Indices boursiers : des vents contraires depuis 15 jours

Après une accélération en mai et début juin, le rebond des indices est perturbé depuis deux semaines par des éléments qui ont ramené de la volatilité, alors que les résultats d'entreprises du 2e trimestre se profilent en juillet.

Le rebond des indices s’est d’abord fait avec les interventions massives des banques centrales et le sentiment qu’elles resteraient présentes tant qu’un retour à la « normale » ne serait pas observé. Que ce soit la Fed, la BCE, la Banque du Japon ou encore la Banque d’Angleterre, toutes ont affiché une volonté sans faille dans leur soutien.

Mais la vision relativement prudente du président de la Réserve Fédérale sur la vitesse de reprise économique et des craintes affichées sur le retour à l’emploi ont rappelé aux marchés, lors de la dernière réunion de la Fed, que la vitesse d’expansion du bilan n’était pas la garantie d’une reprise rapide de l’économie.

On observe également depuis 2 semaines un ralentissement de la vitesse d’expansion du bilan de la Fed qui après avoir atteint 7170 milliards de dollars début juin, a reculé la semaine dernière sous 7100 milliards de dollars. C’est la première fois depuis le début de la crise sanitaire qu’un repli du bilan est observé. Cela ne signifie évidemment pas que la banque centrale va cesser son soutien monétaire mais après une très forte poussée des indices, tout élément lié aux banques centrales qui détone par rapport à la trajectoire des derniers mois peut attiser la nervosité.

L’élément principal à l’origine du regain de volatilité sur les marchés, en parallèle des déclarations prudentes de Powell, est l’évolution du nombre de cas de coronavirus dans le monde et surtout aux Etats-Unis. Plusieurs états américains ont vu le nombre de nouveaux cas s’envoler après une période de baisse ou de plateau. Au point de pousser certaines entreprises comme Apple à annoncer de nouvelles fermetures de magasins, faisant craindre une reprise poussive de la consommation, moteur de la croissance.

Tout ce qui peut éloigner l’hypothèse d’une reprise en V de l’économie américaine risque clairement de pousser les marchés actions dans une phase plus longue de consolidation, malgré un soutien toujours actif des banques centrales. Les investisseurs peuvent accepter de payer des multiples de valorisation plus élevés pendant quelques temps s’ils ont l’impression que la reprise économique n’est pas loin et qu’elle sera suffisamment soutenue pour entraîner un retour à la normale. S’ils se rendent compte qu’il ont payé trop cher un scénario qui tarde à se réaliser, la prudence peut rapidement se réinstaller malgré des flux de liquidité toujours présents.

Sans oublier que les sujets habituels de volatilité de ces dernières années n’ont pas disparu : les tensions entre les Etats-Unis et la Chine, malgré la réunion récente entre le Secrétaire d’Etat américain et un haut diplomate chinois, et les tensions entre les Etats-Unis et l’Allemagne. L’annonce par le président américain du retrait de milliers de soldats d’Allemagne montre que les relations sont loin d’être normalisées, entre participation aux dépenses de l’OTAN, pipeline Nord Stream 2 ou refus de participer au G7 par la chancelière allemande. Les questions commerciales pourraient à nouveau s’inviter pendant la campagne, au moment où l’Europe veut avancer sur la question des taxes sur le numérique visant évidemment les géants américains.

En plus de tous ces éléments, l’absence presque totale de visibilité sur les résultats du deuxième trimestre pourrait légitimement pousser à une phase plus consolidante sur les indices boursiers.

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Saisissez vos prochaines opportunités

Tradez sur les indices boursiers du monde entier dès aujourd'hui.

  • Négociez à la hausse comme à la baisse
  • Négociez le FTSE 100 pour un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Des cotations 24h/24 exclusives

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Entraînez-vous sans risque sur votre compte démo et découvrez si vous êtes sur la bonne voie.

  • Connectez-vous à votre compte démo
  • Prenez position sans aucun risque
  • Découvrez si votre intuition est bonne

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

  • Négociez le FTSE 100 à partir d’un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Tradez à tout moment davantage d’indices que tout autre fournisseur
  • Analysez et placez vos ordres de manière transparente sur des graphiques clairs et rapides

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement aux idées de trading quotidiennes

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les idées de trading quotidiennes par e-mail, du lundi au vendredi.


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.