Donald Trump : « si tu veux la paix, prépare la guerre »

Donald Trump a de nouveau attaqué ses alliés sur le front commercial alors que les discussions avec la Chine n’avancent pas et l’espoir de voir un accord de phase 1 ne permet plus aux marchés de progresser, ou presque...

Le président américain a attaqué sur 4 fronts depuis vendredi, d’abord en signant le texte soutenant les manifestations à Hong Kong puis en menaçant la Chine de mettre les droits de douane prévus le 15 décembre à exécution.

Ensuite Donald Trump a annoncé qu’il remettait, avec effet immédiat, les droits de douane sur l’importation d’acier et d’aluminium en provenance du Brésil et de l’Argentine. Enfin le président américain a menacé l’Europe de mettre des droits de douane, suite à la décision de l’OMC contre Airbus et pour montrer son mécontentement face à la taxe GAFA.

Droits de douane : pourquoi s’attaquer à l’Argentine et au Brésil ?

Alors que Donald Trump avait retiré les droits de douane sur l’acier et l’aluminium importé du Brésil et de l’Argentine au T2 2019, taxes qu’il avait lui-même mises en place en 2018, sa décision de les remettre, sans aucun signe avant-coureur, a surpris les marchés.

Brésil : la bataille du soja mais pas seulement

Concernant le Brésil, la réponse est évidente avec l’augmentation des échanges commerciaux entre la Chine et le Brésil, notamment sur les achats de soja et autres produits agricoles qui font défaut aux agriculteurs américains. Malgré les critiques de Donald Trump envers la Fed, ce sont bien les droits de douane sur le secteur agricole US qui ont conduit les importateurs chinois à se tourner vers le Brésil entres autres.

Au-delà des produits agricoles, la Chine et le Brésil se réunissent chaque année à l’occasion du sommet des BRICS et ont montré cette année une unité retrouvée. Par ailleurs concernant le réseau 5G, qui se développe à travers le monde et dont les Etats-Unis veulent exclure le géant chinois Huawei, le Brésil pourrait choisir ce dernier afin d’équiper le pays, ce qui déplait fortement au président américain.

Argentine : l’agriculture et le renforcement des partenariats

Les tensions sur l’agriculture concernent également l’Argentine qui exporte de nombreux produits agricoles tirés du soja qui sont pour la plupart exportés vers la Chine. Bien qu’il soit difficile de comparer le volume de production des Etats-Unis et de l’Argentine, ce dernier offre une solution complémentaire au Brésil et menace un peu plus la production agricole américaine.

De la même façon qu’avec le Brésil, la Chine intensifie ses investissements en Argentine dans les infrastructures ou l’énergie et les deux pays continuent de développer leurs partenariats et la Chine est maintenant le second partenaire de l’Argentine derrière… le Brésil.

Acier et aluminium : une menace réelle pour les Etats-Unis ?

Les mesures concernent donc l’importation d’acier et d’aluminium en provenance de ces deux pays mais dans le détail, bien que le Brésil figure parmi les plus gros exportateurs d’acier vers les Etats-Unis, l’Argentine ne figure pas dans le top 10 alors que le Canada, qui est exclu de ces nouvelles taxes est de loin la plus importante source pour l’importation d’acier aux Etats-Unis.

Actuellement en froid avec la Chine, suite à l’extradition de la numéro 2 de Huawei vers les Etats-Unis, le président s’est donc gardé d’imposer ses taxes sur le Canada et cela nous conforte un peu plus dans l’idée que ces droits de douane ont été rétabli pour faire pression sur les pays qui offrent une porte de sortie à la Chine dans la guerre commerciale qui les opposent aux Etats-Unis.

Une autre raison, pour nous bien réelle, est que l’espoir commercial s’essouffle avec la Chine et la création de nouveaux conflits par le président américain pourrait lui donner d’autres possibilités pour créer un espoir et continuer de soutenir les marchés, jusqu’aux élections présidentielles 2020. Affaire à suivre…

Au-delà de notre analyse, les marchés remontent actuellement suite à un (énième) changement de discours de la part du président américain ce matin.

Hier, Donald Trump ne voyait pas d’accord de phase 1 avec la Chine avant les élections 2020, aujourd’hui il anticipe signer l’accord commercial avant le 15 décembre, date à laquelle de nouveaux droits de douane seront imposés contre la Chine.

Cet article pourrait vous interesser, Guerre commerciale Chine-US : tous les épisodes de votre feuilleton de l’étéGuerre commerciale Chine-US : tous les épisodes de votre feuilleton de l’été

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

La guerre commerciale mondiale menée par Donald Trump

Tout ce que vous devez savoir concernant la confrontation entre Trump et la Chine.

  • Que s'est-il passé jusqu'à présent ?
  • Actions, pétrole et autres marchés à surveiller
  • Découvrez comment profiter de la volatilité

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site.
Les cours sont donnés à titre indicatif.

Abonnez-vous gratuitement aux idées de trading quotidiennes

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les idées de trading quotidiennes par e-mail, du lundi au vendredi.


Mon consentement est donné librement et peut être retiré à tout moment. Tout retrait de mon consentement ne saurait affecter la légalité du traitement des données effectué antérieurement audit retrait. Pour plus d'informations sur la manière dont nous pouvons utiliser vos données personnelles, veuillez consulter notre Charte de confidentialité et Politique d'accès et nos Termes et conditions du site.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 68% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.