Rachat de TikTok : Oracle va-t-il vraiment rafler la mise ?

ByteDance fera affaire avec Oracle, WalMart mais pas avec Microsoft. A moins que la Maison Blanche n'y appose encore son veto...

Après des semaines de tractations, ByteDance, le groupe chinois propriétaire de TikTok, a retenu Oracle au détriment de Microsoft pour la reprise des activités américaines de son réseau social.

De quoi faire bondir l’action Oracle au-dessus des 60$, en hausse de plus de 5,4% cet après-midi à la bourse de New York – portant sa progression de plus de 10% sur un mois glissant.

Chez Microsoft, le rejet de son offre par ByteDance, confirmé par Bill Gates dimanche, n’a pas toutefois pas pénalisé la valorisation boursière du groupe à ce stade.

A l’instar des autres Gafam, le titre profite d’un regain d’appétit au risque à Wall Street cet après-midi et récupère près de 2% après une semaine de correction.

La reprise de TikTok, une affaire d’Etat

Il semble également que les opérateurs accueillent la potentielle reprise de TikTok aux Etats-Unis avec une certaine prudence : la forme que prendrait ce rachat reste incertaine. Au centre d’un bras de fer politique entre Washington et Pékin, le rachat des activités américaines de TikTok devra être scellé pour le 20 septembre, soit dimanche prochain, au risque de devenir persona non grata sur le marché américain, a prévenu en août le président des Etats-Unis.

Dans ce contexte tendu, le gouvernement chinois a fait savoir aujourd’hui que la reprise des activités de TikTok par une entreprise américaine prendrait la forme d’un « partenariat » et non d’une vente « pure et simple », et que BytheDance ne céderait pas le code-source de TikTok à son partenaire américain.

Autre surprise : alors que Microsoft s’était associé à WalMart pour son offre de reprise que ByteDance a donc déclinée, l’agence de presse chinoise Caixin a indiqué cet après-midi que TikTok s’allierait par ailleurs avec WalMart pour ses activités de e-commerce.

A quelques jours de la deadline imposée par Donald Trump, ces conditions de reprise pour le moins opaques sont donc susceptibles de transformer ce projet de rachat par une simple prise de participation d’Oracle (et de WalMart ?) dans les activités américaines de TikTok, voire de tuer dans l’œuf l’opération si la Maison Blanche s’oppose à un tel montage : le président avait en effet prévenu qu’il ne permettrait pas à l'appli de rester présente aux Etats-Unis si elle n’était pas sous la pleine coupe d’une société américaine.

Rachat ou rapprochement, de quoi contenter Wall Street ?

Pour autant, si l’affaire est conclue, Oracle devrait vraisemblablement être salué en bourse – comme Huawei, l’affaire TikTok cristallise depuis des semaines l’attention des marchés sur les tensions commerciales sino-américaines.

Même si l’opération doit davantage s’apparenter à une prise de participation qu’à une véritable mainmise, il y a fort à parier que Wall Street l’interprète comme le signe d’un « réchauffement » des relations business entre les deux grandes puissances économiques.

A moyen terme, en revanche, rien n’est gagné pour l’entreprise américaine, considèrent les analystes.

Chez Bloomberg, Anurag Rana et Gili Naftalovich estiment qu’elle donnerait un petit coup de fouet aux activités de service cloud du groupe américain, bien que « Oracle a encore du chemin à parcourir pour intégrer le top 5 du secteur dans un marché dominé par Amazon et Microsoft ».

Un consensus prudent sur l’action Oracle

Le consensus des analystes de Bloomberg sur le titre est globalement attentiste sur l’action Oracle, avec une recommandation moyenne à "conserver" adoptée par 19 des 30 spécialistes du pool. Leur objectif de cours est à un peu plus de 61$, soit d’à peine un euro supérieur à sa valorisation actuelle.

Chez FDA, les spécialistes sont plus optimistes sur le parcours de l’action, ciblant 66$ à douze mois, bien que critiques sur le potentiel de croissance de l’entreprise.

Bien qu’au-dessus du consensus de Wall Street, « les résultats financiers d’Oracle au 1er trimestre et ses projections pour la période suivantes reflètent un scénario de croissance modérée, inférieure à celle de ses concurrents. ». Si Oracle a « de solides fondamentaux, le groupe est devenu plus vulnérable » sur un marché où la concurrence est de plus en plus agressive. FDA souligne notamment qu’il a procédé à de substantiels rachats d’actions pour soutenir ses investisseurs, ce qui a en parallèle « réduit sa marge de manœuvre financière », donc ses capacités d’investissements.

Investissez avec IG sur plus de 12 000 actions du monde entier, à l'achat ou à la vente avec effet de levier

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Avez-vous trouvé vos prochaines opportunités ?

Saisissez-les dès à présent.

Investissez en bourse sur plus de 17 000 valeurs depuis notre plateforme plusieurs fois récompensée avec des spreads compétitifs sur indices, actions, matières premières et plus encore.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement aux idées de trading quotidiennes

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les idées de trading quotidiennes par e-mail, du lundi au vendredi.


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.