Le CAC cède une nouvelle fois à la prudence

La Bourse de Paris a légèrement reculé mardi, les investisseurs cédant une nouvelle fois à la prudence, dans une séance encore dépourvue d’indicateur.

L'indice CAC 40 a perdu 0,39 % à 4 452,35 points, le FTSE 100 0,62 % à 6 802 points et le DAX, 0,21 % à 9 639,08 points.

Après avoir ouvert en baisse et après une faible tentative d’incursion en zone positive, l’indice phare de la bourse de Paris a évolué en recul tout au long de la journée dans une fourchette d’une quinzaine de points.

Faute de stimuli, les investisseurs ont affiché leur prudence avant une deuxième partie de semaine qui sera beaucoup plus fournie en indicateurs macroéconomiques. Dés cette après midi, les opérateurs examineront de près les minutes de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la FED et écouteront avec attention le discours de Janet Yellen alors qu’elle avait spécifié la semaine dernière que la croissance économique américaine était loin d’être satisfaisante et qu’un haut niveau d'assouplissement monétaire restait nécessaire.

De son côté, Wall Street a clôturé dans le rouge mardi, handicapé par des résultats mitigés dans le secteur de la distribution et de Caterpillar.

Caterpillar a perdu 3,63% à 101,56 dollars après avoir annoncé que les ventes de ses machines et engins de chantier avaient reculé de 13% dans le monde au cours des mois de février, mars et avril.

Dans la distribution, si Home Depot a affiché des résultats plutôt satisfaisant, ces derniers n’ont pu contrer l’impression laissée par ceux de Staples et Dick's Sporting Goods, en dessous des prévisions. De même, dans le secteur de l'habillement, ceux des magasins TJX et d’Urban Outfitters ont aussi déçu les investisseurs.

Enfin, les commentaires de Charles Plosser, président de la FED de Philadelphie et membre votant du FOMC, a un peu plus plombé la tendance en déclarant que la banque centrale américaine pourrait être amenée à augmenter ses taux "dès que possible", interprété par les opérateurs comme plutôt que prévu, alors qu’il soulignait que l’économie américaine n'avait jamais été sur une base aussi solide depuis le début de la reprise.

Le Dow Jones a cédé 0,83% à 16 374,31 points, le S&P 500 0,65 % à 1 872,83 points et le Nasdaq, 0,70 % à 4 096,89 points.

Parmi les valeurs françaises, Crédit Agricole a perdu 0,77% à 11,01 euros, alors que la Commission européenne soupçonne la banque verte d’avoir manipulé avec HSBC et JPMorgan, le marché des produits dérivés de taux d'intérêt en euros.

CGG a reculé de 3,02% à 9,38 euros. Le groupe va rembourser l'ensemble de ses obligations convertibles ou échangeables en actions à échéance 2016 encore en circulation pour un montant de 6,71 millions d'euros.

Technicolor a abandonné 1,42% à 4,93 euros après un abaissement de recommandation de Goldman Sachs à « neutre » contre « acheter » auparavant.

Groupe Flo s’est replié de 7,23% à 2,95 euros après l’annonce de la chute de 97% de son bénéfice net au premier trimestre.

BioAlliance Pharma a bondi de 9,74% à 8,11 euros. La société a obtenu de l'autorité américaine du médicament FDA une procédure d'examen accéléré de son médicament Livatag pour le traitement du cancer primitif du foie.

De même, Hybrigenics s’est envolé de 12,29% à 2,65 euros alors que son produit-phare, l'inécalcitol, a reçu la désignation de médicament orphelin par la FDA, après l'avoir obtenue en janvier dans l'Union européenne.

Ciment Français a pris 1,69% à 79,32 euros alors que le groupe italien Italcementi qui détient déjà 83,16% du capital, a relevé son offre  sur les parts qu'il ne détient pas à 79,50 euros.

Enfin, Bonduelle a abandonné 0,54% à 22,07 euros. La Commission européenne a adressé au groupe agroalimentaire français un certain nombre de "griefs pour pratiques anticoncurrentielles" dans le secteur des champignons.

L’Euro a reculé à 1,3702 dollar. L’or a légèrement progressé à 1 294,27 dollars après une journée volatile. Le WTI, échéance juillet 2014, a progressé à 102,92 dollars le baril.

Apprenez-en davantage sur le marché des CFD avec IG.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.