Les marchés en chute libre en fin de semaine

Hécatombe sur les places européennes qui ont terminé en net recul vendredi. Les marchés ont accusé le coup suite aux constantes tensions entre la Russie et l'Occident, au défaut de l'Argentine et aux inquiétudes sur la banque portugaise Banco Espirito Santo.

Les marchés en chute libre en fin de semaine

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en baisse de 1,02% à 4.202,78 points, dans de forts volumes avec 4,23 milliards d'euros échangés. Le Footsie britannique a cédé 0,76% et le Dax allemand 2,1%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a abandonné 1,38% et le FTSEurofirst 300 a reculé de 1,23%. Sur l'ensemble de la semaine, le CAC a perdu 3,27% et l'EuroStoxx 3,23%.

La Bourse de Madrid a sous-performé avec une perte de 1,8%, les investisseurs évoquant l'exposition des entreprises espagnoles à l'Argentine. De même, la Bourse de Lisbonne a perdu 3,04%.

La cotation du titre Banco Espirito Santo a été suspendue vendredi après avoir perdu plus de 40%, et 42% la veille.  Les pertes massives de la banque portugaise ainsi que les révélations sur de possibles agissements illégaux de responsables de l'établissement ont incité les investisseurs à la prudence.

Outre-Atlantique, Wall Street a poursuivi son recul vendredi. Le Dow Jones a cédé 0,42%, à 16.493,37 points, le Nasdaq 0,39%, à 4.352,64 points, et l'indice S&P 500 0,29%, à 1.925,15 points. Les investisseurs ont montré une certaine anxiété au lendemain d'une nette chute des marchés et suite au rapport du gouvernement américain reflétant un ralentissement inattendu de la croissance du marché de l'emploi et levant les craintes d'un relèvement rapide des taux d'intérêt.

Du côté des valeurs françaises, Vinci est la lanterne rouge du CAC40 avec une baisse de 6,3% à 48.35 euros, après avoir révisé à la baisse sa prévision de chiffre d'affaires annuel. A la hausse, AXA capitalise sur ses bons résultats et affiche une progression de 1,2%, BNP-Paribas et Natixis la talonnent avec respectivement +0.53% et +0.50%.

Hors CAC 40, Areva plonge de 19% à 12,6 euros. Le groupe a sensiblement abaissé ses projections pour l'année en cours.

Arkema s'effondre de 25,5% à 51,75 euros après avoir décalé à 2017 la réalisation de ses objectifs de moyen terme. Enfin, Steria chute de -7,3% et Iliad de -7,01%.

L'euro monte de 0.31%  1.3431 dollar, l'or prend 0.92% à 1293.60 dollars l'once et le pétrole cède 0.85% à 104.62 dollars.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.