Les indices européens en variation disparate avant l’ouverture

Sur la bourse de Paris, l’indice CAC 40 a confirmé son rebond en prenant +2,60% à 4195,32 points dans un volume d’échanges de 4,1 milliards d’euros, toujours bien supérieur à la moyenne.

Les indices européens en variation disparate avant l’ouverture

Sur les autres marchés en Europe, la reprise haussière s’est aussi effectuée puisque le DAX 30 de Francfort a gagné +1.75%, le FTSE100 de Londres a nettement monté (+3,58%) tout comme l’Eurostoxx50 (+2,66%).

Aux États-Unis, la hausse a aussi été unanime ; le S&P 500 a gagné +1,70%, le Nasdaq Composite a pris +1,86% et le Dow Jones +1,64%.

Hier, des statistiques économiques ont été publiées : les indices des prix à la consommation (CPI) sont ressortis à +0,5% pour l’Espagne et à +0,3% en Allemagne en variation mensuelle (consensus Bloomberg à respectivement +0,5% et +0,2%). Aux États-Unis, les demandes de prêts hypothécaires ont été publiées en repli de -2,6% en rythme hebdomadaire tandis que les revenus des ménages sont parus en hausse de +0,2% pour mai (consensus Bloomberg à +0,3%). Les variations de stocks de pétrole brut sont ressorties à -4,053 millions de barils, bien en-deçà des anticipations (-2,365 millions de barils selon Bloomberg).

Ce matin, les ventes au détail en Allemagne sont ressorties en hausse de +0,9% en variation mensuelle (consensus Bloomberg à +0,6%). À 8h45, l’indice des prix à la production en France est attendu en baisse mensuelle de -0,5% (Bloomberg) ainsi que l’indice des prix à la consommation (anticipations à +0,2% en rythme mensuel). Le déficit public ramené au PIB pour l’Italie sera donné à 10h00, précédemment à 2,6% depuis le 1er janvier. Le PIB du Royaume-Uni sera publié à 10h30 et est attendu en glissement annuel à +2,0% (Bloomberg). Les estimations d’inflation pour la zone euro sont anticipées stables à +0,0% en glissement annuel pour juin et paraîtront à 11h00.

Cet après-midi, les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis animeront le marché à 14h30 (consensus Bloomberg à 267 000 personnes). Les bénéficiaires réguliers de l’allocation chômage sont anticipés à 2151 milliers de personnes. Ce soir à 21h15 s’exprimera à Londres le Président de la FED de Saint Louis James Bullard.

Sur les secteurs du Stoxx 600, les valeurs des matériaux de base ont signé la plus forte hausse en prenant +4,97%, suivies par les sociétés pétrolières et gazières (+4,67%). Aucun secteur n’était dans le rouge, la plus faible hausse ayant été réalisée par l’automobile (+0,15%).

Sur le palmarès du CAC 40, Technip a mené la séance en prenant +4,77%, suivie par Vivendi (+4,66%) et Orange (+3,87%). Seule Peugeot a baissé en perdant -1,12%.

De nombreux analystes ont hier encore modifié leurs avis.

Notamment Berenberg qui a relevé son cours cible à 30 euros sur BNP Paribas.

Sur AXA, Barclays a baissé sa cible à 20,80 euros, HSBC a fait de même à 22 euros tout comme Kepler Cheuvreux à 23,80 euros.

Pour LVMH, Goldman Sachs a maintenant pour objectif 160,50 euros contre 167,50 précédemment.

Sur Accor, JP Morgan a baissé sa cible à 25,10 euros, contre 42 auparavant.

Sur le marché des changes, l’euro a pris +0,54% face au dollar américain et valait 1,1130$ à 23h00.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.