Les marchés terminent sur une note contrastée dans une séance dénuée d’indicateurs majeurs

L’indice phare de la place parisienne (CAC 40) a progressé lundi de 0,22% à 4312,63 points dans un volume d’échange peu étoffé de 2,6 milliards d’euros.

Les marchés terminent sur une note contrastée dans une séance dénuée d’indicateurs majeurs

Le marché avait ouvert en légère baisse, mais a rapidement progressé, porté par le secteur bancaire et le pétrole au-dessus de 40$ le baril.

Les autres indices européens ont également clôturé dans le vert, le DAX a gagné 0,63% et l’Eurostoxx a progressé de 0,42% tandis que le FTSE a lâché 0,07%.

Aucune statistique économique déterminante n’a été publiée hier. En revanche, l’annonce d’un possible plan de sauvetage des banques italiennes ce lundi a permis de rassurer les investisseurs quant à la situation du pays, ce qui a soutenu l’ensemble des bourses européennes.

Aux États-Unis, Wall Street termine en baisse, le S&P 500 a reculé de 0,27% à 2041,99 points, le Dow Jones perd 0,12% et le Nasdaq Composite a baissé de 0,36%. Les indices américains sont en attente des publications de résultats des entreprises ; Alcoa a ouvert le bal et renforcé les doutes quant à l’économie américaine.

Parmi les valeurs, les banques ont progressé, à l'image de BNP Paribas (+0,91% à 42,32 euros), Crédit Agricole (+0,99% à 9,19 euros) et Société Générale (+1,02% à 31,20 euros).

Vivendi a clôturé en petite baisse (-0,16% à 18,39 euros), après avoir conclu avec l'Italien Mediaset un "accord stratégique" qui prévoit le rachat de la chaîne payante Medias et Premium par le groupe français.

Scor a terminé en nette hausse (+1,84% à 30,18 euros). La société de groupe d'assurances mutuelles Covéa a porté sa participation à 7,67% dans le capital du groupe.

Gemalto a chuté (-3,01% à 58,65 euros) en raison d'un abaissement de recommandation par Credit Suisse.

Archos a baissé de 5,31% à 1,96 euro. Le groupe a pourtant annoncé un chiffre d'affaires de 40,2 millions d'euros au premier trimestre 2016, en hausse de 15%, et l'octroi d'un prêt par la banque européenne d'investissement (BEI) d'un montant maximum de 12 millions d'euros.

Enfin, Total a gagné 0,45% à 40,19 euros, ne souffrant pas d'un abaissement de sa note par l'agence de notation Moody's, arguant de la chute des prix de l'or noir.

Sur le Forex, l’euro continue sa progression lente face au dollar, à 23h00 à Paris, la devise européenne était en progression de 0,05% à 1,1409 dollar.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.