Les marchés sont hésitants, tiraillés entre la Chine et Wall Street

La Bourse de Paris se stabilise (+0,10% à 4545,77 points) dans un volume de 1032  millions d’euros.La Bourse de Paris se stabilise (+0,10% à 4545,77 points) dans un volume de 1032  millions d’euros.

Les marchés sont hésitants, tiraillés entre la Chine et Wall Street

Les intervenants demeurent inquiets du ralentissement économique chinois bien que  la Bourse de Shanghaï ait légèrement reculé. Wall Street poursuit son repli de près de 3% la veille dans le sillage de statistiques en baisse, et du scénario d’un relèvement des taux en septembre qui pourrait nuire au marché selon les spécialistes.

Ailleurs en Europe, le DAX 30 (-0,08%), le Footsie Londonien (+0,02%) et l’Eurostoxx 50 (-0,09%) se stabilisent.

Du point de vue macroéconomique, la Bourse new yorkaise a poursuivi sa chute après la publication de statistiques américaines décevantes, à l’image de l’indice ISM de l’activité manufacturière qui est ressorti plus bas que prévu par le consensus à 51,1.

D’autre part, les doutes sur la date du resserrement de la politique monétaire pèsent toujours, et surtout sur la capacité de l’économie américaine à résister à une telle mesure. Le verdict sera donné lors de la prochaine réunion de la réserve fédérale américaine qui est prévue les 16 et 17 septembre.

En Asie, l’indice composite de Shanghaï se stabilise (-0,2%) en clôture, après une séance très volatile qui aura vu l’indice se dépréciait de -4,6%. Cette remontée est qualifiée de « psychologique » par les traders car permettant de préserver le seuil des 3000 points.

Par ailleurs, plusieurs médias locaux ont annoncé l’injection de 5 millions de dollars sur le marché par des sociétés de courtage chinoises, ce qui aurait pu faire pencher la balance lors de la séance. A noter que les places boursières chinoises seront fermées jeudi et vendredi prochain pour cause de jours fériés.

Du côté des statistiques, en Espagne, le nombre de chômeurs a augmenté de 21 700 contre une hausse de 35 300 attendu. 

Aux Etats-Unis, plusieurs statistiques sont à l’agenda de l’après-midi. On relèvera notamment  l’enquête ADP sur le marché du travail qui sera publiée à 14h15, suivie par le Livre Beige de la Fed à 20h.

Du côté des valeurs, General Electric pourrait obtenir dans les prochains jours le feu vert de l'Union européenne pour son projet de rachat de la branche énergie du groupe Alstom. Le titre progresse de 2,39% à 28,03 euros.

Vivendi aurait augmenté sa participation dans la plateforme internet de vidéo Dailymotion à 90% du capital selon plusieurs médias. Le titre progresse de 1,13% à 21,91€.

Goldman Sachs a recommandé à l’achat Foncière des Régions, le groupe s’apprécie de 2,95% à 74,96€.

Finalement, les valeurs pétrolières et parapétrolières ont été affectées par la chute des cours du brut à l’image de Total (-0,85% à 40,07€) et Vallourec (-0,72% à 11,09€).

Sur le marché des devises, la parité eurodollar se déprécie de -0,40% à 1,1265$. Le dollar reprend du terrain dans l’espoir de bonnes statistiques de l’ADP sur l’emploi américain cet après-midi.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.