-FR est l’une des premières entreprises du CAC 40 à publier les résultats financiers de son premier trimestre, mardi 21 avril.

Comme le reste de la filière automobile, Peugeot a subi dès le mois de février l’impact du coronavirus sur son activité. Avec trois usines situées à Wuhan, centre originel de la pandémie, le groupe a connu une paralysie complète de sa production chinoise d’environ six semaines entre février et mars avant d’être ensuite impacté par la vague européenne qui a mis à l’arrêt l’économie du Vieux Continent depuis plus d’un mois.

En mars, les ventes de PSA en Europe ont chuté de plus de 68% sur un marché en berne de 55%. PSA a déjà publié vendredi les chiffres de ses ventes trimestrielles : celles de la marque Peugeot ont chuté de 26,2% à l’échelle mondiale, celle de Citroën de 28,6%. Celles des DS ont progressé de 9,9% (portées par la DS3 Crossback), et celle d’Opel-Vauxhall se sont contractées de 35%. Toutes marques confondues, les ventes trimestrielles de PSA ont chuté de 29,2%.

Quel est le consensus sur le cours de l’action Peugeot ?

Le consensus établi par le panel de S&P Global Market Intelligence est à « accumuler » avec un objectif de cours à 17,06€. Vendredi dernier, HSBC a pour sa part dégradé son cours cible de 28 à 15,1€.

Sur cinq séances la semaine dernière, le titre Peugeot a perdu plus de 8%. Depuis le début de l’année, son cours s’est effondré de 45%. Atteignant 26€ le 30 octobre 2019, lorsque le conseil d’administration avait donné son feu vert au projet de fusion avec PSA, il a terminé lundi 20 avril à 10,66€.

Quelles sont les prévisions des analystes pour 2020 ?

Le consensus des analystes établi par S&P Global Market Intelligence anticipe une année 2020 difficile pour le constructeur français : il table sur une chute d’environ 17% de son chiffre d’affaires par rapport à 2019, à un peu plus de 62 milliards d’euros, pour un résultat net quasiment divisé par trois, passant de 3,2 à 1,19 milliards d’euros cette année. Le bénéfice net par action est attendu à 1,19€ vs. 3,4€ en 2019.

Résultats Peugeot : ce que surveilleront les analystes

Le plan de reprise d’activité du groupe

Carlos Tavares a fait savoir à ses salariés et à ses actionnaires que les usines françaises de PSA devaient reprendre le plus rapidement possible. Celles-ci sont toutes fermées à l’exception du site de Poissy qui a repris le 9 avril pour fabriquer des respirateurs, en renfort d’Air Liquide.

Selon des informations de Reuters, certains sites pourraient reprendre leur activité avant même la fin du confinement le 11 mai. Les investisseurs verront d’un bon œil toute annonce en ce sens. Mais même si la production redémarre rapidement, la filière sera toujours dépendante des autorisations du transport des véhicules neufs et de la réouverture des concessions.

La question de la fusion avec Fiat

La crise économique du « grand confinement » a bien sûr renversé l’équilibre de l’accord de projet de fusion avec Fiat-Chrysler annoncé à l’automne dernier, au point de faire douter les salariés des deux groupes de sa survie. Afin de rassurer ses troupes, Carlos Tavares a fait passer une note interne indiquant que les travaux relatifs à la fusion se poursuivaient – et même s’accéléraient, selon des informations de l’agence de presse Reuters.

Mais les renégociations des conditions de la fusion et du rééquilibrage financier de la future entité sont bien sur la table. Dans l’accord initial, le capital de la future entité sera partagé à 50/50. Il prévoyait aussi prévoir le versement par FCA d’un dividende spécial de 5,5 milliards d’euros à ses actionnaires, et pour les investisseurs de PSA, le versement de sa participation de 46% au capital de Faurecia dont la valeur a fondu comme neige au soleil. Ce dernier a annoncé aujourd’hui avoir enregistré une baisse de 20% de son chiffre d’affaires au 1er trimestre par rapport à la même période en 2019.

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement aux idées de trading quotidiennes

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les idées de trading quotidiennes par e-mail, du lundi au vendredi.


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.