Le CAC progresse prudemment

La Bourse de Paris évoluait en hausse prudente mardi matin, dans une séance soutenue par un regain d’intérêt pour le secteur bancaire et de plutôt bons chiffres allemands.

Le CAC 40 progressait de 0,43% à 4 245,49 points, le DAX prenait 0,56 % à 9 480,54 points et le FTSE 100, 0,41 % à 6 758,14 points.

Même si les marchés européens rebondissaient ce matin, la prudence restait de mise parmi les investisseurs alors que la journée sera assez pauvre en statistiques.

Du côté des inquiétudes, le taux d’inflation a ralenti en décembre dans la zone euro après sa légère reprise de novembre, faisant craindre un reprise du mouvement de déflation, selon Eurostat. Le taux d'inflation annuel de la zone euro s’est affiché à 0,8% en décembre, s’approchant plus, de son plus bas de quatre ans de 0,7% touché en octobre, que de l’objectif de la BCE. De fait, les propos de Mario Draghi jeudi seront particulièrement suivi.

Du côté des plutôt bonnes nouvelles, le chômage a baissé en Allemagne, première économie de la zone euro, au mois de décembre. Le nombre de demandeurs d'emploi a reculé de 15 000 en décembre après quatre mois de hausse, à 2,965 millions en données corrigées des variations saisonnières, a annoncé l'Office fédéral du travail. Toujours outre-Rhin, les ventes au détail en Allemagne ont renoué avec la hausse en novembre après deux mois de baisse consécutives, selon des chiffres publiés mardi, qui se sont révélés supérieurs au consensus.

Enfin, sur un plan plus hexagonal, la confiance des ménages a légèrement progressé en décembre, les Français se montrant un peu plus optimiste sur l'évolution du chômage et du niveau de vie dans le pays, selon l'Insee.

Parmi les valeurs françaises, le secteur bancaire était particulièrement bien entouré ce matin. Crédit Agricole s’envolait de 4,46 % à 9,715 euros. Société Générale prenait 2,67 % à 42,825 euros et BNP Paribas, 2,37 % à 57,09 euros.

Renault gagnait 2,19 % à 59,15 euros après l’annonce d’une progression des ventes du constructeur français de 17,2 % en Chine en 2013 à travers sa filiale Nissan.

Saint Gobain s’adjugeait 0,78 % à 39,25 euros alors que selon des sources médiatiques, la cession de Verallia North America par Saint-Gobain à Ardagh pourrait enfin aboutir après avoir été bloquée en juillet dernier par la Commission fédérale du commerce des Etats-Unis.

Eurazéo perdait 3,07 % à 55,94 euros ce matin après la baisse de la recommandation de Kepler Cheuvreux de « achat » à « conserver ».

Solvay chutait de 2,71 % à 109,40 euros après une note défavorable de JPMorgan jugeant les espoirs de redressement surestimés. La banque américaine a réitéré son conseil à « sous-pondérer » et abaissé son objectif de cours de 84 à 80 euros.

Stmicroelectronics reculait de 1,88 % à 5,65 euros après la dégradation de la recommandation de Barclays à « sous-pondérer » et la réduction de l'objectif de cours à 5 euros contre 5,50 euros.

Enfin, Carmat se repliait de 4,95 % à 107,50 euros ce matin après l’annonce hier d’une commercialisation d’ici deux à cinq ans du cœur artificiel mise au point par la société.

L’Euro poursuivait son rebond à 1,3642 Dollar. L’or restait quasi stable à 1 239,02 dollar l’once et le Brent, échéance février 2014, progressait à 107,30 dollars le baril.

Apprenez-en davantage sur le marché des CFD avec IG.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.