Les marchés européens se reprennent dans le sillage de Wall Street

La Bourse de Paris progresse de 0,65% à 4988,68 points dans un volume de 760 millions d’euros. L’indice parisien profite de conditions macroéconomiques favorables à l’image du rebond enregistré par Wall Street lors de la dernière séance, et de l’approbation du troisième plan d’aide à la Grèce par l’Eurogroupe vendredi dernier.

Les marchés européens se reprennent dans le sillage de Wall Street

Ailleurs en Europe, le Dax s’apprécie de 0,46%, le Footsie londonien se stabilise (-0,02%) et l’Eurostoxx 50 progresse de 0,50%.

Du point de vue macroéconomique, au cours de discussions qui ont duré toute la journée de vendredi, les ministres des Finances de la zone euro ont donné leur feu vert au troisième plan de sauvetage qui vise à octroyer un montant de 86 milliards d’euros à la Grèce. Ces liquidités vont servir dans un premier temps à rembourser la Banque centrale européenne cette semaine.

Par ailleurs, les parlements allemands et néerlandais doivent eux aussi donner leur accord mercredi. Les intervenants restent sceptiques quant à la capacité de la Grèce à respecter ses obligations financières. De son côté, le FMI est toujours absent, insistant sur l’allègement de la dette souveraine par les créanciers.

Côté Asiatique, la Chine et le Japon sont sur le devant de la scène. En effet, après la forte dévaluation du yuan qui a fait augmenter la volatilité des marchés, la banque centrale chinoise a affirmé vouloir stabiliser sa devise et a même procédé à un relèvement du yuan face au dollar. Au pays du Soleil-Levant, le PIB a été publié très tôt ce matin et a reculé de 0,4% contre 0,5% attendu.

A noter que les intervenants restent toujours concentrés sur la problématique de la date de la hausse des taux de la Fed. L’économie américaine à afficher des indicateurs rassurant vendredi, prouvant qu’elle serait susceptible d’encaisser un resserrement de la politique monétaire en septembre, cependant la faible inflation et la prudence de la Fed pourrait amener à un report de la hausse. Le marché reste partagé entre ces deux issues.

Du côté des statistiques, peu de chiffres importants attendus aujourd’hui. Néanmoins, Eurostat a publié à 11h le chiffre du commerce extérieur de la zone euro en juin. Il est de 21,9 milliards contre 19,3 attendu.

Outre-Atlantique, l’indice manufacturier Empire State en août sera publié à 14h30.

Du côté des valeurs, Bruxelles pourrait accepter le rachat des activités énergétiques d’Alstom par General Electric. Alstom a ainsi bondit de 6,99% à 27,71 euros.

LafargeHolcim progresse de 1,70% à 61,16 euros. Le leader mondial des matériaux de construction a conclu un accord avec Birla Corporation Limited pour la cession d'un ensemble d'actifs en Inde d'une valeur de 692 millions d'euros.

Par ailleurs, HSBC a changé sa recommandation de « conserver » à « achat » sur le titre Crédit Agricole avec un objectif de cours de 14,80€. Le titre gagne 2,50% à 12,93€.

Finalement, Airbus Group s’appréciait de 1,04% à 63,05€. Le groupe a confirmé l'achat de 250 A320neo par la compagnie indienne IndiGo, d'une valeur de 26,5 milliards de dollars.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar se stabilise (-0,05% à 1,105$). Le marché reflète ainsi l’indécision des intervenants concernant la hausse des taux de la Fed.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.