Le CAC 40 attend l’Eurogroupe

La Bourse de Paris évolue dans le rouge. Le marché attend avec impatience la réunion de l’Eurogroupe considérée comme la dernière chance pour la Grèce d’obtenir une extension de son programme d’aide.

Le CAC 40 attend l’Eurogroupe

A la mi-séance, le CAC 40 perd 1,15% à 4735,73 points. Le Dax chute de 1,37%, le Footsie londonien de 0,69% et l’Euro Stoxx 50 perd 1,37%.

Du point de vue macroéconomique, tous les regards seront tournés vers l’Eurogroupe qui se tiendra à Bruxelles cet après-midi. Cette réunion est considérée comme celle de la dernière chance. La Grèce souhaite obtenir un prolongement du plan d’aide en cours qui se termine le 30 juin prochain.

Cependant, il est difficile d’imaginer qu’un accord soit trouvé aujourd’hui. Yanis Varoufakis a déclaré qu’il ne croit en aucun cas que l’Eurogroupe sera le point final aux négociations. Il ne s’y passera rien selon lui.

Le marché est également sceptique dans un contexte où la Banque centrale européenne a relevé, selon la presse, de 1,1 milliard d’euros le plafond des liquidités d’urgence pour les banques grecques.

Toujours dans l’actualité, Janet Yellen n’a pas décidé de remonter les taux. Hier, elle a déclaré que les conditions pour une hausse des taux ne sont pas réunies quand ses collègues du FOMC pensent que l’économie américaine est assez forte.

Cependant, les projections de la Fed montrent qu’une hausse des taux pourrait intervenir en septembre puis en décembre. Par conséquent deux hausses sont envisageables pour cette année.

Du côté des statistiques, les ventes au détail au Royaume-Uni en mai ont augmenté de 0,2%. Quatre statistiques américaines sont attendues dans l’après-midi : les inscriptions hebdomadaires au chômage et l’inflation de mai à 14h30, puis à 16h00 l’indice des indicateurs avancées de mai et l’indice d’activité de la Fed de Philadelphie en juin.

Du côté des valeurs, Atos perd 2,86% à 66,26€. Les investisseurs accueillent fraichement les nouveaux objectifs du groupe pour 2016.

Crédit Agricole et Société Générale perdent respectivement 1,23% et 1,24%. Les deux groupes ont annoncé leur décision de lancer l’introduction en bourse d’Amundi, filiale commune de la gestion d’actifs, pour une cotation d’ici à la fin de l’année.

BNP Paribas chute de 1,04% à 52,59€. La banque a conclu des accords séparés de 900 millions de dollars pour l’abandon d’une plainte collective d’investisseurs qui s’estiment lésés dans le scandale de manipulation du marché des changes.

Enfin, Cegid perd 0,80% à 38,44€.du fait de l’acquisition d’Altaven, un éditeur de solutions fiscales pour des grandes entreprises et des groupes.

Sur le FOREX, la parité eurodollar est en hausse de 0,56% à 1,1401$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.