Wall Street : ce qu’il faut suivre sur le Nasdaq jeudi

Après les chiffres de la balance commerciale des Etats-Unis et les inscriptions d’emplois hebdomadaires, les futures sur indices américains pointent au vert après le rebond de Wall Street initié mercredi (Nasdaq +0,54%, Dow Jones +0,53%).

La balance commerciale américaine s’est en effet redressée de plus de 4 milliards de dollars en octobre par rapport au mois précédent, à -47,2 Md$, au-dessus des attentes du marché. Les importations ont baissé à 254 milliards de dollars contre 257 précédemment, tandis que les exportations sont passées de 207 milliards de dollars en septembre à 208 milliards de dollars en octobre.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage sont tombées à 203k inscriptions la semaine dernière, un plus bas depuis le mois d’avril.

Poursuite du rebond à Wall Street ?

La bourse de New York, qui a été sévèrement impactée en début de semaine par des déclarations pessimistes du président des Etats-Unis sur les avancées commerciales, tente de se reprendre après un rétropédalage de Donald Trump, assurant finalement mercredi que les discussions avec Pékin se déroulaient très bien.

Peu avant 15h, les contrats à terme sur l’indice Nasdaq à forte coloration tech sont en progression de 0,36% vers 14h55 à 8325 points. Ceux sur le Dow Jones sont en hausse de 0,30% à 27 725 points, et sur le S&P à +0,28% et 3 119,62 points.

La tournure que prendra Wall Street dépendra cet après-midi en partie des dernières évolutions du dossier commercial, de la réunion de l’Opep et des commandes industrielles et de biens durables à 16h.

Les FAANG et la question de la taxe Gafa

Sur le Nasdaq, ce jeudi, les multinationales du numériques sont susceptibles d’être encore exposées aujourd’hui aux menaces américaines formulées envers la France et plus largement membres de l’Union européenne, à la fois en direct et via l’OCDE. Les FAANG ont été en partie sanctionnées hier par cette actualité.

Netflix a reculé de 0,60%, Amazon de 0,52%, Facebook de 0,06%.

Mais Microsoft a gagné 0,36%, Apple a grimpé de 0,88% et Google de 1,95% portée par les démissions de Larry Page et Sergey Brin, leurs créateurs, à la tête de la holding Alphabet. Leur remplacement par Sundar Pichai, le PDG de Google, a été bien accueilli par les marchés alors que les fondateurs de la firme de Montain View se faisaient de plus en plus remarquer par leurs absences dans la gouvernance du moteur de recherche et sa gestion des enquêtes antitrust ouvertes aux Etats-Unis.

Concernant Apple, l’entreprise à la pomme devrait profiter aujourd’hui de l’objectif de cours de Citigroup, qui vient d’être relevé à 300 dollars contre 250 dollars précédemment. La recommandation reste inchangée à « achat ». La banque anticipe une croissance des revenus et des ventes supérieurs aux attentes du marchés et estime que la demande pour les produits Apple Watch et les Airpods est sous-évaluée.

Amazon a annoncé un accord de sa division cloud avec l’autorité de régulation de l’industrie financière américaine FINRA pour devenir le fournisseur de son nouvel outil d’audit et de surveillance des transactions de marché. Mais en parallèle, le géant du e-commerce voit l'enquête de la Federal Trade Commission élargie justement sur ses activités cloud.

Les semi-conducteurs : entre Huawei et espoir commercial

Le secteur des semi-conducteurs, en prise avec les vents contraires du dossier commercial sino-américain, pourrait continuer de capitaliser sur l’optimisme des marchés bien que les tensions de l’administration Trump avec Huawei pourrait entraîner quelques prises de gains. Hier, Intel a terminé en léger retrait mais Broadcom a progressé de 1,04%, Qualcomm a bondi de 1,86%, et Micron de 2,37%.

Attention toutefois au retour de bâton ce jeudi pour Micron Technologies, dont Huawei représente l’un de ses plus importants clients. 12% des revenus du fournisseur américain en 2019 ont été générés via ses contrats avec le géant chinois selon The Motley Fool. L’entreprise, qui est particulièrement exposée au commerce extérieur (89% de ses revenus en 2019) a enregistré la moitié de ses revenus à l’étranger depuis la Chine ces trois dernières années.

Ce matin, le géant chinois des télécoms a porté plainte contre son exclusion du fonds fédéral de développement des infrastructures télécoms en zone rurale aux Etats-Unis. Cette mise à l’écart avait été annoncée par Washington le mois dernier estimant que Huawei, mais également sa concurrente ZTE, autre entreprise chinoise présente sur le marché américain, car elles représenteraient un danger potentiel pour la sécurité des Etats-Unis.

Les autres valeurs à surveiller sur le Nasdaq

La compagnie aérienne United Airlines, qui a terminé hier en baisse de 0,79% après avoir annoncé la commande de 50 Airbus 1321 pour remplacer sa flotte de Boeing 757, a annoncé du changement à sa tête. Son directeur général Oscar Munoz deviendra président exécutif du conseil d’administration en mai 2020. J. Scott Kirby, actuel président, succédera à Munoz à la direction générale.

Nike bénéficie d’un relèvement de recommandation de Goldman Sachs, passé de « neutre » à « achat » sur le titre de l’équipementier sportif. L’établissement financier a ajouté Nike à sa liste d’achats de conviction, estimant que le groupe était sur le point de connaître une forte accélération de ses revenus, notamment porté par la Chine.

WorkDay, lanterne rouge mercredi (-4,67%), a été impactée par des objectifs de revenus à l’horizon 2021 inférieures aux attentes des analystes malgré des résultats trimestriels supérieurs au consensus. La valeur va-t-elle parvenir à récupérer une partie de ses pertes aujourd'hui ?

L'éditeur de la messagerie professionnelle Slack Technologies a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Prenez position sur les indices

Négociez les principaux indices boursiers dès aujourd'hui.

  • Tradez les spreads de Wall Street au coût le plus bas du marché
  • Des spreads à 1 point sur le FTSE 100 et l’Allemagne 30
  • Le seul courtier à proposer des cotations 24h/24

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement aux idées de trading quotidiennes

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les idées de trading quotidiennes par e-mail, du lundi au vendredi.


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 68% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.