Le CAC reprend son souffle

La Bourse de Paris poursuivait son rebond ce matin quoique sur un rythme moins soutenu, au début d’une semaine qui sera chargée en terme de résultats d’entreprises en France.

A mi-séance, l'indice CAC 40 prenait 0,26 % à 4 239,10 points, le DAX 30 0,22 % à 9 322,29 points et le FTSE 100, 0,12 % à 6579,35 points. 

Le marché parisien s’affichait de nouveau en hausse ce matin après avoir bondi en fin de semaine dernière suite aux estimés plutôt bons chiffres du chômage américain et au statu quo de la banque centrale européenne. 

Toutefois, l’euphorie rencontrée ces dernières séances pourrait, selon certains analystes, être passagère. Fondamentalement, les problèmes demeurent. Faiblesse de certains résultats d'entreprises, inquiétudes concernant la santé de la Chine et de celle des pays émergents, chiffres américains globalement mitigés alors que la Fed semble décider à réduire la voilure de sa politique monétaire et faiblesse persistent et risque de déflation en Europe. 

Ce matin, l’actualité macroéconomique était nettement moins fournie permettant aux investisseurs de reprendre leur souffle. Les principales informations du jour concernaient l’hexagone. Dans un premier temps, la banque de France annonçait ses estimations pour le produit intérieur brut de la France au 1er trimestre. Selon ses prévisions, ce dernier devrait progresser de 0,2 %. Puis, l’Insee faisait part du repli de la production industrielle de l’hexagone de 0,3% en volume en décembre contre, 1,2% en novembre. Sur un rythme annuel, la France a affiché une progression de 0,7% de sa production industrielle, grimpant à 0,9% pour le seul secteur manufacturier. 

Du côté des entreprises, le marché parisien entre de plein pied dans la saison des résultats avec notamment, celles de Michelin mardi, Total, Société Générale et Edenred mercredi, Hermès, Publicis, BNP Paribas, EDF et Renault jeudi ou encore Eutelsat vendredi. 

Ce jour, L'Oréal affichera les siens après la clôture. De fait, ce matin le titre était très entouré et s’adjugeait 4,74 % à 129.35 euros. 

Casino prenait 0,11% à 75,88 euros. La filiale colombienne du groupe de distribution a annoncé la signature d'un contrat d'acquisition et de gestion de la totalité des magasins de son concurrent Super Inter. 

Air Liquide progressait de 0,92 % à 97,39 euros. Le groupe a signé avec le conglomérat industriel allemand ThyssenKrupp un contrat d'approvisionnement à long terme dans la région de la Ruhr. 

Renault baissait de 0,83 % à 63,53 euros malgré l’annonce par Nissan, détenu à 43,4% par le groupe automobile français, d’une hausse de 56,8 % des bénéfices au troisième trimestre. 

Enfin, Saft se repliait de 1,96 % à 25,52 euros après un abaissement de sa recommandation par Société Générale, à "neutre" contre "acheter" auparavant. 

L’Euro restait stable à 1,3628 Dollar. L’or progressait à 1 272,57 dollars l’once et le Brent, échéance avril 20104 reculait à 108,70 dollars le baril.

Apprenez-en davantage sur le marché des CFD avec IG.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.