Le CAC 40 de nouveau en hausse

La Bourse de Paris se reprend après sa forte baisse de la veille. Le marché joue néanmoins la prudence dans l’attente de la dernière révision du PIB américain.

Le CAC 40 de nouveau en hausse

A la mi-séance, le CAC 40 gagne 0,71% à 4 386,19 points dans un volume de 700 millions d’euros échangés. Ailleurs en Europe, le Footsie londonien est stable à -0,01%, le Dax de la Bourse de Francfort prend 0,31% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro prend 0,60%. Le contrat future décembre sur indice Dow Jones prend 0,23%.

La Bourse de Paris se stabilise après avoir touché un plus bas de près d’un mois la veille. À New York, le S&P 500 a accusé jeudi soir son recul le plus marqué depuis juillet, essentiellement affecté par la fermeté du dollar qui pourrait peser sur les exportations des entreprises américaines et sur leurs résultats.

L’affaiblissement de la monnaie unique tient aux perspectives divergentes des politiques monétaires entre la BCE et la Fed, mais également la Banque d’Angleterre. Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne devraient en effet relever leurs taux l’année prochaine, tandis que la BCE devrait maintenir les siens à un bas niveau pendant encore longtemps.

La prudence est renforcée par l’attente de la publication, cet après-midi, de la dernière estimation du PIB des Etats-Unis au deuxième trimestre. Le consensus établi par Bloomberg table sur une révision en hausse à 4,6% en rythme annualisé, contre 4,2% précédemment annoncé. Le marché surveillera également l’indice définitif Reuters-Université du Michigan de confiance du consommateur américain pour le mois de septembre.

Sur le Vieux Continent, la confiance du consommateur allemand devrait continuer de se dégrader en octobre, l’indice avancé établi par Gfk reculant à 8,3 points, contre 8,6 pour le mois de septembre et 8,5 estimés. En France, la confiance des ménages s’est stabilisée en septembre, l’indicateur synthétique établi par l’Insee se maintenant à 86 points.

Du côté des valeurs, Air France-KLM abandonne 2,32% à 7,445 euros. Le conseil d’administration a réitéré son « plein soutien » au plan stratégique Perform 2020 et appelé les grévistes à la reprise des vols. Jefferies a dégradé l’action du transporteur de « conserver » à « sous-performance ».

Kering gagne 1,04% à 159,70 euros. Credit Suisse a relevé le titre de « neutre » à « surperformance » et porté son objectif de cours de 156 à 180 euros. Vallourec prend pour sa part 0,98% à 35,53 euros. JPMorgan a relevé son opinion sur la valeur de « sous-performance » à « neutre » et porté son cours cible de 32 à 36 euros.

A l’inverse, Altice abandonne 2,30% à 41,20 euros alors que Citi a entamé la couverture du câblo-opérateur à « vendre » avec un objectif de 37 euros.

BNP Paribas prend 0,99% à 53,18euros. La banque réunit son conseil d’administration aujourd’hui pour trouver un successeur à Baudouin Prot, démissionnaire. Un communiqué sera publié après la clôture du marché.

Enfin, l'action Total prend 0,72% à 49,925 euros. Le groupe pétrolier a mis en vente sa participation de 17% dans le gisement de Tahiti situé dans le golfe du Mexique. Total espère en retirer 1,5 à 2 milliards de dollars, selon des sources citées par Reuters.

Sur le marché des changes, la paire euro/dollar est en légère baisse de 0,04% à 1,2746 dollar après avoir touché jeudi un plus bas de près de deux ans à 1,2697.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.