Nouveaux records à Wall Street

La Bourse de Paris a clôturé lundi en légère hausse de 0,37% à 5.012,31 points dans une séance très volatile où les investisseurs ont eu du mal à s'orienter alors que l'agenda était largement dépouillé.

L’Europe rebondit dans le sillage d'un nouveau record aux US

Après un bref sursaut à l'ouverture, le marché a vite reflué pour finalement revenir dans le vert en fin de séance.

Sur les autres places européennes, la Bourse de Francfort a gagné 1,29% et celle de Londres 0,12%. Par ailleurs l'Eurostoxx a pris 0,45%.

Aucun indicateur de premier plan n'est venu animer la première séance d'une semaine qui compte pourtant beaucoup de rendez-vous importants, avec une série de statistiques des deux côtés de l'Atlantique et les compte-rendus des réunions des Banques centrales européenne et américaine.

Dans ce contexte, la Grèce est restée un sujet d'attention pour les investisseurs alors qu'Athènes négocie avec la BCE, la Commission européenne et le Fonds monétaire international (FMI), depuis maintenant des mois, pour obtenir le déblocage de plusieurs milliards d'euros au titre d'un programme d'aide qui court jusqu'au 30 juin.

Outre-Atlantique, Wall Street a conclu lundi une séance peu animée sur de nouveaux records, restant poussée par l'espoir de voir se poursuivre une politique d'argent facile en l'absence de nouvelles informations de poids.

Selon des résultats définitifs, le Dow jones a pris 0,14% pour terminer à 18.298,88 points et battre un nouveau record historique. Le Nasdaq, à dominante technologique, a pris 0,60% à 5.078,44 points. L'indice élargi S&P 500 a enregistré un troisième record en trois séances, gagnant 0,30%, à 2.129,20 points.

Du côté des valeurs, le secteur bancaire a pesé sur la cote, Crédit Agricole refluant de 3,06% à 13,79 euros, BNP Paribas de 0,16% à 56,65 euros et Société Générale de 1,40% à 44,03 euros.

Edenred a perdu pour sa part 1,83% à 23,02 euros après l'annonce du départ au 31 juillet de son PDG Jacques Stern, qui occupe ce poste depuis 2010.

Unibail-Rodamco a reculé de 2,03% à 238,90 euros après l'annonce de la cession d'une participation dans le gestionnaire de centres commerciaux allemand mfi AG.

L'action Kering a progressé de 1,05% à 168,40 euros. Le groupe de luxe et d'habillement sportif a porté plainte contre Alibaba et vingt de ses revendeurs devant un tribunal de New York, accusant le géant chinois du commerce électronique d'organiser sciemment la vente de produits contrefaits de ses marques de luxe, une procédure jugée "sans fondement" par Alibaba.

Enfin, Orpea a été recherché (+2,89% à 62,23 euros) après l'annonce de l'acquisition de Celenus Klinikern, un réseau de 15 établissements de santé basé en Allemagne, auprès du fonds Auctus.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.