Les marchés poursuivent leur repli

L’indice phare de la cote parisienne (CAC 40) a terminé la séance en nette baisse mercredi (-1,75% à 4.884,10 points), plombée par la volatilité sur les marchés chinois et les craintes entourant la croissance mondiale.

Les marchés poursuivent leur repli

Parmi les autres marchés européens, Londres a reculé de 1,88% et Francfort de 2,14%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a fléchi de 1,88%.

Une séance de forte volatilité sur les marchés chinois et de repli important sur les marchés de matières premières a contribué à nourrir des craintes de ralentissement de l'économie chinoise.

Le marché a été fragilisé dès l'ouverture par les soubresauts des indices chinois qui ont, au lendemain d'une chute, à nouveau plongé de plus de 5% en séance avant de rebondir et de clôturer dans le vert.

Sur le plan macroéconomique, l’actualité est venue des Etats-Unis où les prix à la consommation ont augmenté de 0,1% en juillet, une progression inférieure au consensus Reuters de +0,2%. Hors les éléments volatils que sont l'énergie et l'alimentation, les prix à la consommation ont aussi progressé de 0,1%.

Après les clôtures des marchés européens, les minutes de la FED ont été publiées. Durant la séance à Wall Street, les opérateurs se sont demandés quand la banque centrale américaine va commencer à retirer un important soutien à l'économie en relevant ses taux.

Wall Street a retenu de ce document les doutes des responsables de la Fed quant au bien-fondé dans l'immédiat d'une telle mesure face à une inflation atone, comme l'ont encore montré hier des chiffres pour juillet, et au ralentissement chinois.

Dans ces conditions, Wall Street a baissé mercredi, le Dow Jones a perdu 0,93%, le Nasdaq 0,80% et l'indice élargi S&P 500 a reculé de 0,83% à 2.079,61 points.

Sur le marché parisien, les valeurs industrielles ont souffert, dans un contexte de craintes sur l'économie chinoise./p>

Alcatel-Lucent a perdu 2,46% à 3,17 euros, PSA Peugeot Citroën 3,32% à 16,45 euros, Schneider Electric 2,09% à 58,51 euros, Renault 3,43% à 78,86 euros et Legrand 1,36% à 54,39 euros.

Les valeurs du luxe ont également reculé, avec LVMH (-3,02% à 154,10 euros) et Kering (-1,12% à 167,30 euros).

Le secteur pétrolier a perdu du terrain, pénalisé par la faiblesse des cours du brut, à l'image de Technip (-2,68% à 46,21 euros) et Total (-1,79% à 42,97 euros).

Sur le Forex, l'euro avançait face au dollar, après la publication d'un document de la FED témoignant d'un certain manque d'empressement de la banque centrale américaine à normaliser sa politique monétaire. Vers 23H00 à Paris, la monnaie unique européenne valait 1,1121 dollar contre 1,1029 dollar mardi vers la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.