Le CAC 40 enfonce les 4800 points

La Bourse de Paris poursuit sa baisse sous les 4800 points, un plus bas depuis février dernier. En cause, l’absence d’avancée dans le dossier grec et de ce fait un indice ZEW du sentiment des investisseurs et analystes allemands décevant.

Le CAC 40 enfonce les 4800 points

A la mi-séance, le CAC perd 0,84% à 4774,75 points. Le Dax chute de 1,07%, le Footsie londonien de 0,49% et l’Euro Stoxx 50 lâche 0,92%.

Du point de vue macroéconomique, la Grèce et toujours la Grèce. On assiste à une discussion de sourds entre Athènes et ses créanciers. Aucune avancée dans le dossier ne semble à l’ordre du jour.

Cela est d’autant plus inquiétant que l’échéance du 30 Juin arrive pour la Grèce. De ce fait, l’Eurogroupe qui se tiendra jeudi à Bruxelles sera déterminant dans les négociations.

Par ailleurs, Varoufakis a déclaré qu’Athènes ne présenterait plus de nouvelles propositions à l’Eurogroupe.

Les indices chutent, les actions se vendent, le dossier grec freine la bourse et rebutent les investisseurs. Certains analystes commencent à parler de faillite Grecque. Pour résumer, l’optimisme est totalement absent, le pessimisme règne.

Ce sentiment est également confirmé par l’indice ZEW du sentiment des investisseurs et analystes allemands. L’indice est ressorti à 31,5 en juin contre 37,5 anticipés et 41,9 le mois dernier.

D’autre part, hier Mario Draghi a fait comprendre devant le Parlement européen que la BCE est en mesure d’affaiblir le risque de contagion lié au dossier grec. Le président de la BCE a par ailleurs déclaré que les banques grecques seront financées tant qu’elles resteront solvables.

Enfin aux Etats-Unis commence aujourd’hui une réunion de deux jours du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) qui s’achèvera mercredi soir par un point presse de Janet Yellen.

Les marchés ne tablent pas sur une remontée des taux en juin (plutôt septembre) mais comme à son habitude l’intervention de la Présidente de la Fed sera décortiquée pour tenter d’anticiper un timing de remontée des taux.

Du côté des statistiques, en Allemagne les prix à la consommation ont augmenté de 0,1% en mai et de 0,7% sur un an. D’autre part, l’inflation en Grande-Bretagne a augmenté de 0,1% sur un an en mai.

Enfin on attend pour 14h30 les mises en chantier de logements du mois de mai aux Etats-Unis.

Du côté des valeurs, Engie (Ex-GDF Suez) perd 1,01% à 16,72€. L’Etat a annoncé une cession jusqu’à 372 millions d’euros d’actions du groupe ou 0,9% du capital de la société.

L'action Renault perd 0,67% et Peugeot 1,53%. Les immatriculations de voitures neuves ont progressé de 1,4% en mai au sein de l’Union Européenne. Les ventes de Renault ont augmenté de 5,4% et celles de Peugeot ont reculé de 5,2%.

Enfin, Airbus Group perd 2,55% à 57,78 €. American Airlines a repoussé de quatre à cinq ans la réception de 35 A320neo et JetBlue Airways s’intéresse à un avion long-courrier d’Airbus pour transporter ses clients à l’étranger.

Sur le FOREX, la parité EUR/USD est en baisse de 0,36% à 1,1244$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.