Les marchés européens poursuivent leurs replis, les doutes demeurent sur la Chine

La Bourse de Paris recule de -2,04% à 4557,90 points dans un volume de 1530 millions d’euros.

Les marchés européens poursuivent leurs replis, les doutes demeurent sur la Chine

L’indice parisien passe en dessous du seuil psychologique des 4600 points. Il est impacté par la contraction de l’activité manufacturière chinoise pour le mois d’août, et le recul de Wall Street malgré un rebond significatif du cours du Brent.

Ailleurs en Europe, le Dax recule de -2,58%, le Footsie Londonien se déprécie de -2,34% et l’Eurostoxx 50 cède -2,45%.

Du point de vue macroéconomique, une statistique importante a été publiée très tôt ce matin  et est venue confirmer la mauvaise posture de l’économie chinoise, l’indice PMI manufacturier établi par Markit et publié par Caixin. Il est ressorti à 47,3, un plus bas depuis mars 2009.

Outre-Atlantique, l’indice S&P 500 a reculé de -0,84%, et cela malgré la nette progression du cours du Brent qui a dépassé les 50$. Les intervenants sont restés prudents à l’instar du scénario d’une remontée des taux de la Fed en septembre. Le mois d’août se termine ainsi comme le plus mauvais mois enregistré depuis 2012 pour les indices américains.

Du côté des statistiques, le taux de chômage de juillet pour la zone euro a été publié à 11h ce matin. Il est meilleur que prévu à 10,9% contre une stabilisation à 11,1% attendue. Un peu plus tôt, le chômage allemand a été publié, il a baissé de 7000 alors que les spécialistes tablaient sur une baisse de 3000.

Aux Etats-Unis, plusieurs statistiques à l’agenda de l’après-midi, dont notamment l’indice ISM de l’activité manufacturière pour le mois d’août qui sera publié à 16h.

Du côté des valeurs, contrairement à la plupart des composantes du Cac 40, les valeurs pétrolières et parapétrolières profitent du rebond du baril de pétrole, à l’image de Total (+0,62% à 41,06€) et Technip (+0,48% à 48,79€).

Le secteur financier est à la peine. La Société Générale recule de -2,87% à 42,21 euros et BNP Paribas cède -2,51% à 54,86 euros.

Par ailleurs, JPMorgan est passé à « surpondérer » sur le titre Vivendi (-0,27% à 21,99€).

Finalement, Safran fera désormais partie des valeurs de l’indice Euro Stoxx 50. L’information a été confirmée et ce sera à l’ouverture de la séance du 21 septembre. Après une bonne progression hier, le titre chute de -3,53% à 67,16 euros. 

Sur le marché des devises, la parité eurodollar s’apprécie de 0,52% à 1,1270$. L’euro remonte dans un marché inquiet quant à l’essoufflement de l’économie chinoise, et toujours incertain de la décision que privilégiera la Réserve fédérale américaine mi-septembre.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.