Le CAC reste prudent en l’absence de Wall Street

La Bourse de Paris évoluait en quasi équilibre lundi, dans une séance qui sera marquée par l'absence des investisseurs américains pour cause de jour férié outre-Atlantique.

A mi-séance, le CAC 40 s’effritait de 0,05% à 4 234,48 points, le DAX 30 0,33% à 9 711,08 points et le FTSE 100, 6 827,56 points. 

La clôture en ordre dispersé de Wall Street vendredi, après des indicateurs et des résultats d’entreprises mitigés, poussaient les investisseurs européens à la prudence ce matin alors que leurs confrères américains seront absents en raison de la célébration du Martin Luther King's Day. 

Les indicateurs publiés ce jour, et particulièrement, ceux du PIB chinois n’ont pas eu d’influence sur la tendance du marché. La croissance de ce dernier en rythme annuel a été de 7,7% au quatrième trimestre de 2013, en repli de 0,1% par rapport au trimestre précédent. Pour les observateurs, ce ralentissement est dû à la baisse de la demande et des investissements en fin d'année et pourrait se poursuivre en 2014 dans la mesure où Pékin cherche à rééquilibrer la consommation intérieure et les exportations. 

Sur un plan plus européen, les investisseurs auront pris note de la hausse en Italie de 3 % des commandes à l’industrie en rythme annualisé en novembre et de 2,3 % par rapport au mois d’octobre selon lundi l'institut des statistiques Istat dans un communiqué.

Du côté des valeurs françaises, PSA Peugeot Citroën perdait 5,49 % à 10,85 euros après la validation ce week-end, par le conseil de surveillance, de l’entrée au capital du groupe du chinois Dongfeng et de l'Etat français et de l’annonce, du recul des ventes mondiales du constructeur français de 4,9 %. 

Air France-Klm perdait 4,53 % à 8,88 euros après un abaissement de recommandation à "neutre" par UBS. 

Hermes s’adjugeait 1,60 % à 247,90 euros après un relèvement de recommandation par Deutsche Bank, à "neutre" contre "vendre" auparavant. 

Fimalac progressait légèrement de 0,12 % à 49,21 euros . Le groupe a indiqué qu’il comptait doubler le chiffre d'affaires de son activité médias de 50 à 100 millions d'euros en trois ans et devenir le premier groupe média numérique français. 

Devoteam augmentait de 2,07 % à 14,30 euros. L’offre du groupe de racheter 20 % de son capital n’a pas séduit les investisseurs. 

Enfin, Safran prenait 0,37 % à 53,59 euros après l’annonce de la signature ce matin d’un accord pour l'acquisition des activités pour cockpit d'Eaton Aerospace, pour un montant de 200 millions d'euros. 

L’Euro rebondissait à 1,3554 Dollar. L’or restait quasi stable à 1 254,76 dollars l’once et le Brent, échéance mars 2014, 106,30 dollars le baril.

Apprenez-en davantage sur le marché des CFD avec IG.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.