Fin de semaine positive pour les indices

Le CAC 40 termine une nouvelle séance dans le vert en progression de 0,6% à 5.240,56 points, dans un volume d’échanges modéré de 3,7 milliards d’euros, la Bourse de Paris s'ancre ainsi  au-dessus des 5.200 points et réussit à consolider cette position à la hausse alors même qu'elle est déjà à un niveau record.

Fin de semaine positive pour les indices

Globalement, cela fait sept ans que le CAC 40 n’avez pas connu un début d'année pareil, avec plus de 20% de hausse depuis le premier janvier.

Ailleurs en Europe, le Footsie de Londres progresse de 1,06% et le Dax de Francfort de 1,71% inscrivant de nouveaux records à respectivement 7.095,36 et 12.390,75 points.

L'agenda de la séance de vendredi était plutôt calme, avec seulement quelques chiffres de production industrielle en zone euro.

Les chiffres de février sur l'industrie en France ont suggéré que l'activité dans la deuxième économie de la zone euro a peut-être pris un peu de vitesse au début de 2015, elle est cependant restée stable en février par rapport à janvier après avoir progressé de 0,3% en janvier. Elle était attendue en repli de 0,1%.

Aux Etats-Unis, les prix à l'importation ont baissé de 0,4% aux Etats-Unis en mars, après avoir progressé de 0,4% le mois précédent. La baisse était anticipée mais légèrement plus modérée : le consensus Reuters était de -0,3%.

Malgré cela, Wall Street a fini la semaine sur une troisième séance de hausse d'affilée, manifestement réjouie par la restructuration du conglomérat General Electric: le Dow Jones a gagné 0,55% à 18.057,65 points, le Nasdaq 0,43% à 4.995,98 points et l'indice S&P 500 a pris 0,52% à 2.102,06 points.

Du côté des valeurs, Suez Environnement a progressé de 2,41% à 17,00 euros. A la suite d'un arbitrage, le groupe devrait toucher 405 millions de dollars de l'Argentine en compensation de la résiliation du contrat de gestion de l'eau de la ville de Buenos Aires, qui avait été décidée par le gouvernement argentin en 2006.

Sequana a décollé de 26,22% à 4,14 euros. Le papetier a renoué l'an dernier avec les bénéfices après avoir lancé un vaste plan de restructuration pour redresser sa situation financière, qu'il poursuit avec la cession en cours de négociation d'une filiale brésilienne.

L'action Carrefour a gagné 2,04% à 32,80 euros après avoir vu son chiffre d'affaires progresser au premier trimestre 2015.

Bolloré a pris 1,89% à 5,06 euros après avoir porté sa participation dans le groupe de médias Vivendi (+1,05% à 24,14 euros), de 12,01% à 14,52%.

Archos a bondi de 7,66% à 2,39 euros après avoir vu son chiffre d'affaires progresser de 17% environ au premier trimestre.

AB Science s'est élevé de 1,84% à 16,60 euros, profitant de la publication de résultats jugés "prometteurs" d'une étude clinique de Phase III évaluant sa molécule phare masitinib dans le cancer du pancréas avancé.

Sur le marché des changes, l'euro baissait nettement vendredi face à un dollar bénéficiant des attentes d'une hausse prochaine des taux d'intérêt par la Réserve fédérale américaine (Fed).

Vers 21H00 GMT (23H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,0599 dollar - après être tombée vers 12H15 GMT à 1,0568 dollar, son niveau le plus faible en trois semaines et demie - contre 1,0659 dollar jeudi vers 21H00 GMT.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.