Prises de bénéfices en cette première séance de la semaine

L’indice phare de la Bourse de Paris a pris quelques bénéfices hier pour terminer en léger repli de 0,54% à 4.897,13 points, dans un volume d'échanges modéré de 3,3 milliards d'euros.

Prises de bénéfices en cette première séance de la semaine

Le marché a limité les risques dès l'ouverture avant d’évoluer dans un range très serré.

Parmi les autres marchés européens, Francfort a terminé à l'équilibre (+0,06%), Londres reculant pour sa part de 0,42%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a perdu 0,33%.

Le marché n'a par ailleurs pas été aidé par le baromètre Ifo du moral des entrepreneurs allemands, qui s'est légèrement replié en octobre, mais a été à peine affecté par les incertitudes liées au scandale Volkswagen des moteurs truqués.

Les investisseurs marquent une pause dans la perspective d'une réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed) aujourd’hui et demain.

L'institution monétaire américaine devrait cependant patienter avant de relever ses taux compte tenu d'une économie encore fragile, sur fond de hausse du dollar.

Seul indicateur de la matinée outre-Atlantique, les ventes de logements neufs, qui ont affiché une forte baisse pour septembre, particulièrement marquée dans le nord-est, qui a pris au dépourvu les analystes.

La Bourse de New York a ainsi fini sans direction hier, faisant une pause après quatre semaines consécutives de hausse, le Dow Jones a cédé 0,13% à 17.623,05 points mais le Nasdaq s’est stabilisé, (+0,06% à 5.034,70 points) et l'indice S&P 500 a cédé 0,19% à 2.071,18 points.

Parmi les valeurs, PSA Peugeot Citroën a perdu 3,64% à 15,64 euros. Le groupe a publié un chiffre d'affaires en hausse de 3,2% pour le troisième trimestre, mais a subi un recul de 4,3% de ses ventes de véhicules, dû surtout à une forte baisse des volumes en Chine.

Ingenico a souffert (-4,30% à 104,55 euros) d'un abaissement de recommandation par Bank of America-Merrill Lynch.

De son côté, STMicroelectronics a reculé de 4,91% à 6,77 euros. Selon Bloomberg, les Etats français et italien, actionnaires du groupe, seraient favorables à une baisse des dividendes notamment pour favoriser l'investissement en recherche et développement.

Eurofins Scientific a pris 5,79% à 329 euros. La société, soutenue notamment par la croissance de ses activités aux Etats-Unis, a relevé son objectif de chiffre d'affaires pour 2015 à 1,9 milliard d'euros, contre 1,8 milliard auparavant.

Groupe Fnac a finalement gagné 0,55% à 59,83 euros. La société a estimé que le rachat de Darty générerait 85 millions d'euros de synergies par an, se prévalant dans le même temps du soutien de deux actionnaires de sa cible.

Sur le marché des changes, l'euro se reprenait un peu face au dollar sous l'effet de prises de bénéfices après la forte progression du billet vert en fin de semaine dernière. Vers 23H00 à Paris, la monnaie unique européenne valait 1,1062 dollar contre 1,1018 dollar vendredi à la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.