Le CAC 40 en léger recul en cette veille de Noël

La Bourse de Paris évolue non loin de ses marques de la veille ce mercredi à l’occasion d’une séance écourtée pour les fêtes de Noël.

Le CAC 40 en léger recul en cette veille de Noël

Les marchés fermeront à 14 heures. Le CAC 40 s’inscrit au-delà des 4 300 points pour quelques points. Le seul rendez-vous du jour est fixé à midi avec les chiffres de l’emploi en France pour le mois de novembre.

La Bourse de Paris évolue sur une note quasi stable ce mercredi, le peu d’opérateurs présents se contentant d’expédier les affaires courantes pour cette séance écourtée. C’est en effet à 14 heures que le marché actions français fermera ses portes. Histoire de préparer Noël. Pour ne rouvrir que lundi, vendredi étant également clos en Europe. A New York, demi-journée également, avec une fermeture à 19 heures (heure de Paris). En revanche, Wall Street sera ouverte vendredi.

Vers 10h00, le CAC 40 s’est établi à 4 308,58 points (-0,15%) et se maintient ainsi au-dessus du seuil des 4 300 points, marquant par là-même un bilan positif depuis le début de l’année, compte tenu des 4 295,95 points inscrits à fin décembre 2013. Les volumes devraient être faibles. Record à battre : 1,5038 milliard. C’était lors de la séance du 26 mai, pour une journée entière cependant. Ailleurs en Europe, le Dax prend 0,57% et le Footsie 0,08%.

Seul rendez-vous du jour, à midi, avec les chiffres du chômage en France pour le mois de novembre dévoilés par Pôle Emploi. Qui laissent à priori peu de place à la surprise. Hier, le Premier ministre Manuel Valls, invité au micro d’Europe 1, a dit « craindre » que ces chiffres « ne soient pas bons ». En octobre, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A avait augmenté de 0,8%, pour s’établir à 3,46 millions en France métropolitaine, soit 28 400 personnes de plus qu’à fin septembre. Sur un an, il est en hausse de 5,5%.

Ce n’est qu’après la clôture de Paris, à 14h30, que l’on prendra connaissance des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis. Elles devraient rester inférieures à 300 000.

Du côté des valeurs, peu de variations significatives. PSA Peugeot Citroën a annoncé qu’il quittera son siège parisien en 2017 pour s'installer dans de nouveaux locaux situés à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) dans le cadre de mesures d'économies, selon Le Figaro. Le titre du constructeur automobile est quasi stable (-0,10% à 10,31 euros).

Raymond James abaisse son objectif de cours de 74 à 68 euros sur Lafarge (+0,17% à 58,02 euros) mais reste à l’achat fort du titre. Le cimentier a par ailleurs dévoilé la composition du futur comité exécutif de l'entité issue de la fusion du groupe avec le suisse Holcim. Ce comité exécutif sera dirigé par Bruno Lafont, PDG du nouvel ensemble, et composé de dix membres.

Wendel (+0,12% à 94,10 euros) a fait l'acquisition du groupe autrichien Constantia Flexibles, société spécialisée dans l’emballage flexible. L’opération est valorisée 2,3 milliards d'euros.

Standard & Poor's a révisé de « stable » à « négative » la perspective de la note à long terme d'Alstom. La note est pour sa part maintenue à « BBB- ». Le titre cède 0,91% à 26,76 euros.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.