Les marchés temporisent

La Bourse de Paris a clôturé timidement dans le vert jeudi en hausse de 0,26%, à 5 146,70 points dans un volume d'échanges très faible de 2,7 milliards d'euros.

Les marchés temporisent

Le marché est resté en léger repli les trois-quarts de la journée, sans descendre pour autant au-dessous du seuil symbolique des 5 100 points, avant de se hisser dans le vert en fin de séance.

Sur les autres places européennes, la Bourse de Francfort a pris 0,14% et celle de Londres 0,09%. Par ailleurs l'Eurostoxx a gagné 0,14%.

La séance du jour a apporté matière à réflexion avec toute une série d'indicateurs. Dans la zone euro, la croissance de l'activité privée a ralenti en mai pour le deuxième mois consécutif, un léger essoufflement compensé par une hausse encourageante de l'emploi. Aux États-Unis, les chiffres ont été contrastés. Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont ainsi rebondi plus que prévu mais évoluent encore autour de leur plus faible niveau en 15 ans.

En avril, les reventes de logements aux États-Unis ont marqué le pas mais l'indice composite des principaux indicateurs aux États-Unis (Conference Board) a lui progressé plus que prévu. L'activité manufacturière de la région de Philadelphie a pour sa part ralenti de manière inattendue en mai.

Ces publications interviennent alors que plusieurs membres de la Réserve fédérale américaine ont estimé qu'une hausse des taux était "peu probable" en juin au vu des incertitudes sur la solidité de l'économie, selon le compte-rendu de leur réunion d'avril publié mercredi soir.

Par ailleurs, Wall Street a battu un nouveau record de clôture jeudi, s'appuyant sur des indicateurs mitigés pour croire au retour de la croissance tout en espérant la poursuite de taux d'intérêt bas.

Selon des résultats définitifs, l'indice Dow Jones a terminé à l'équilibre (+0,00%) và 18 285,74 points. Le Nasdaq a gagné 0,38% à 5 090,79, points et l'indice élargi S&P 500 a terminé à 2 130,82 points grâce à une hausse de 0,23% juste au-dessus du précédent record de lundi.

Sur le terrain des valeurs, Sanofi (+0,88% à 92,38 euros) et son partenaire américain Regeneron ont enregistré de premiers résultats positifs pour leur étude de phase III d'un traitement de la polyarthrite rhumatoïde par l'anticorps sarilumab.

L'action Areva a progressé de 8,18% à 9,35 euros. Philippe Varin, président du conseil d'administration d'Areva, a assuré jeudi croire au "potentiel" du spécialiste du nucléaire, en dépit des difficultés qu'il traverse actuellement tandis que les syndicats estimaient que l'Etat ne devait "pas s'affranchir de sa responsabilité dans le sauvetage".

Le secteur pétrolier a bénéficié d'une hausse des prix du pétrole sur fond de nouvelle diminution des réserves de brut aux États-Unis et de troubles qui pourraient menacer l'approvisionnement au Moyen-Orient. Technip a ainsi pris 2,66% à 62,58 euros et Total 0,89% 47,82 euros.

Infotel a pris 4,58% à 28,55 euros, profitant de la publication d'un chiffre d'affaires en hausse de 12,9% au premier trimestre.

Global Bioenergies (+8,92% à 48,58 euros) a bénéficié pour sa part de la création d'une coentreprise avec Cristal Union, le deuxième producteur de sucre français, pour construire, d'ici à 2018, une usine de fabrication d'isobutène à partir de matières premières végétales. Séché Environnement s'est élevé de 6,17% à 32 euros après avoir annoncé le rachat d'un bloc d'actions représentant 9% de son capital à la Caisse des Dépôts (CDC), pour un montant de 23,4 millions d'euros, dans le cadre de son programme de rachat d'actions.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.