Les bourses européennes stables avant l’ouverture

Vendredi dernier sur la bourse de Paris, l’indice phare CAC40 a progressé de +1,67% à 4353,90 points.

Les bourses européennes stables avant l’ouverture

Pour les autres indices européens, le DAX30 a terminé en hausse de +1,23%, le FTSE100 de +1,43% et l’Eurostoxx50 de +1,47%.

Aux Etats-Unis, les indices ont également terminé dans le vert : le S&P500 a pris +0,60%, le Nasdaq Composite a augmenté de +1,21% et le Dow Jones de +0,38%.

Du côté des événements économiques de la fin de semaine, le CPI et Core CPI ont été publiés au Canada ; le premier est ressorti légèrement meilleur que prévu à +0,2% contre +0,1% attendu (+0,7% le mois précédent), tandis que le second n’a progressé que de +0,3% contre +0,4% attendu par le consensus. Les ventes au détail et ventes au détail Core se sont replié respectivement de -1,0% et -0,3% le mois passé.

Egalement, la réunion des membres du G7, centrée autour de la problématique des changes, a montré une opposition de point de vue entre Etats-Unis et Japon ; le ministre japonais des Finances Taro Aso a argué que l’appréciation forte du yen semble excessive et a sous-entendu qu’une intervention de la BOJ n’était pas totalement à exclure si la situation l’exigeait. Du côté américain, le secrétaire du Trésor a jugé que ces fluctuations ne sont pas « désordonnées » et ne nécessitent donc pas d’intervention spécifique des banques centrales, mais plutôt des politiques favorables à la croissance.

La séance d’aujourd’hui est marquée par l’absence de statistiques majeures. Nous aurons néanmoins une série d’estimations statistiques concernant l’activité manufacturière et les services concernant la France, l’Allemagne et l’Europe, publiés respectivement à 9h00, 9h30 et 10h00.

Pour les secteurs, les plus fortes hausses ont été réalisées par les valeurs de la santé (+1,78%), des media (+1,60%) et les technologiques (+1,56%). Dans l’absence de baisses, les hausses les plus modestes ont été observées sur les secteurs des matériaux de base (+0,71%), l’alimentaire (+0,81%) et les biens d’équipement (+0,82%).

Du côté du palmarès, Technip a signé la plus forte baisse en reculant de -3,28%. Dans le même temps, Sanofi a pris +3,16%, Safran +2,41% et Legrand +2,37%.

Les changements de recommandation des analystes étaient les suivantes : la banque américaine JP Morgan a relevé son objectif sur Technip de 55,98 à 60 euros, tandis qu’elle l’a baissé sur Alstom (25 contre 26,2 euros auparavant).

Sur Casino, UBS a légèrement augmenté sa cible, de 31 à 32 euros en restant à « vendre ».

Pour Gameloft, Kepler Cheuvreux a rehaussé son objectif de 7,2 à 8 euros.

Sur Esker, Portzamparc est passé de « accumuler » à « acheter » en visant 36 euros contre 31,50 précédemment.

Sur le marché des changes, l’euro a pris +0,18% face au dollar américain, et valait 1,1220$ vendredi à 23h00.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.