En hausse de 10% en trois séances, les cours du Brent portent les indices

L’indice CAC 40 a démarré la séance en baisse, avant de se reprendre à la mi-séance. 

En hausse de 10% en trois séances, les cours du Brent portent les indices

À 12h15, l’indice parisien est en hausse de +0,58% à 4341,82 points, dans de volumes de 940 millions d’euros.

Les autres places européennes sont dans le vert à leur tour. Le Dax 30 progresse de 0,81%. L’Eurostoxx 50 s’apprécie de +0,76% et le FTSE 100 londonien inscrit une légère hausse de +0,15%.

La bonne tenue des prix du baril porte les marchés européens. Depuis mardi dernier, les cours du pétrole ont progressé d’à peu près +10%. La variation des stocks hebdomadaires de pétrole est ressortie en forte baisse à -3,410 millions de barils de brut hier, contre un consensus de +0,714 millions de barils. À la mi-séance, le Brent de la mer du Nord gagne +1,14% à 47,94$. Le WTI américain progresse de +1,06% à 46,56$.

Les principales places boursières asiatiques ont consolidé. Le Shanghai Composite chinois s’est légèrement incliné de -0,04%. Le Hang Seng 100 de la Bourse de Hong Kong a perdu -0,45 %. Au Japon, l’indice Nikkei 225 s’est apprécié de +0,41%.                       

Du côté des statistiques, la production industrielle a baissé de -0,8% dans la zone Euro lors du mois de mars, face à un consensus de croissance de +0,1%.

Nous suivrons cet après-midi à 13h00, la décision de la Banque d’Angleterre en ce qui concerne sa politique monétaire. À l’approche du référendum sur le Brexit, le statu quo est largement attendu. Le taux d'intérêt est fixé actuellement à +0,5%. À noter qu’une lecture plus élevée que prévue est considérée comme haussière pour le GBP, et inversement.

À 14h30, les inscriptions hebdomadaires au chômage sont attendues à 270 000 aux États-Unis.

Du côté des valeurs, Vivendi signe la plus forte hausse et progresse de +2,61% à 16,89€. Sanofi s’apprécie à la mi-séance de +1,93% à 70,86€. Carrefour arrive en troisième place avec une hausse de +1,91% à 24,60€.

Du coté des baisses, Crédit Agricole abandonne -3,76% à 8,76€, plombée par ses résultats trimestriels. Son profit net a baissé de -71% à 227 millions, en dessous des attentes de 278 millions. Nokia perd -1,40% à 4,58€. LVMH suit le mouvement et baisse de -0,72% à 145,40€.

Sur le marché des devises, l’euro est en baisse face au dollar de -0,16% à 1,1408 USD.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.