Les indices européens se replient de manière hésitante

La Bourse de Paris reculait de -0,35% à 4967,20 points dans un volume de 669 millions d’euros.

Les indices européens se replient de manière hésitante

L’indice parisien ne prend pas d’orientation précise depuis quelques séances avec de faibles volumes caractéristiques de la période estivale. Malgré que le marché soit tiré vers le haut par Wall Street qui a encore terminé dans le vert hier, les difficultés éprouvées par la Chine se font toujours ressentir

Ailleurs en Europe, le Dax se stabilise (-0,18%), le FTSE 100 cède 0,58% à et l’Euro Stoxx 50 abandonnait 0,27%.

Du point de vue macroéconomique, l’indice composite de Shanghai a reculé de plus de 6% mardi. Pour cause, les multiples dévaluations du yuan, mais aussi la reprise des opérations à découvert par les principaux courtiers du pays.

Par ailleurs, les intervenants attendent toujours le vote, ce mercredi, du Bundestag allemand et du parlement néerlandais qui doivent se prononcer sur le troisième plan de sauvetage accordé à la Grèce. Angela Merkel et son ministre des Finances Wolfgang Schäuble ont annoncé qu’ils voteraient en faveur du plan.

Toutefois, ils ont souligné que le soutien du FMI est indispensable à la réussite de ce programme. Ce dernier ne veut toujours pas intervenir avant que ses conditions, dont notamment l’allègement de la dette grecque, ne soient établies.

Outre-Atlantique, ce mercredi sera une date importante pour l’octroi de nouveaux éléments permettant de se prononcer sur la date de relèvement des taux de la Fed. En effet, les chiffres de l’inflation aux Etats-Unis seront publiés accompagnés du dernier compte rendu du conseil de la politique monétaire.

Du côté des statistiques, les permis de construire et les mises en chantier de logement du mois de juillet seront publiés à 14h30.

Du côté des valeurs, les valeurs pétrolières et parapétrolières reculent, affectées par la poursuite de la chute des cours du Brent. Ainsi, Total perdait 1,43% à 43,85€, Vallourec se dépréciait de 1,22% à 12,50€ et CGG chutait de 5,21% à 3,72€.

Le secteur du luxe est toujours affaibli par la dévaluation du yuan, comme en témoigne la baisse de LVMH (- 1% à 158,70€) et Kering (-0,44% à 168,80€).

Finalement, Engie reculait de 1,01% à 17,19€. Le groupe énergétique étudierait une cession de plus d’un milliard de dollars de participations dans des centrales électriques au charbon situées en Asie, selon plusieurs médias.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar se stabilise (-0,02% à 1,1075$). Un marché attentiste comme en témoigne les faibles volumes échangés, à la veille du chiffre de l’inflation américaine.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.